Presses de Sciences Po

  • Au Proche-Orient, la terre et l'eau cristallisent les jeux de pouvoir et les rivalités. La question foncière joue un rôle clé dans les bouleversements politiques que connaît cette région depuis le milieu du XXe siècle. Et l'accès à l'eau - dont la plus grande part est destinée à l'irrigation - suscite d'âpres compétitions inter- et intra-étatiques.Dans cet espace aride, l'essor démographique et les risques liés aux changements climatiques accroissent les tensions autour des questions agraires et alimentaires. De plus, l'agriculture, secteur à forte dimension identitaire et territoriale, est souvent utilisée au service de politiques de contrôle de l'espace.Se concentrant sur cinq foyers géopolitiques importants du Proche-Orient - Liban, Syrie, Israël et territoires palestiniens, Jordanie, Égypte - cet ouvrage rappelle la place centrale de l'agriculture dans les stratégies de puissance et les logiques conflictuelles.Une leçon qui s'applique au Proche-Orient comme au reste du monde.

  • Le mouvement de résistance d''un grand nombre de Palestiniens pèsera-t-il réellement sur le destin du Proche-Orient et du monde ? Afin d''aider à mieux répondre à pareille interrogation, il est bon de commencer par le commencement, de lire les textes des Palestiniens eux-mêmes. Que pensent-ils des contraintes auxquelles ils sont soumis, depuis exactement un siècle ? Comme se représentent-ils leur riposte, dont le premier grand épisode a marqué les années 1936-1939, et dont l''épisode actuel, depuis 1965 et surtout 1967, semble à beaucoup une faillite ? Quelle idée se font-ils de la marche du monde, du socialisme, de la révolution ? Bref, y a-t-il une idéologie palestinienne de résistance ? Ne faut-il pas aussi interroger, en de de l''idéologie, la parole secrétée par l''expérience quotidienne de la perte et de la mort, que tout un peuple redit parce que des poètes l''ont chantée ?
    Voilà les questions que se pose, et vous pose, Olivier Carré, chercheur au Centre d''étude des relations internationales de la Fondation nationale des sciences politiques, sociologue et arabisant, après avoir travaillé plusieurs années au Caire, à Beyrouth et à Damas, ainsi que récemment à Nazareth (Israël). L''auteur a choisi de présenter un nombre restreint de documents fondamentaux, la plupart ignoré en France, et de les lire en profondeur soit par l''analyse structurale des textes potiques, soit par un système d'analyse conceptuelle combinatoire qu'il a déjà appliquée à des corpus de manuels scolaires arabes.

empty