Littérature générale

  • Manu comprend très bien comment on grandit : on est d'abord un nourrisson, comme le bébé fille de Portia, puis un petit garçon, comme Paul, son ami ; on devient ensuite un homme, comme le mari de la pasteure La Rocca, puis enfin un vieux monsieur, comme le docteur Laganière. Ce qu'il a plus de difficulté à concevoir, c'est pourquoi le petit garçon qu'il est a un corps d'adulte en proie à des crises terribles.
    De fait, Manu a été très malade. De grands savants, comme la docteure Gurtu, ont accompli des miracles pour le ramener à la vie, avant de le confier au docteur Laganière et à sa fille Marthe... Marthe qui l'aide à tout réapprendre parce que Manu ne se rappelle de rien.
    Lorsqu'il soigne un oiseau blessé, Manu réalise qu'il aime « aider » ; il décide alors d'étudier pour devenir un médecin. Mais quand les bribes de son passé commencent à l'assaillir, les événements sordides qui s'y dévoilent le bouleversent profondément : se pourrait-il qu'il ait été un criminel dans son ancienne vie ? Et si c'est le cas, pourquoi ceux qui l'entourent ont-ils si hâte qu'il recouvre la mémoire ?

  • Le DALIAF

    Claude Janelle

    Le fantastique, la science-fiction et la fantasy composent ce qu'il est dorénavant convenu d'appeler les littératures de l'imaginaire. En Amérique française, et plus particulièrement au Québec, leur apparition se confond avec le début de la littérature canadienne francophone puisque le premier texte recensé, « La Tour de Trafalgar », de Georges Boucher de Boucherville, est une nouvelle de fantastique parue en 1835.
    Cent soixante-treize ans plus tard, en 2008, année du quatre centième anniversaire de la fondation de Québec, plus de mille sept cents hommes et femmes ont contribué à l'élaboration du corpus des littératures de l'imaginaire en Amérique française. La diversité et la richesse de cette production témoignent de l'enracinement profond du fait français dans le Nouveau Monde et de sa spécificité.
    Le Dictionnaire des auteurs des littératures de l'imaginaire en Amérique française a pour objectif de démontrer l'importance de ce corpus littéraire - principalement québécois. L'ouvrage est constitué de trois types d'information : bibliographique, biographique et critique. Chaque strate permet d'appréhender, à la façon d'un instantané, la contribution respective des écrivains qui participent à la constitution de ce corpus à nul autre pareil.
    À cet ensemble déjà imposant s'ajoutent des profils littéraires - cinquante-six au total. Chacun présente une personnalité qui, en raison de la valeur littéraire de son oeuvre ou de son travail de premier plan dans le développement, la promotion et la valorisation des littératures de l'imaginaire d'ici, a apporté une contribution significative aux genres qui nous intéressent.
    Bref, Le DALIAF, c'est « la » référence ultime des littératures de l'imaginaire en Amérique française.

    PRIX AURORA/BORÉAL 2012

empty