• De la puanteur des enfers à l'odeur de sainteté, la Bible parle à tous les sens de l'homme. Sentir Dieu vaut bien le fait de le voir ou de l'entendre, car c'est le ressentir dans sa chair. Une éducation à la spiritualité, légère et prégnante, des parfums. Ce livre raconte comment la Bible est un livre empreint d'encens, d'huiles odorantes, d'aromates.
    De Joseph vendu à des marchands qui en font commerce à Caïphe qui en oint le temple, en passant par la reine de Saba qui en charge ses chameaux, à la fiancée du Cantique resplendissante de baume et à Marie de Magdala porteuse de myrrhe, Anne Lécu relit ici le Livre des livres comme une immense chronique du parfum, car le salut est une affaire de corps, de visages et donc d'incarnation.
    Encadré de senteurs, de sa naissance à son tombeau, le Christ n'est-il pas le parfum du monde, enfermé dans la terre pour s'exhaler au jardin de la résurrection ? Et la dévotion populaire dit-elle autre chose en vénérant l'odeur de sainteté qui se lève des dépouilles mortelles en cette promesse d'immortalité que la poésie sait évoquer avec tant de justesse ?
    Appelant au sens mystique qu'est l'odorat, voici un traité et une célébration de la joie amoureuse dans ce qu'elle a d'impalpable.

  • "Le parfum est vérité. La seule qui compte." Quand Elena, vingt-six ans, surprend son petit ami avec une autre dans la cuisine du restaurant dont ils ont tous deux la gestion, son univers s'écroule. Elle, qui pensait avoir enfin trouvé l'équilibre après une enfance malheureuse, doit maintenant affronter la vie seule et cesser d'avancer avec des oeillères. Il est temps qu'elle accepte son don, celui que chacune des femmes de sa famille s'est transmis au fil des siècles : la capacité à traduire les sentiments et les atmosphères en parfum. Elle quitte alors Florence pour s'installer à Paris, où elle est recrutée par un parfumeur de renom. Et, quand elle fait la rencontre du mystérieux Cail McLean, le bonheur semble enfin à portée de main. Pourtant...

  • Écrite d'une plume élégante, la première biographie romancée de Christian avant Dior. Paris, années 1920 : un jeune homme cherche sa voie. Il passe ses soirées au Boeuf sur le toit en compagnie d'artistes déjà célèbres qui tous le reconnaissent comme l'un des leurs. Et pourtant Christian Dior ne sait pas encore comment exprimer son talent. C'est en crayonnant des modèles de chapeaux et en dessinant des robes pour des rubriques de mode qu'il découvre enfin sa vocation. Mais la guerre coupe court à ses ambitions. Démobilisé, Christian Dior rentre à Paris et seconde Lucien Lelong qui se bat contre l'occupant pour garder en France l'industrie de la couture. En 1947, il présente sa première collection : le New Look. Le succès est foudroyant et planétaire. La maison Dior devient l'incarnation du chic français, et son créateur un mythe instantané. Voyage dans l'avant-garde artistique des Années folles et dans l'univers effervescent de la mode, cette biographie romancée fait revivre le destin mouvementé d'un créateur d'exception.

  • Yves Saint Laurent, c'est la mode, le luxe, le génie. Mais derrière ce nom se cache un homme tourmenté avec qui Fabrice Thomas a partagé la vie intime. Il nous fait découvrir ici l'univers du couturier et ses coulisses.
    Entre 1990 et 1993, Fabrice Thomas a vécu avec Yves Saint Laurent comme compagnon et amant. Séparé dans la vie quotidienne de Pierre Bergé depuis 1976, Yves Saint Laurent sort de cure de désintoxication et souhaite refaire sa vie. En 1990, il a 54 ans, Fabrice Thomas 29.
    Salarié de la société YSL depuis 1982 et amant de Pierre Bergé, Fabrice Thomas reçoit pour mission de Pierre Bergé de vivre avec le couturier pour le soutenir afin qu'il puisse continuer à créer.
    Ce témoignage est l'histoire d'un homme joueur et en même temps jouet de forces qui le dépassent et qu'il s'imagine contrôler alors que la plupart du temps elles le contrôlent.
    Le récit couvre une période de douze ans et s'intéresse plus particulièrement à la vie commune avec Yves Saint Laurent, de 1990 à 1993, mais revient aussi par flash-back sur sa vie d'employé au service de Pierre Bergé, entre 1982 et 1989.

  • " Les parfums des fleurs sont les paroles d'un autre monde " Christian Bobin
    Comment dire le parfum des frangipaniers d'Indonésie, celui des myosotis des Alpes suisses ou des orchidées du Brésil ? Comment traduire l'odeur du printemps polaire et du vin cuit capiteux des haciendas ?
    Les auteurs de ces nouvelles explorent des univers poétiques et souvent inattendus. Leurs voyages parfumés nous emmènent au bout du monde, au bout de nous-mêmes parfois. Toujours, ils nous rapprochent de l'autre, faisant resurgir le souvenir d'une mère oubliée, la silhouette solaire d'une amoureuse. Et si un parfum de rose ne peut éviter une guerre, il redonne de l'espoir en l'humanité qui est en nous.
    Ces nouvelles ont été sélectionnées à l'issue d'un concours organisé par la Maison Guerlain et le cherche midi éditeur. L'ensemble des droits d'auteur sera reversé aux Restos du Coeur pour leur atelier de lutte contre l'illettrisme.

  • Elle, c'est une passionnée du parfum. Lui, c'est un nez. Lorsque Denyse Beaulieu raconte à Bertrand Duchaufour une nuit de la Semaine Sainte à Séville, sous un oranger en fleur dans les bras d'un bel Andalou... elle l'inspire. De sa nuit, il fera un parfum..." J'inspire à petits coups délicats, comme un chat, l'odeur qui monte d'une languette de buvard trempée dans une absolue de fleur d'oranger. Cette parure de mariée a beau être un symbole de pureté, elle cache aussi sous sa jupette virginale des allusions plus louches à la nuit de noces, tout comme le jasmin, la tubéreuse ou le gardénia. Car si les parfumeurs réservent depuis des siècles une place d'honneur aux essences aphrodisiaques des fleurs blanches dans leur arsenal, c'est bien parce qu'elles rappellent subtilement la Bête qui se cache en toute Belle. Le parfum, ça se porte sur un corps ; ce sont leurs notes animales qui soudent la chair des fleurs blanches à la nôtre. Il ne ferait pas un peu chaud ici tout d'un coup ? " Les parfums sont notre inconscient. De toutes nos parures, ce sont eux qui nous trahissent le plus, sans doute parce que leur invisibilité nous fait croire que leur message passera inaperçu... Flair, une histoire intime du parfum est l'histoire de l'invention d'un parfum, et celle de la vie d'une femme, racontée à travers les senteurs qui l'ont enivrée. De ses rencontres avec leurs créateurs. De ses explorations des coulisses de cette industrie ultrasecrète, depuis ses grands mythes jusqu'aux mystères moléculaires qui marient les fleurs à notre chair, narrées dans une prose sensuelle, érudite, romanesque... Et odorante, forcément.

  • Concours de nouvelles Les Abeilles de Guerlain 3e éditionLe premier émerveillement est un mystère, celui d'une sensation tactile qui bouleverse nos émotions et libère nos rêves. Le velours d'une étoffe et le velouté d'une pêche disent le plaisir et l'espoir, la fourrure animale réveille un sens endormi. Douceur de la peau et barbe à papa qui colle aux doigts mais qui sent bon la vie.
    L'espoir impatient d'un frôlement de main trahit le désir. Le contact est souvent miraculeux : il guérit et recrée le monde, par la magie de l'argile ou d'une touche de piano. Cette caresse-là raconte toute notre humanité.
    Beaucoup en sont heureux, certains le redoutent : les auteurs de ces nouvelles ont fait du toucher le formidable matériau de leur monde imaginaire.
    Ces nouvelles ont été sélectionnées à l'issue d'un concours organisé par la Maison Guerlain et le cherche midi éditeur. L'ensemble des droits d'auteur sera reversé aux Restos du Coeur pour leur atelier de lutte contre l'illettrisme.
    Pour tout savoir sur le prochain opus à paraître en mai 2018 :
    https://www.cherche-midi.com/les-abeilles-de-guerlain

  • Concours de nouvelles Les Abeilles de Guerlain 2e édition Il sera ici question d'une clé verte, d'un pigeon albinos, du bleu mouillé, du gris qui sent l'érable et d'un dieu... dont on ne dira rien dans ces lignes. Une même palette, dix-sept auteurs, dix-sept nouvelles teintées de rouge, de bleu et de jaune, de vert parfois. Ces textes, très différents les uns des autres, disent les souvenirs apaisés de l'enfance, la tourmente de la création picturale, le chancellement d'un monde soudain passé en noir et blanc... Le fantastique, la poésie ne sont jamais très loin. Proust, Rimbaud, Malevitch et Vermeer semblent veiller sur ces pages arc-en-ciel, guidés par une fillette aux mains mystérieusement bleues.... Ces nouvelles ont été sélectionnées à l'issue d'un concours organisé par la Maison Guerlain et le cherche midi éditeur. L'ensemble des droits d'auteur sera reversé aux Restos du Coeur pour leur atelier de lutte contre l'illettrisme.

  • Un concentré de conseils utiles et futiles version mode !0300Envie d'être la plus stylée ?Allez hop, on applique le PATCH pour être fashion mais pas victime.

    Un concentré de conseils brevetés pour :
    * connaître les bases (tout ce qu'il faut savoir avant de sortir de chez soi), s'habiller en fonction de sa morphologie, * styliser tout ça, * découvrir tout ce qu'une shoppeuse avertie doit savoir avant d'entrer dans une boutique, * être fauchée ET tendance (les bons plans pour ne pas se ruiner), * trouver les bonnes tenues pour chaque occasion !

    Un minicoach qui fourmille de tests, de témoignages, d´infos pratiquespour être lookée comme une déesse!

    Testé et approuvé par Caroline !

  • Madame victoria

    Catherine Leroux

    • Alto
    • 29 Septembre 2015

    À l'été 2001, un squelette apparaît à l'orée d'un petit bois, à quelques pas de l'Hôpital Royal Victoria à Montréal. Une enquête s'amorce, qui deviendra une quête?: découvrir l'identité de cette femme morte sans bruit. Mais toutes les pistes mènent à l'impasse?; celle qu'on a baptisée Madame Victoria continue d'attendre que quelqu'un prononce son nom.

    Aujourd'hui, la fiction prend le relais.

    À partir d'une série de portraits de femmes, Catherine Leroux décline les vies potentielles de son héroïne avec une grande liberté. D'abord nettes comme le jour, ses hypothèses plongent de plus en plus loin dans l'imaginaire, comme des flèches filant vers un point où la mémoire et l'invention se confondent, vers un minuit où tout est possible, jusqu'au dernier souffle.

  • Elle est inconnue, elle a la grâce insolente des jeunes femmes de Saint-Germain-des-Prés. Il est le maître de la mode. Christian Dior l'observe longuement :
    " Vous serez mannequin, lui dit-il, et je vous nomme Victoire. " Ainsi commence la carrière de celle qui va devenir le mannequin vedette des années 1950. À travers la plus célèbre maison de couture de Paris - donc du monde, puisque la Ville lumière est la capitale de la mode -, elle accompagne la valse des célébrités, de la princesse Margaret à l'impératrice du Japon. Elle découvre la frénésie des nuits parisiennes avec ses complices, des inconnus de 20 ans qui s'appellent Yves Saint Laurent et Karl Lagerfeld. Elle apprend à affronter la jalousie des femmes, la convoitise des hommes et les pièges de la gloire...
    Au fil de ses souvenirs, Victoire Doutreleau nous emmène dans les coulisses de la haute couture à sa plus grande époque. Un univers où se conjuguent la démesure, la folie, la gaieté, le talent, les exaltations et les blessures...
    Et, dans un entretien au titre révélateur, " Dialogue avec une muse contemporaine ", Victoire se dévoile encore...

  • Des parents forains, une scolaritéécourtée par la guerre : Bernard Marionnaud ne partait pas avec les meilleurs atouts pour se faire un nom dans l´univers du luxe. Un homme au parfum retrace le parcours atypique d´un autodidacte vouant dès son plus jeune âge une énergie hors du commun à ses deux passions : la beauté, qu´il démocratisera en devenant le premier discounter français dans la parfumerie, et la politique, à laquelle il consacrera de nombreuses années en s´engageant activement auprès du général de Gaulle.



    Si cette biographie nous promène à travers des périodes charnières qui ont profondément modifié notre société, depuis le Front populaire jusqu´à nos jours, elle nous permet surtout de vivre les joies et les affres d´un homme décidéà réaliser ses rêves et prêt à tout mettre en oeuvre pour construire patiemment les bases de ce qui deviendra une enseigne d´envergure internationale.

  • " Les parfums insèrent en nous le profond de nos âmes. Ils les constituent aussi, s'y cachent, ressurgissent quand nous ne les attendons pas. " Philippe Claudel, à propos de ce livre Souvenirs d'un amour perdu ou d'une enfance heureuse, promesse d'une terre qui se relèvera des désastres de la guerre, mémoire vacillante qui suit un fil d'Ariane parfumé... Les nouvelles ici réunies nous disent combien notre univers odorant est partie intégrante de notre intimité. Avec légèreté ou gravité, maniant humour aussi bien que poésie, les auteurs de ce recueil nous font partager, avec beaucoup d'émotion, la puissance de la mémoire olfactive.
    Les lauréats des " Abeilles de Guerlain " 2015 - Katrin Acou-Bouaziz, Dominique Archambeau, Fabienne Boidot-Forget, Marc Breton, Albane Casals Karady, Kateel Dedeyan, Marion Eynaud, Laurence Gallois, Marie Ladouce, Mathilde Muller, Agnès Pichon, Lucie Pierrat-Pajot, Chantal Rey, Julie Tanguy et Eugénie Tiger.
    Ces nouvelles ont été sélectionnées à l'issue d'un concours organisé par la Maison Guerlain et le cherche midi éditeur. L'ensemble des droits d'auteur sera reversé aux Restos du Coeur pour leur atelier de lutte contre l'illettrisme.

empty