• L'armée des ombres

    Joseph Kessel

    • Hatier
    • 21 Mars 2012

    OEuvre en extraits longs, en lien avec le thème « Agir dans la société » du nouveau programme de français en 3e.
    Résumé
    Dans un roman construit comme un thriller, Joseph Kessel retrace le parcours de ces hommes et de ces femmes - incarnés ici par Philippe Gerbier, Le Bison, Lemasque, Mathilde, Petit Jean - qui ont choisi la voie difficile de la Résistance au péril de leur vie.
    Un des chefs-d'oeuvre de l'écrivain et le roman-symbole de la Résistance.
    L'auteur
    Fils d'émigrés juifs, Joseph Kessel (1898-1979) a été engagé volontaire durant la guerre de 1914-1918, puis résistant pendant la Seconde Guerre mondiale. Son oeuvre de journaliste et romancier se signale par son goût de l'aventure et son engagement.
    L'édition Classiques & Cie collège
    Soigneusement annoté, le texte est associé à un dossier illustré, qui comprend :
    - un guide de lecture intitulé « Un roman engagé sur la Résistance », avec des repères, un parcours de l'oeuvre et un groupement de documents,
    - une enquête documentaire, « Pourquoi et comment est née la Résistance ? ».

  • Nouvelle édition du guide de conversation L'allemand pour les Nuls vendu à plus de 52 000 exemplaires !Des bases de la prononciation au vocabulaire nécessaire pour sortir en ville, de la grammaire aux indications nécessaires en cas d'urgence en passant par tous les termes essentiels à connaître si vous souhaitez aller au restaurant, apprendre l'allemand ne sera plus une corvée !

  • La collection Tip Tongue s'ouvre à l'allemand ! De nouveaux auteurs, de nouvelles destinations. Dépaysement garanti... Dans moins de six heures, Emma verra en chair et en os la star du manga Miki Kawase ! Pour son anniversaire, son père lui a offert le cadeau dont elle rêvait : deux billets de train pour Leipzig, la seule ville européenne où son idole, en tournée mondiale, a choisi de faire escale. Mais le voyage va s'avérer plus mouvementé que prévu...
    Parce que l'anglais est aussi agréable à écouter, chaque roman numérique Tip Tongue est enrichi de sa version audio, page après page.

  • Nous sommes en Roumanie, en janvier 1945 : la population germanophone de Transylvanie vit dans la peur de la déportation. Cette mesure, exigée par le nouvel allié soviétique de Bucarest, vise une population soupçonnée d´avoir soutenu l´Allemagne nazie pendant la guerre. Le jeune Léopold sait qu´il est sur la liste. Il prépare sa petite valise, des affaires chaudes, quelques livres, puis, quand la police roumaine vient le chercher à trois heures du matin, par - 15° C, il reçoit les mots de sa grand-mère 'Je sais que tu reviendras' comme un viatique.
    L´usine de charbon, la tuilerie, la cimenterie, des baraquements élémentaires, une ration de pain et deux rations de soupe par jour, les diarrhées et les poux : tel sera le quotidien de Léopold pendant cinq ans. La Bascule du souffle nous invite à lire la chronique terrifiante de ces années de froid, de faim et de découragement qui tuent dans un camp de travail en Russie. Mais la singularité du livre de Herta Müller réside dans sa faculté incomparable de transcender le réel, de l´illuminer de l´intérieur. Sous sa plume, le camp devient un conte cruel, une fable sur la condition humaine. Ici les arbres parlent, le ciment boit, la pendule a mal à son ressort cassé, la faim voyage dans le corps d´un ange, et le coeur, dans une pelle.
    Herta Müller souhaitait écrire ce livre à quatre mains avec le poète germano-roumain Oskar Pastior - le modèle de Léopold - mais ce projet fut interrompu par sa mort. La prose de Herta Müller, poétique et maîtrisée, sèche et puissante, toujours surprenante, lui rend hommage de la plus belle manière qui soit. Certes, La bascule du souffle aborde un tabou historique, mais s´impose surtout comme une oeuvre de portée universelle. Un événement bouleversant.

  • Crimes

    Ferdinand Von Schirach

    Crimes est un recueil de nouvelles relatant onze affaires criminelles stupéfiantes. Pour son auteur, Ferdinand von Schirach, avocat de la défense à Berlin depuis une quinzaine d'années, le monstrueux fait partie du quotidien. Mais si les faits rapportés sont bien réels, l'écrivain brouille les pistes et nous introduit dans un monde fictionnel aussi fascinant qu'inquiétant. La violence des crimes est sublimée par le laconisme d'un style presque chirurgical dont le mystérieux pouvoir d'attraction hypnotise le lecteur.
    Mais au-delà de la force spectaculaire d'une prose glaçante, ces récits criminels témoignent d'une compréhension aiguë des motifs psychologiques des criminels. Tel ce mari qui assassine sa femme de manière effroyable, mais dont on découvre l'intolérable torture morale qu'elle lui avait infligée durant d'interminables années. Ou le meurtre de ce frère par sa propre soeur, qui se révèle un étonnant acte d'amour. Von Schirach, pour un coup d'essai, livre un coup de maître : subitement entré en littérature avec ce premier recueil de nouvelles, il transcende le témoignage de sa fonction par la maîtrise souveraine du récit et une réflexion sur la valeur du fait vrai : certains, même après qu'on les a prouvés, restent à peine croyables.

  • Près de 70 leçons et exercices pour progresser !
    Votre allemand est inexistant ou il perd un peu de sa superbe au fil des années ? Vous aimeriez bien apprendre ou renforcer vos connaissances, mais vous êtes débordé ? Ce Petit Livre est l'ouvrage qu'il vous faut !
    Vous trouverez toujours dans votre journée un petit moment pour ouvrir ce livre et profiter des leçons et exercices (et leurs corrigés) calibrés pour apprendre jour après jour, de façon efficace. Maîtrisez rapidement les principales règles grammaticales, mais aussi les expressions indispensables pour tenir une conversation. Apprenez à nommer les personnes et les choses, à construire des phrases correctes...
    Une méthode adaptée à votre rythme de vie !

  • O plus de 200 exercices de difficulté graduée, accompagnés d´indices qui signalent les pièges les plus fréquents ;
    O des tableaux et des rappels de grammaire à la fin de chaque série d´exercices, pour vérifier et réviser les acquis ;
    O les corrigés de tous les exercices ;
    O des fiches complémentaires d´orthographe et de conjugaison ;
    O quatre grands tests pour faire le bilan des connaissances, classe par classe.

  • Ce livre est la réédition de l'ouvrage paru en 1976 dans la collection 10/18. Lequel chercha, plus qu'une anthologie, à être un feuilletage intensif du romantisme allemand et à donner, sur pièces, une idée de l'étendue et de la richesse du clavier de puissance sur lequel ce mouvement, qui inaugure la conscience de soi de la littérature, voulut jouer. Collection " Détroits " dirigée par Jean-Christophe Bailly, Michel Deutsch et Philippe Lacoue-Labarthe

  • Quel est l'état d'esprit des Français au moment de l'armistice ? Comment les Allemands sont-ils accueillis en France ? Qu'apprend-on à l'école sous Vichy ? Comment fonctionnent les tickets de rationnement ? Comment s'habille-t-on ? Comment se déplace-t-on ? Qui sont les premiers résistants ? Combien compte-t-on de réfractaires au STO ? Qui sont les Français engagés au service de l'ennemi ? Comment les Français vivent-ils la Libération ?En 100 questions sur la vie quotidienne des Français pendant les heures sombres de l'Occupation, on est loin des clichés et des stéréotypes de Français « collabos contre résistants ». Inspiré par la série télévisée Un village français, qui raconte le quotidien des habitants d'une petite ville du Jura, proche de la ligne de démarcation, ce livre permet de mieux comprendre ce qu'ont vécu les Français, leurs souffrances, leurs engagements, et parfois leurs revirements.

  • C'est en 2008 qu'Alfred Brendel a donné son dernier concert public, à Vienne, mettant un terme à une carrière de près de soixante ans. Depuis lors, il n'a cessé de faire part de ses impressions, de transmettre son expérience au fil de nombreux cours, conférences et lectures. Déployant une extraordinaire éloquence linguistique et musicale, Alfred Brendel s'adresse dans cet ouvrage à tous les musiciens et amateurs de musique. Érudit, spirituel, didactique et profondément personnel, cet Abécédaire d'un pianiste passionnera tous ceux que l'histoire, le répertoire et la technique du piano intéressent. En effet, rarement cet instrument a-t-il été décrit de façon aussi ludique et intelligente.

  • Un guide de conversation super pratique et en couleurs, avec un mini-dictionnaire inclus + du contenu MP3 offert, à 7,95 € ! Ersatz, Leitmotiv, Ich bin ein Berliner... Jusque-là, l'allemand, ça va. Mais quand il s'agit de réserver un billet de train, de prendre une chambre d'hôtel ou de commander un repas au restaurant, ça se corse. Ce guide de conversation est fait pour vous ! Il décrit toutes les situations courantes que peuvent rencontrer les voyageurs : - s'adresser à un tour operator - faire une réservation - emprunter les transports - visiter une ville, les musées... - faire des achats et utiliser des services - sortir et faire des activités - gérer les urgences L'accent est mis sur les besoins spécifiques des voyageurs, qu'ils soient touristes ou professionnels en voyage d'affaires, mais l'ouvrage contient également des astuces facilitant l'apprentissage et l'utilisation de l'allemand et des infos culturelles sur les coutumes et spécialités des différents pays qui utilisent l'allemand. Alors, vous partez quand ? Avec un mini-dictionnaire + du contenu MP3 offerts !

  • Un délicieux matin d'automne de l'année 1967, la mort suspecte du curé Charles-Eugène Aubert à l'hôpital où travaille Rosalie Lambert soulève des questions épineuses. Pour l'infirmière d'expérience au passé professionnel sans tache, passionnée et avide de liberté, c'est l'occasion de replonger plus d'un quart de siècle en arrière.

    Elle retourne alors à l'époque où, infirmière dans un dispensaire fraichement implanté dans un coin en défrichement de l'Abitibi, elle avait fait la connaissance du religieux, alors que le clergé catholique régnait en maître absolu sur la Belle Province. Or, tout bascule pour Rosalie, alors qu'elle soupçonne que bien caché sous le manteau du silence, le curé Aubert aurait commis des actes allant à l'encontre de son devoir. Et malgré le fait que Rosalie ait rencontré celui qui allait devenir le plus grand amour de sa vie, le jeune Marc-Olivier, elle s'enfuit jusqu'en Europe, où la Seconde Guerre mondiale fait rage.

    De retour au Québec bien des années plus tard, toutes les pièces de sa vie se déchirent et reviennent la hanter, dans le tourbillon des événements survenus à l'hôpital, où se mêlent le présent et le passé qu'elle a désespérément tenté de fuir. Saura-t-elle convaincre les jurés que seul un jeu cruel du destin a réuni à nouveau l'infirmière et le curé Aubert et qu'elle n'est aucunement coupable du monstrueux crime dont on l'accuse?

  • Condamné par les Nazis comme étant un artiste « dégénéré », Franz Marc (1880-1916) est un peintre allemand dont l´utilisation des lignes sèches et de la couleur exprime de manière éloquente la douleur et le traumatisme de la guerre. Dans des toiles telles que La Mort des animaux, Marc a créé l´émotion brute d´une violence primitive, qu´il a qualifiée de prémonition de la guerre, guerre qui allait être la cause de sa mort à l´âge de trente-six ans.

  • Petit livre de 150 traductions foireuses Nouv.

    Des traductions du niveau de Google Traduction, comprenant erreurs et traductions automatiques et littérales ponctuées de jeux de mots savoureux.
    Vous rêvez d'améliorer votre maîtrise des langues étrangères et de devenir le Nelson Monfort des temps modernes ? Ce petit livre ne vous y aidera sûrement pas, mais il vous apprendra à foirer vos traductions avec humour !
    Glad to meet you. --> Heureux de vous viander. I don't care about English food. --> Je m'en fiche and chips. They choose Trump for president. --> Ils ont choisi de se tromper de président. I made a trip to Caen. --> J'ai préparé des tripes de Caen. It's party time. --> C'est l'heure de partir. Un homme à tout faire --> Iron ManGrâce à ce petit livre, n'ayez plus peur des langues étrangères ! Découvrez plus de 150 traductions foireuses, drôles et décalées !

  • Albrecht Dürer (Nuremberg, 1471-1528) Dürer est le plus grand artiste allemand et le plus représentatif de l'esprit germanique. Comme Léonard, c'était un homme extrêmement attirant physiquement, doté de manières charmantes, de conversations agréables et de grandes capacités intellectuelles. Il était très versé dans les sciences et les mathématiques, et son don pour le dessin était extraordinaire. Dürer est plus réputé pour ses gravures sur bois et sur cuivre que pour ses peintures.
    Dans les deux pourtant, l'adresse de la main est au service de l'observation la plus minutieuse et de l'étude analytique du personnage et de la structure de la forme. Dürer ne possédait cependant pas la sensibilité de Léonard pour la beauté abstraite et la grâce idéale ; au lieu de cela, il était habité par une profonde gravité, un intérêt manifeste pour l'humanité et une inventivité plus dramatique. Dürer admirait beaucoup Luther et, dans son oeuvre, on retrouve les aspects les plus puissants de la doctrine du réformateur. Celle-ci est très sérieuse et sincère ; très humaine, elle s'adresse aux coeurs et à l'entendement des masses. Nuremberg, sa ville natale, était devenu le point névralgique de l'impression en Europe et le principal distributeur de livres du continent. Par conséquent, l'art de la gravure sur bois et sur cuivre, que l'on peut ualifier de branche picturale de l'impression, était très encouragé. Dürer sut tirer tous les avantages de cette situation. La Renaissance en Allemagne était un mouvement plus moral et intellectuel qu'artistique, en partie à cause du climat et de la situation sociale. En effet, la sensibilité envers la grâce et la beauté idéales se nourrit de l'étude de la forme humaine, et celle-ci s'est bien plus souvent épanouie dans les pays méridionaux. Mais Albrecht Dürer possédait un génie trop puissant pour se laisser conquérir. Il demeura aussi rofondément germanique que l'était, avec son sens tumultueux du tragique, son contemporain Mathias Grünewald, un visionnaire fantastique, hostile à toutes les séductions italiennes. Comme Léonard, Dürer se situait aux confins entre deux mondes, celui de l'ère gothique et celui de l'âge moderne, et à la frontière entre deux formes d'art, étant graveur et dessinateur plus que peintre.

  • Ernst Ludwig Kirchner (Aschaffenburg, 1880 - Frauenkirch, 1938) «Leader » autoproclamé du groupe d´artistes die Brücke (Pont), fondé à Dresde en 1905, Ernst Ludwig Kirchner, joua un rôle central dans les premiers développements de l´expressionnisme allemand (fig.186). Ses premières oeuvres révèlent l´influence de l´Impressionnisme, du postimpressionnisme et du Jugendstil, mais dès 1909, Kirchner peignait d´une manière distinctive et expressive grâce à un coup de pinceau audacieux, mais détendu, des couleurs vives et non naturalistes, et des gestes intenses. Il travaillait dans son atelier à partir d´esquisses réalisées très rapidement, souvent à partir de figures mouvantes, de scènes inspirées de la vie en ville ou des excursions du Brücke à la campagne.
    Un peu plus tard, il commença à réaliser des sculptures grossièrement taillées dans des blocs de bois. A peu près au moment où il s´installa à Berlin, en 1912, le style de Kirchner, aussi bien de sa peinture que de son oeuvre graphique prolifique, devint plus anguleux, caractérisé par des lignes déchiquetées, des formes élancées et atténuées, et, souvent, un plus grand sentiment de nervosité. Ces traits se retrouvent dans leur expression la plus forte dans ses scènes de rue berlinoises (évoquées dans le chapitre «La Métropole et la Modernité »). Avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, Kirchner devint physiquement faible et enclin à l´anxiété. Conscrit, il fut profondément traumatisé par sa brève expérience de l´entraînement militaire pendant le conflit. De 1917 jusqu´à sa mort par suicide en 1938, il vécut une existence de reclus, bien qu´artistiquement productive, dans la tranquillité des Alpes suisses, près de Davos.

  • Nouvelle édition mise à jour du Guide de conversation L'allemand pour les Nuls !

    Avec 50 000 lecteurs conquis, le guide de conversation L'allemand pour les Nuls revient tout en couleurs pour cette nouvelle édition.
    Des bases de la prononciation au vocabulaire nécessaire pour sortir en ville, de la grammaire aux indications nécessaires en cas d'urgence en passant par tous les termes essentiels à connaître si vous souhaitez aller au restaurant, apprendre l'allemand ne sera plus une corvée !

  • « Lorsque Irène, sortant de l'appartement de son amant, descendit l'escalier, de nouveau une peur subite et irraisonnée s'empara d'elle. Une toupie noire tournoya devant ses yeux, ses genoux s'ankylosèrent et elle fut obligée de vite se cramponner à la rampe pour ne pas tomber brusquement la tête en avant... Quand elle s'en retournait chez elle, un nouveau frisson mystérieux la parcourait auquel se mêlaient confusément le remords de sa faute et la folle crainte que dans la rue n'importe qui pût lire sur son visage d'où elle venait et répondre à son trouble par un sourire insolent. [...] Partir, tout en elle ne voulait plus que partir, quitter cet appartement, cette maison, sortir de cette aventure pour rentrer dans son paisible monde bourgeois. Puis venaient les ultimes paroles qui cherchaient en vain à la calmer, et que, dans son agitation, elle n'entendait plus. »

  • Hans Holbein le Jeune (Augsburg, 1497 - Londres, 1543) Le génie de Holbein s'épanouit très tôt. Sa ville natale d'Augsburg était alors à son zénith. Située sur le grand axe reliant l'Italie au nord de l'Europe, c'était la ville commerçante la plus riche d'Allemagne, une halte fréquente pour l'empereur Maximilien. Son père, Hans Holbein l'Ancien, était lui-même un peintre de mérite, et le prit dans son atelier. En 1515, à l'âge de dix-huit ans, Holbein s'installa à Bâle, le centre du savoir, dont la fierté reposait sur le fait que chaque maison recelait au moins un érudit. Envoyé à Londres avec une lettre d'introduction pour Sir Thomas More, le chancelier du roi, «Master Haunce », ainsi que l'appelaient les Anglais, arriva à peu près au moment du blocus de 1526. Holbein fut bien accueilli et s'installa, dès sa première visite, en Angleterre. Il peignit des portraits de nombreux hommes influents de l'époque, et réalisa des dessins pour un tableau de la famille de son bienfaiteur. Il devint bientôt le célèbre portraitiste de la Renaissance nordique au service des figures contemporaines. De façon tout à fait typique, son travail incluait d'étonnants détails comme des reflets naturels à travers le verre ou la trame enchevêtrée des élégantes tapisseries. En 1531, Holbein retourna en Angleterre. Mais là aussi, les choses avaient changé. En 1536, remarqué par Henry VIII, Holbein devient le peintre officiel de la cour, position qu'il conservera jusqu'à sa mort.

  • Der vielfach talentierte Albrecht Dürer nimmt einen bedeutenden Platz in der Geschichte der deutschen Kunst ein. In einer Zeit, in der die italienischen Künstler die klassischen Techniken der Ölmalerei, Bildhauerei und Architektur zu neuen Höhen perfektionierten und dadurch glaubten, dass sie das wahre Kunstmonopol besäßen, widmete Dürer sich einem eher vernachlässigten Medium, dass nur im Buchdruck zur Anwendung kam. Er befreite Holzschnitt und Kupferstich von dieser einseitigen Rolle, führte beide Techniken zur Perfektion und räumte ihnen einen Platz im Olymp der angesehenen künstlerischen Techniken ein. Eine Leistung, die sogar Giorgio Vasari in seinen Biographien berühmter Künstler würdigte. In diesem Buch werden nicht nur die bekanntesten seiner Meisterstiche und Stichzyklen aufgeführt, sondern auch seinen weniger beachteten Aquarellen die nötige Aufmerksamkeit gewidmet.
    />

  • L'Île aux Hommes Nus Nouv.

    « Je me préparais à reformuler ma question quand soudain, la Marbrière émergea de la foule et s'avança vers moi. Elle posa la main sur mes sourcils, qu'elle frotta sans hésiter avant de m'annoncer d'un ton presque désolé : "Mort est ledit Crabucré." »
    Les mots de Cristóbal Düsseldorf semblent avoir trouvé chaussure à leur pied dans les mains de Bartolo Busenberg, ressorti victorieux d'une traduction ô combien difficile sur laquelle un auteur s'était déjà cassé les dents.
    Fruit d'un prodigieux travail de recherche et de réécriture, sa reconstitution du roman Die Insel der Nackten Menschen, Band I : Die Allmacht (L'Île aux Hommes Nus, Tome I : L'Omnipotence) offre au lecteur les moyens de réinterpréter le monde qui l'entoure à la lumière d'une aventure humaine exceptionnelle.
    /> Un véritable voyage initiatique au coeur même de la nudité.

  • Se préparant à célébrer son anniversaire avec sa famille canadienne, une vieille dame, sujet principal de ce roman, s'interroge sur son existence ainsi que sur sa mort inéluctable. Des fragments de son enfance allemande reviennent, telles de petites vignettes poétiques, offrant au lecteur des éléments de son parcours et de celui de ses parents qui ont vécu, à Berlin, l'arrivée du national-socialisme et les années désastreuses de 1933 à 1946. Dans cet ouvrage d'autofiction et de témoignage historique, Marguerite Andersen aborde l'antisémitisme de l'Allemagne nazie et la question de la culpabilité collective d'une nation. Elle remémore les souffrances infligées aux Juifs, mais démontre aussi les conséquences du régime nazi sur d'autres habitants de ce pays, ainsi que la dévastation des villes allemandes par les bombardements anglo-américains. Immigrée au Canada en 1958, l'auteure tente, en filigrane, de répondre à la question qu'on lui pose ici sans cesse : where are you from? (d'où venez-vous?), qui la précipite inévitablement dans les affres de la culpabilité allemande et l'exil constant qu'elle vit depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Un roman poignant sur le destin tragique d'un peuple et de ses victimes.

  • Ernst Ludwig Kirchner (Aschaffenburg, 1880 - Frauenkirch, 1938) «Leader » autoproclamé du groupe d´artistes die Brücke (Pont), fondé à Dresde en 1905, Ernst Ludwig Kirchner, joua un rôle central dans les premiers développements de l´expressionnisme allemand (fig.186). Ses premières oeuvres révèlent l´influence de l´Impressionnisme, du postimpressionnisme et du Jugendstil, mais dès 1909, Kirchner peignait d´une manière distinctive et expressive grâce à un coup de pinceau audacieux, mais détendu, des couleurs vives et non naturalistes, et des gestes intenses. Il travaillait dans son atelier à partir d´esquisses réalisées très rapidement, souvent à partir de figures mouvantes, de scènes inspirées de la vie en ville ou des excursions du Brücke à la campagne.
    Un peu plus tard, il commença à réaliser des sculptures grossièrement taillées dans des blocs de bois. A peu près au moment où il s´installa à Berlin, en 1912, le style de Kirchner, aussi bien de sa peinture que de son oeuvre graphique prolifique, devint plus anguleux, caractérisé par des lignes déchiquetées, des formes élancées et atténuées, et, souvent, un plus grand sentiment de nervosité. Ces traits se retrouvent dans leur expression la plus forte dans ses scènes de rue berlinoises (évoquées dans le chapitre «La Métropole et la Modernité »). Avec le déclenchement de la Première Guerre mondiale, Kirchner devint physiquement faible et enclin à l´anxiété. Conscrit, il fut profondément traumatisé par sa brève expérience de l´entraînement militaire pendant le conflit. De 1917 jusqu´à sa mort par suicide en 1938, il vécut une existence de reclus, bien qu´artistiquement productive, dans la tranquillité des Alpes suisses, près de Davos.

  • Oskar Schlemmer (1888 - 1943) est un peintre, décorateur de théâtre et scénographe de ballet allemand. Il intègre le Bauhaus de Weimar de 1921 à 1929 en qualité de professeur de peinture puis décorateur et scénographe, avant d'achever son parcours académique par une année d'enseignement à l'École de Beaux-Arts de Breslau. Ses oeuvres peintes ou sculptées sont marquées par la rigueur géométrique et de la pureté des contours à la vivacité des formes et la mobilité de l'espace. Il en résulte Sa peinture rappelle le futurisme ou le constructivisme dans son aspect analytique et le surréalisme Son oeuvre est exposée à New York, à Francfort , à Stuttgart, où se trouvent les archives Schlemmer, qui contiennent notamment toutes ses esquisses en deux ou trois dimensions pour son Ballet triadique (1922).En 1937, Schlemmer est déclaré « artiste dégénéré » par les Nazis.

empty