Presses de la cité

  • « Quand la vie joue les prolongations, il faut bien s´autoriser quelques caprices. » Allan KarlssonAlors que tous dans la maison de retraite s´apprêtent à célébrer dignement son centième anniversaire, Allan Karlsson, qui déteste ce genre de pince-fesses, décide de fuguer. Chaussé de ses plus belles charentaises, il saute par la fenêtre de sa chambre et prend ses jambes à son cou. Débutent alors une improbable cavale à travers la Suède et un voyage décoiffant au coeur de l´histoire du XXe siècle. Car méfiez-vous des apparences ! Derrière ce frêle vieillard en pantoufles se cache un artificier de génie qui a eu la bonne idée de naître au début d´un siècle sanguinaire. Grâce à son talent pour les explosifs, et avec quelques coups de pouce du destin, Allan Karlsson, individu lambda, apolitique et inculte, s´est ainsi retrouvé mêlé à presque cent ans d´événements majeurs aux côtés des grands de ce monde, de Franco à Staline en passant par Truman et Mao...

    « Un chef-d´oeuvre dans l´art du mensonge. J´oserai même prétendre que le souffle d´Arto Paasilinna traverse les pages de ce livre. »Smålandsposten

  • Après avoir séduit 1,3 million de lecteurs en France, le Vieux ne sucre toujours pas les fraises !
    Tout commence au large de Bali, avec une montgolfière et quatre bouteilles de champagne. Aux côtés de Julius, son partenaire dans le crime, Allan Karlsson s'apprête à fêter son cent unième anniversaire quand... patatras ! Le ballon s'échoue en pleine mer. Voici nos deux naufragés recueillis à bord d'un vraquier nord-coréen. Et comme un bonheur n'arrive jamais seul, il se trouve que l'embarcation, dépêchée par Kim Jong-un, transporte clandestinement de l'uranium enrichi. Ni une ni deux, Allan se fait passer pour un spécialiste de la recherche atomique, parvient à leurrer le dictateur et s'enfuit avec une mallette au contenu explosif... un néonazi suédois à ses trousses. De Manhattan à un campement kenyan en passant par la savane de Tanzanie et l'aéroport de Copenhague, Allan et son comparse se retrouvent au coeur d'une crise diplomatique complexe, croisant sur leur route Angela Merkel, Donald Trump ou la ministre suédoise des Affaires étrangères, se liant d'amitié avec un escroc indien au nom imprononçable, un guerrier massaï, une entrepreneuse médium engagée sur le marché du cercueil personnalisé et une espionne passionnée par la culture de l'asperge.
    Après avoir revisité dans Le Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire les dramatiques événements du xxe siècle, le vieil artificier polyglotte a décidé de reprendre du service pour une petite mission : sauver le monde ! Une leçon de géopolitique échevelée, instruite et hilarante.

  • " Statistiquement, la probabilité qu'une analphabète née dans les années 1960 à Soweto grandisse et se retrouve un jour enfermée dans un camion de pommes de terre en compagnie du roi de Suède et de son Premier ministre est d'une sur quarante-cinq milliards six cent soixante-six millions deux cent douze mille huit cent dix.
    Selon les calculs de ladite analphabète. " Tout semblait vouer Nombeko Mayeki, petite fille noire née dans le plus grand ghetto d'Afrique du Sud, à mener une existence de dur labeur et à mourir jeune dans l'indifférence générale. Tout sauf le destin. Et sa prodigieuse faculté à manier les nombres. Ainsi, Nombeko, l'analphabète qui sait compter, se retrouve propulsée loin de son pays et de la misère, dans les hautes sphères de la politique internationale. Lors de son incroyable périple à travers le monde, notre héroïne rencontre des personnages hauts en couleur, parmi lesquels deux frères physiquement identiques et pourtant très différents, une jeune fille en colère et un potier paranoïaque. Elle se met à dos les services secrets les plus redoutés au monde et se retrouve enfermée dans un camion de pommes de terre. A ce moment-là, l'humanité entière est menacée de destruction.
    Après le succès mondial du Vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Jonas Jonasson nous livre une comédie tout aussi explosive que la première. Il s'y attaque, avec l'humour déjanté qu'on lui connaît, aux préjugés, et démolit pour de bon le mythe selon lequel les rois ne tordent pas le cou aux poules.

  • L'Évangile selon Dédé Après trente ans de prison, Johan Andersson, alias Dédé le Meurtrier, est enfin libre. Mais ses vieux démons le rattrapent vite : il s'associe à Per Persson, réceptionniste sans le sou, et à Johanna Kjellander, pasteur défroqué, pour monter une agence de châtiments corporels. Des criminels ont besoin d'un homme de main ? Dédé accourt ! Per et Johanna, eux, amassent les billets. Alors, le jour où Dédé découvre la Bible et renonce à la violence, ses deux acolytes décident de prendre les choses en main et de le détourner du droit chemin... Après son vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, son analphabète qui savait compter, c'est à un malfrat repenti que Jonas Jonasson donne une seconde chance. Déjanté !

  • La nouvelle comédie irrésistible venue de Suède !

    Ove est veuf, dépressif et grincheux - bien qu'il prétende le contraire. Depuis que sa femme est décédée, il se sent inutile. Plus encore depuis qu'il a été licencié. Chaque jour, il erre dans sa maison, graisse le plan de travail de la cuisine, fait ses rondes de sécurité dans le quartier pour vérifier que tout est en ordre, engueule tous les réfractaires qui roulent en voiture dans le lotissement (ne savent-ils pas lire le panneau d'interdiction ?!)... Et puis après ? Non, vraiment, il ne peut plus continuer ainsi. Alors il a décidé d'en finir...
    Mais entre la corde qui cède alors qu'il s'apprête à se pendre et un chat de gouttière qui ose le défier, ce n'est pas simple. Et c'est sans compter sur l'arrivée de ses nouveaux voisins, une jeune femme iranienne, son mari, et leurs deux enfants. Bousculant Ove dans ses derniers retranchements, interrompant chacune de ses tentatives de suicides - ce qui le met dans une rage folle -, Parvaneh va peu à peu le sortir de sa léthargie. Non sans mal... Toute sa vie, Ove a suivi les principes moraux que lui avait enseignés son père, principes dictés par une économie de tout, en toute circonstance. Inconditionnel de mécanique (Saab uniquement, le reste ne vaut rien), seule la rencontre de celle qui est devenue sa femme l'a sauvé d'une existence morne et triste. Mais au crépuscule de sa vie, un nouveau tournant est en vue. Peut-être pas celui auquel il s'attendait... Et nous non plus !Tel un chat cabossé et craintif, à la fois drôle et touchant, Ove réveille l'instinct protecteur qui sommeille en nous. Mais attention, il griffe !

  • En bonus : une nouvelle de Jean Anglade, Le Roi des fougères.

    " Elle retourne vers Saint-Paul. La nuit est venue. Elle lève les yeux pour compter les étoiles qui, à cette heure-ci, brillent aussi sur le Peyroux abandonné, sur les cheminées éteintes, les volets clos, les trois rues vides. Puis elle brandit son bâton pour écarter ce souci qui frelonne autour d'elle. Elle aimerait bien, comme au Peyroux, trouver quelque part, en un coin chaud, sa casserolette de tilleul. La découvrir, verser l'infusion bouillante dans une tasse, la humer, la sucrer, la boire lentement. Sentir sa chaleur lui remplir l'estomac d'une douce distillation. Mais personne ne lui en a offert et elle n'ose demander. Ne va pas déranger le monde. Tant pis pour ta gourmandise. " Bienvenue au Doux Repos ! Chambres spacieuses, service impeccable, pléthore d'activités, nouveaux compagnons et journées bien rythmées : on mange, on dort, on joue au loto, on digère à heures fixes. La vieille Mathilde, irréductible et solitaire, s'est résignée - pour la première fois de sa vie - à quitter ses murs et son joli hameau d'Auvergne afin de profiter de nouveaux (et derniers ?) plaisirs terrestres. Là, en compagnie de vieillards édentés dont elle découvre peu à peu les fantaisies, les mesquineries et les angoisses, Mathilde, de son regard digne et bonhomme, s'ingénue à chercher la vie partout, à rester libre, la main tendue pour un peu de tendresse.

  • Comme des chanteurs malheureux que l'on n'écoute plus Jim Gystad est un producteur de disques désabusé. Il a le sentiment que la musique et les artistes ne sont plus que des produits et des icônes, et se sent las de toujours travailler sur des albums formatés pour plaire à un public cible. Lors d'un baptême, il est soudain bouleversé par trois voix célestes. En tournant le regard, il s'attend à voir des enfants. Quelle n'est donc sa surprise lorsqu'il découvre trois octogénaires ! Très vite, il apprend que ce trio (un frère et deux soeurs) a connu un succès international dans les années soixante et soixante-dix, et qu'il a même effectué une tournée américaine. Dès lors, Jim n'a plus qu'une obsession : travailler avec ces trois prodiges pour produire un album qui sortirait des sentiers battus.

empty