Littérature traduite

  • Le mouton n'était pas mal, avec sa laine et ses bêlements plus vrais que nature - les voisins n'y ont vu que du feu. Mais il arrive en fin de carrière : ses circuits fatigués ne maintiendront plus longtemps l'illusion de la vie. Il va falloir le remplacer. Pas par un autre simulacre, non, par un véritable animal. Deckard en rêve, seulement ce n'est pas avec les maigres primes que lui rapporte la chasse aux androïdes qu'il parviendra à mettre assez de côté. Holden, c'est lui qui récupère toujours les boulots les plus lucratifs - normal, c'est le meilleur. Mais ce coup-ci, ça n'a pas suffi. Face aux Nexus-6 de dernière génération, même Holden s'est fait avoir. Alors, quand on propose à Deckard de reprendre la mission, il serre les dents et signe. De toute façon, qu'a-t-il à perdre ?

  • "Je voyais maintenant que c'étaient les créatures les moins terrestres qu'il soit possible de concevoir. Ils étaient formés d'un grand corps rond, ou plutôt d'une grande tête ronde d'environ quatre pieds de diamètre et pourvue d'une figure. Cette face n'avait pas de narines - à vrai dire les Martiens ne semblent pas avoir été doués d'un odorat - mais possédait deux grands yeux sombres, au-dessous desquels se trouvait immédiatement une sorte de bec cartilagineux. [...] En groupe autour de la bouche, seize tentacules minces, presque des lanières, étaient disposés en deux faisceaux de huit chacun. Depuis lors, avec assez de justesse, le professeur Stowes, le distingué anatomiste, a nommé ces deux faisceaux des mains."

  • 1948, fin de la Seconde Guerre mondiale et capitulation des Alliés. Vingt ans plus tard, dans les États-Pacifiques d'Amérique sous domination nippone, la vie a repris son cours. L'occupant a apporté avec lui sa philosophie et son art de vivre. À San Francisco, le Yi King, ou Livre des mutations, est devenu un guide spirituel pour de nombreux Américains, tel Robert Chidan, ce petit négociant en objets de collection made in USA. Certains Japonais, comme M. Tagomi, dénichent chez lui d'authentiques merveilles. Tandis qu'un autre livre, qu'on s'échange sous le manteau, fait également beaucoup parler de lui : Le poids de la sauterelle raconte un monde où les Alliés, en 1945, auraient gagné la guerre...

  • C'est désormais sur la lointaine planète Solaria qu'Elijah Baley et R. Daneel Olivaw vont exercer leurs talents d'enquêteurs. Sur ce monde, les hommes n'acceptent plus de se rencontrer physiquement mais se « visionnent » par le truchement de projections télévisées. Or, un meurtre a été commis, un meurtre apparemment impossible puisque aucun Solarien n'aurait assez de courage pour s'approcher d'un de ses compatriotes. Qui plus est, tout semble indiquer qu'un robot est impliqué. Absurde ! Les Lois de la robotique interdisent à ces êtres artificiels de causer le moindre tort aux hommes...

  • En arrivant sur Aurora, Elijah Baley sait qu'il va au-devant de sa plus périlleuse mission. Il doit découvrir qui a tué Jander Panell, le robot positronique le plus sophistiqué jamais créé, une créature atteignant un degré d'« humanité » inédit. Or, le seul être capable de commettre un tel crime n'est autre que son propre concepteur, le Dr Fastolfe. Fort heureusement pour Baley, R. Daneel Olivaw, désormais l'unique robot humaniforme encore en activité, reprend du service pour le seconder.

  • Le cours du temps s'est inversé. Les morts se réveillent dans leurs tombes, rajeunissent, et finissent par réintégrer une matrice maternelle. Les cigarettes se reconstituent lentement dans les cendriers, et les vêtements sales du matin sont devenus propres le soir venu. Sebastian Hermes dirige un vitarium, une société spécialisée dans le repérage et l'extraction des morts revenus à la vie. Lors d'une mission de routine, il tombe par hasard sur la dernière demeure de l'Anarque Thomas Peake, le célèbre leader religieux. Malheureusement pour Sebastian, cette découverte attise bien de convoitises. Le conseil des Oblits, les Udites, le Vatican : tous veulent mettre la main sur le prophète. Mais dans quel but ?

  • Auteur de best-sellers adaptés au cinéma ( Jurassic Park...), Michael Crichton, le pionnier du thriller scientifique d'anticipation, n'avait pas dit son dernier mot ! La Menace Andromède est la digne suite de La Variété Andromède, son premier roman publié en 1969. En 1967, un microbe extraterrestre a failli anéantir l'espèce humaine. L'exposition accidentelle à cette microparticule - nommée la Variété Andromède - a décimé la quasi-totalité d'une petite ville de l'Arizona. Pendant cinq jours, une équipe de scientifiques d'élite a oeuvré sans relâche pour sauver le monde d'une épidémie aux proportions sans précédent...
    Mais des décennies ont passé. L'humanité pensait être sauvée, quand un drone détecte une anomalie au beau milieu de la jungle brésilienne. Une " chose " protéiforme dont les composantes ne sont pas sans rappeler celles de la Variété Andromède... Dépêchée en urgence, une nouvelle équipe de spécialistes sait que le temps lui est compté. La bactérie mutante grossit et gagne du terrain sur la forêt amazonienne. Jusqu'à potentiellement détruire toute forme de vie sur Terre. La menace Andromède est de retour !

  • " La vision de Hao Jingfang est à la fois sensible et grandiose, rigoureuse et délicate, une étude compatissante de la fragilité humaine face au progrès implacable. Sans perdre la foi en la suprématie de la Raison, ses histoires nous rappellent que la seule chose qui changera le monde est la Passion. " - Ken Liu

    Le futur tel que vous ne l'avez jamais lu. À travers douze nouvelles d'une rare sensibilité, Hao Jingfang explore l'humain face à un avenir incertain.
    L'insondable profondeur de la solitude, c'est celle de l'individu confronté à la marche inéluctable du temps et de la civilisation, de l'évolution et de la technique, de l'aliénation et du pouvoir. Sa fragilité et sa détresse, ses désirs et son besoin de résistance, ce sont les nôtres, nous les partageons universellement, et Hao Jingfang les éclaire d'une plume délicate et compatissante.

  • Le talent de Joe Fernwright pour reconstituer d'antiques objets brisés confine à l'art. De ses doigts habiles, il redonne vie au passé comme personne. Mais dans ce monde moderne où l'on n'accorde plus guère d'attention aux belles choses, les commandes se sont raréfiées, et Joe se laisse lentement glisser sur la pente de l'amertume et du désoeuvrement. Quand un mystérieux client lui demande de prendre part à une expédition visant à restaurer une cathédrale immergée sur une lointaine planète, l'occasion est trop belle pour ne pas la saisir...

  • L'humanité démissionnaire a remis son destin entre les mains de Vulcain III. Mi-dieu, mi-machine, Vulcain III administre la vie de tous et de chacun depuis son bunker enterré sous les montagnes suisses. On lui pose des questions sur toutes sortes de sujets, du plus trivial au plus complexe, et il répond invariablement juste. Mais ça, c'était avant. Car depuis quinze mois Vulcain III reste muet, si bien que les ingénieurs chargés de sa manipulation en sont venus à inventer les réponses... et à diriger le monde à leur corps défendant.

  • La visite de l'accélérateur de particules atomiques aurait pu se terminer beaucoup plus mal pour ceux qui s'y trouvaient lorsqu'est survenu l'accident. Jake, Marsha et les six autres victimes semblent s'en être tirés avec seulement quelques contusions. Pourtant, après cela, les choses ne sont plus tout à fait les mêmes. La réalité se détraque imperceptiblement, au point de se plier aux terreurs et aux fantasmes les plus secrets des huit protagonistes. Parviendront-ils à sortir de ce labyrinthe de cauchemars inconscients ?

  • En franchissant le Mur, Rigg et ses compagnons croyaient avoir laissé le pire derrière eux. Mais c'est un monde inconnu, effrayant et trompeur qui les attend de l'autre côté. Même ceux sur qui ils pensaient pouvoir compter se révèlent peu fiables, prompts à les manipuler, et les risques qu'ils encourent sont énormes. Une seule certitude : s'ils veulent avoir un avenir, il leur faudra changer le passé...

  • L'épitaphe de l'authentique Nicolas Eymerich, dominicain nommé Inquisiteur Général d'Aragon en 1357, évoque sa personnalité

  • Fark west

    David Gallais

    Bienvenue sur Fark !
    Rubens n'est pas taillé pour la vie sur Fark : trop maigre, trop faible pour ce caillou déserté qui n'abrite que les rebuts de la société. Alors, que vient-il faire sur cette planète malfamée ? Accroché comme un naufragé à sa sacoche, il vient s'associer à Phyne et de son équipe de mercenaires hauts en couleur. Mais quel est le véritable enjeu de sa venue ? Une chose est sûre, Rubens ne sera plus le même après son passage sur Fark !
    Embarquez pour une virée spatiale palpitante que vous n'êtes pas prêt d'oublier !
    Grand Prix 404 Factory 2018

  • Lorsque Ethan Burke se rveille, il ne sait plus qui il est ni o il se trouve. Mais les souvenirs lui reviennent peu peu : agent des Services secrets des tats-Unis, il est venu Wayward Pines, petite bourgade tranquille du fin fond de l'Idaho, enquter sur la disparition de deux de ses collgues, quand il a eu un accident de voiture aux abords de la ville. Mais alors, pourquoi l'hpital ne veut pas le laisser sortir, alors que ses blessures sont superficielles ? Pourquoi le shrif, franchement hostile, refuse-t-il de lui rendre son portefeuille et ses affaires ? Pourquoi ne parvient-il pas joindre sa famille Seattle ? Il y a quelque chose de bizarre Wayward Pines. Et de dangereux...

  • Pollen

    Jeff Noon

    Lundi 1er mai: le taux de pollinisation s'élève et Manchester est pris dans un éternuement qui prend dangereusement de l'ampleur; homme-chiens, zombies, roboflics, tous ceux qui peuvent rêver dans le Vurt sont atteints. Perséphone, femme enfant, sème la mort et les fleurs autour de ceux qui l'approchent, une Ombre flic et un chien flic enquêtent pour éviter une conflagration funeste, par laquelle le monde du rêve envahirait la ville. Des portes sont en train de s'ouvrir entre les espèces. Deux mondes, l'un réel, l'autre imaginaire, s'interpénètrent, à tel point que le lecteur perd de vue la lisière qui les sépare, thème de prédilection d'un Jeff Noon poète halluciné, qui joue ici avec nos émotions.

  • L'Angleterre est rongée par une étrange épidémie : les victimes n'arrivent plus à décoder l'information. Les mots sont indéchiffrables, la musique une suite de bruits hostiles. Les miroirs reflètent des inconnus monstrueux. Sillonnant l'asphalte au jour le jour, quatre paumés tiennent le coup grâce à une mystérieuse poudre qui atténue temporairement les effets de la maladie. Marlene, hantée par la perte de sa fille, prend des notes pour résister à la désagrégation. Son but : retrouver et réunir les fragments d'un miroir qui pourrait tout à la fois détenir la source du mal comme sa solution. Descendre en Marche est un « road novel », le premier du genre implanté dans le décor britannique, reflet de notre société, dans laquelle l'excès d'information engendre la perte de sens, les peurs et la solitude dans la foule.

  • Humpty dumpty a oakland

    Philip K. Dick

    • J'ai lu
    • 3 Juillet 2017

    Oakland, 1960. Al Miller, vendeur de vieux tacots à peine rafistolés, voit sa situation professionnelle se dégrader brutalement le jour où Jim Fergesson, le patron du garage qui lui loue une partie de ses locaux, décide de prendre sa retraite et de vendre son affaire. Fergesson ne tarde pas à devenir la proie de Chris Harman, un agent immobilier qui entend le convaincre d'investir les économies d'une vie dans un programme résidentiel dans le comté de Marin. Malgré son ressentiment, Al ne laissera pas le vieux se faire arnaquer aussi facilement...

  • Vurt

    Jeff Noon

    Dans les rues de Manchester, battues par la pluie et infestées d'ombreflics, errent les Chevaliers du Speed, une bande de déjantés accros aux plumes Vurt, la meilleure drogue qui se puisse rêver. Comme dit maître chat, cependant, soyez prudents, très prudents, ce voyage n'est pas pour les faibles. Mais Scribble n'en fait qu'à sa tête. Il recherche la plume Vurt, ultime, mythique. Une quête qui le mènera au-delà des frontières de l'amour et de lui-même, sans espoir de retour.

  • Intrabasses

    Jeff Noon

    Elliot, un bassiste de vingt-cinq ans, rencontre un groupe de musique électro-acoustique : une chanteuse, une dj, un batteur. Fasciné par leur talent brut de décoffrage, il découvre leur secret : une nouvelle méthode qui permet denregistrer le son sous forme liquide. Chaque morceau, conservé dans une sphère pleine dun fluide épais, peut être remixé en le secouant. Les possibilités artistiques lui donnent le vertige, et la drogue omniprésente menace de recouvrer son emprise sur lui, jusquau jour où le batteur disparaît. Commence alors une quête aux racines de la musique le père et le grand-père étaient musiciens eux aussi, dans les styles de leur époque, et la famille semble porteuse dune lourde hérédité pleine de secrets haineux. Et la musique liquide, bien sûr, peut être bue, inhalée, injectée. Drogué au son, Elliot plonge dans les remix de son cur. Les chapitres sont des chansons ; ils peuvent être remixés, adaptés, en différents styles, du jazz au skiffle, du punk à la pop et à la dance ; la musique envahit les pages, coule dans les veines et modèle le monde.

  • En 1362, Linquisiteur Nicolas Eymerich dAragon enquête sur la mort mystérieuse de confrères dominicains dans le sud de la France. En se rendant dans la région de Cahors, sous occupation anglaise, il est confronté à détranges phénomènes : nuées dinsectes deux fois plus gros que la normale qui détruisent toutes les récoltes, réduisant les populations à la misère, murailles de brumes qui recouvrent des régions entières, moines difformes et autres maléfices que la raison a du mal expliquer. Parallèlement à cette enquête, nous suivons lépopée de Jeanne dArc au début du quinzième siècle, son ascension et sa chute, ses visions parfois horribles et ses rapports avec Gilles de Rais, son compagnon darmes aussi héroïque que pervers.

    Sur un troisième plan de réalité, se déroule la guerre qui oppose lEuroforce et les néonazis de la RACHE de 1990 à 2068, en de terrifiantes batailles entre les Mosaïques, soldats fabriqués avec des morceaux de cadavres, et les Polyploïdes, soldats génétiquement modifiés. Mais larme la plus terrible est le Vortex, une station orbitale capable de manipuler les rêves et limaginaire de lhumanité qui gère pour le compte de lONU tous les réseaux oniriques satellitaires. Arme terrifiante qui devient soudain incontrôlable À lorigine de ce chaos qui se fait échos à travers les siècles, un texte ancien, ésotérique, lAurora consurgens, (traité alchimique attribué à St Thomas dAquin, redécouvert par C.G. Jung. et traduit par Marie-Louise von Franz), dune part, et un virus informatique intitulé Kaiser Söze (en référence au personnage du « Diable boiteux » dans le film de Bryan Singer, Usual Suspects) qui contamine le Vortex, dautre part. Un rationalisme absolu et lexaltation de la foi le guident et vont permettre à Eymerich de démêler les fils de lintrigue qui relient ces trois niveaux de réalité temporelle. Il va ainsi se retrouver face à lentité qui est à lorigine de tous ces désordres du temps et de la matière, la face obscure de larchétype féminin, la grande dévoreuse, sans pitié et famélique, antithèse de limage maternelle dont elle est complémentaire pour former léternel féminin. Ce monstre terrifiant a concocté au fil des siècles un plan totalement hérétique pour linquisiteur aragonais : substituer à la domination masculine un monde matriarcal impitoyable

  • Pour sa troisième aventure, Nicolas Eymerich, inquisiteur dAragon, se rend à Castres, en 1358, pour enquêter sur la secte des masc buveurs de sang. Il y rencontrera également quelques cathares, et ceux qui ont lu Les Chaînes dEymerich se réjouiront dapprendre comment il a gagné son surnom de Saint Mauvais. Parallèlement, au XXe siècle, un savant fou propose à diverses factions extrémistes Ku Klux Klan, OAS, etc. de propager une maladie mortelle pour les gens de couleur, lanémie falciforme, qui a pour conséquence une gigantesque hémorragie de tous les vaisseaux sanguins.

    Sur cette base peu ragoûtante, Valerio Evangelisti a construit un roman dhorreur et de suspense plutôt enlevé et dynamique. Tout va très vite dans cee histoire, où le roman policier médiéval se taille la part du lion par rapport à la S-F réduite ici à la portion congrue sauf dans les dernières pages où elle revient en force. Outre une documentation historique toujours impressionnante, on retiendra notamment la frappante description de Castres, avec ses murs rougis par la teinture de garance, et quelques affreux personnages au côté desquels Eymerich finirait par paraître presque sympathique. Lintérêt principal du livre est dailleurs le développement de la personnalité de linquisiteur, qui révèle ici des aspects insoupçonnés, et notamment une propension à la pitié dont on ne se serait pas douté au vu des épisodes précédents une propension, toute relative, et qui ne lempêchera pas de jouer du briquet au détriment des hérétiques.

empty