Littérature générale

  • Quand une étoile se dégrade, elle émet dans le désordre, avec par moments des silences et à d´autres de très violentes émissions d´énergie. On y est. Après la musique sans son, après les soliloques incertains et les préludes indécis, une énorme bouffée d´harmonies et de rythmes jaillit. Victor Hugo chante ces soubresauts d´étoile comme « la clameur du mourant éperdu », un vacarme qui serait « brusque, éclatant, splendide, inattendu ». En ce moment, Odette est cette étoile-là, somptueuse, incandescente, imprévisible.



    En s´interrogeant sur le déclin d´une ancienne gloire, Michel Rostain signe un magnifique roman d´apprentissage de la vieillesse.

empty