Robert Laffont

  • Enfin senior ! Un guide pratique pour se maintenir en forme et vivre en harmonie avec le monde et les autres. Qui sont les nouveaux seniors ? Ils ont fait Mai 68, connu la libération sexuelle et combattu pour l'égalité hommes-femmes. Ils ont vécu le boom de l'économie, la popularisation des loisirs et le culte du corps... Mais aujourd'hui, les seniors ne sont plus les seuls à détenir le savoir : ils apprennent des plus jeunes, échangent, partagent. Avec Éloge de la maturité, à la fois guide pratique et de bien-être, récit personnel et essai sociétal, Bernadette de Gasquet, représentative de cette génération 1968, propose des pistes pour optimiser ses chances de vivre longtemps en bonne santé, heureux, curieux... À chaque âge, ses plaisirs et ses contraintes : on ne fait plus les mêmes choses après cinquante ans qu'à vingt. Les priorités changent, l'énergie s'exprime différemment. Mais si on adapte son mode de vie à son âge, s'ouvrent de belles perspectives intellectuelles, amoureuses et sexuelles pour faire de sa maturité une nouvelle chance. Reconnue par des médecins, sages-femmes, kinésithérapeutes et coachs sportifs dans le monde entier, Bernadette de Gasquet adapte aujourd'hui sa méthode aux seniors, et l'affirme : une hygiène de vie équilibrée et un travail corporel aménagé sont les clés de l'autonomie et du bien-être à long terme. Dr Bernadette de Gasquet

  • Les médias le rappellent souvent : dans notre pays, désormais, l'espérance de vie moyenne est de 85 ans pour les femmes et de 78 ans pour les hommes ; et tous les quatre ans, cette espérance augmente encore d'une année. Mais vivre plus longtemps ne présente un attrait que si l'on reste actif et en bonne santé.
    Comment gérer cette deuxième partie de la vie et optimiser son capital santé et bien-être ?
    C'est tout l'objet de ce que Didier Van Bruyssel, journaliste médical spécialisé dans la question du vieillissement, appelle la médecine " longévitale " (et non pas " anti-âge ") dont la finalité est de rétablir de manière constante les équilibres biologiques optimaux pour permettre de rester performant. L'intention de l'auteur étant d'ouvrir une nouvelle voie à la pratique médicale axée sur la prévention et basée sur l'observation des signes précoces qui conduisent au mal-être et à la maladie, et sur les mécanismes physiologiques et fonctionnels.
    Ici, pas question d'automédication, d'errances thérapeutiques ou de pseudo-alternatives ! La médecine longévitale s'appuie sur la biologie fonctionnelle : analyse de sang, d'urine, de salive, véritables marqueurs des dysfonctionnements ou des déficits du corps humain.
    De l'écosystème intestinal à notre profil micronutritionnel en passant par les hormones, les oligoéléments, les acides aminés, les antioxydants et les substances toxiques environnementales dont il faut se détoxifier, cette nouvelle approche médicinale permet de mieux appréhender l'état de nos systèmes vitaux. Et elle repose sur la confiance entre le patient et son médecin puisque seul ce dernier peut être à même de rééquilibrer de façon personnalisée les sept fonctions vitales (digestive, nutritionnelle, hormonale, neurophysiologique, immunologique, toxicologique et physique) dont dépend le bon fonctionnement de l'ensemble de nos organes.
    Mais rien ne peut marcher sans une " longévitale attitude " générale : celle des individus qui peuvent directement agir en choisissant une alimentation de base saine et équilibrée et en pratiquant des exercices physiques, mais aussi celle des entreprises, du secteur agroalimentaire, de l'industrie pharmaceutique ou des autorités académiques qui doivent sortir du " tout-curatif ".
    Ce livre vous guide dans cette approche à travers quatre parties : la première est consacrée à l'aspect philosophique et polémique de l'optimisation de la santé ; la deuxième explore les moyens pratiques pour rester en pleine forme le plus longtemps possible ; la troisième s'adresse aux différents acteurs de la santé publique pour un projet de réforme du système actuel basé sur le curatif, vers une politique de prévention ; la quatrième développe la " longévitale attitude ".

empty