12-21

  • Lady Gaga

    Stéphane Loignon

    Lady Gaga : Stefani Germanotta, dite Lady Gaga incarne notre époque jusqu´à la caricature : extravagante, bizarre, transgenre, totalement dévouée au personnage qu´elle s´est forgée, prêtresse d´une nouvelle religion (la célébrité), gérant sa communauté avec un sens aigu du business, elle est une nouvelle espèce de pop star mutante, qui repousse encore un peu plus loin ses illustres devancières dans le passé, Madonna en tête. Comment s´est-elle forgée un mythe ? Quels sont les fondements de son succès ? Marquera-t-elle l´Histoire, comme elle le clame partout ? Stéphane Loignon répond à toutes ces questions et notamment celle-ci : pourquoi les jeunes vénèrent-ils cette chanteuse au talent contestable qui eut un jour l´audace de porter une robe en viande ?

  • Avant, c´était moins violent, il n´y avait pas toute cette délinquance, et on ne risquait pas de mourir déchiqueté dans un attentat suicide dans une rue d´une grande métropole. Faux ! nous dit Cécile Collette. Avant, les guerres décimaient des familles entières. Avant, l´Etat tout puissant avait droit de vie et de mort sur ses sujets. Avant, les insultes pleuvaient dans l´espace public, et les querelles se réglaient à coup de duel sanglant. Mais alors, qu´est-ce qui fait qu´on a la sensation que tout devient plus violent ? Tout simplement le fait que notre civilisation a pris l´habitude du confort, et qu´elle ne supporte plus l´incertitude. Ancienne violence, nouvelle violence... un livre qui conclue à une très nette amélioration, contre toute attente !

  • D´un côté, des cadres surmenés qui aspirent à se retirer quelques jours dans un monastère pour méditer sur le sens de la vie. De l´autre, des millions de personnes qui ne parlent plus à personne et se sentent seuls. La vie moderne fabrique de la schizophrénie : elle crée des bataillons de solitaires et des hordes d´individus hyper connectés qui ne savent plus communiquer entre eux. Anne de Malleray décortique les nouveaux visages de la solitude, tour à tour maladie qu´on fuit ou havre de paix qu´on espère. Comment vivre les uns avec les autres, les uns sans les autres ? Et si la solution résidait dans de nouvelles formes de vie en société, expérimentées un peu partout sur la planète.

empty