• Neil deGrasse Tyson nous présente sa correspondance avec des lecteurs du monde entier qui l'interrogent, lui demandent des conseils ou souhaitent découvrir de nouvelles perspectives. Les thèmes abordés sont à la fois universels et intimes qu'il s'agisse de l'infini, de Dieu, des extraterrestres, de l'art d'être parents, de paranormal, de philosophie, de technologie de Pluton... Dans ses réponses pleines d'intelligence, d'humour et de pédagogie, c'est en fait avec chacun d'entre nous qu'il s'entretient. Les réponses à toutes vos questions sur le cosmos et bien plus que ça encore !

  • Charles Darwin, Lord William Kelvin, Linus Pauling, Fred Hoyle, Albert Einstein : cinq scientifiques hors du commun qui ont accompli des découvertes scientifiques considérables. Mais également cinq hommes qui se sont aussi, souvent en même temps, parfois lourdement,

    Charles Darwin, Lord William Kelvin, Linus Pauling, Fred Hoyle, Albert Einstein : cinq scientifiques hors du commun qui ont accompli des découvertes scientifiques considérables. Mais également cinq hommes qui se sont aussi, souvent en même temps, parfois lourdement, fourvoyés sur certains sujets. Charles Darwin n'a pas bien évalué les effets de " dilution " dans la transmission des caractères génétiques ; Lord Kelvin a largement sous-évalué l'âge de la Terre ; Linus Pauling s'est fait " coiffer au poteau " dans la découverte de la structure de l'ADN par Jim Watson et Francis Crick ; Fred Hoyle fut un partisan irréductible de la théorie de l'Univers stationnaire ; enfin, Einstein créa une constante cosmologique pour une mauvaise raison.

    Il ne s'agit pas d'énumérer les erreurs de ces grands hommes, mais bien plutôt de constater et d'analyser les conséquences bénéfiques de ces errements : la théorie de l'évolution de Darwin fonde la génétique moderne ; Kelvin enseigne à ses successeurs comment utiliser la thermodynamique en astronomie et en géologie ; Linus Pauling introduit superbement les considérations chimiques en biologie ; Fred Hoyle démontre les bienfaits et les limites des approches scientifiques qui se démarquent des théories " à la mode " et, curieusement, au lieu d'être une erreur, l'introduction de la constante cosmologique par Einstein s'avère extraordinairement bénéfique.

    C'est à une véritable enquête policière, qui dévoile de nombreux aspects jusque-là ignorés de l'histoire des sciences, que s'est consacré l'astrophysicien Mario Livio, qui expose ici de façon originale et vivante les chemins parfois tortueux empruntés par la recherche scientifique.

  • La vie d'Albert Einstein, racontée par un ado d'aujourd'hui !
    Pour Lucas, il n'y a pas photo : le plus grand scientifique DE TOUS LES TEMPS, c'est Albert Einstein, et il est bien décidé à vous en convaincre aussi !
    Vous pensez qu'Einstein, c'était un vieil érudit bizarre avec un cerveau énorme et des cheveux en pétard ? Heureusement que Lucas est là pour rétablir la vérité : Einstein, c'était un immense scientifique, mais aussi un humaniste, un grand curieux et même un vrai cancre quand il était enfant. Pour en arriver à imaginer des concepts comme la relativité générale, Albert a travaillé dur et a eu une vie passionnante !
    Entre anecdotes amusantes et visites dans le passé, Lucas et ses copains vous racontent sa vie comme si vous y étiez. Le bonus ? Par un moyen complètement magique (des illustrations BD et des images d'archives sur toutes les pages), Einstein lui-même fait irruption dans le récit pour commenter sa vie...
    #toutestrelatif #laphysiquecestmagique #humour

  • Premier livre de Stephen Hawking écrit à l'intention du non-spécialiste, succès incontournable dès sa parution, Une brève histoire du temps présente dans un langage simple et accessible les développements contemporains de l'astrophysique.
    Retraçant les grandes théories du cosmos, de Galilée et Newton à Einstein et Poincaré, racontant les avancées prodigieuses de la recherche sur l'espace et le temps, expliquant la nature des trous noirs, il propose de relever le plus grand défi de la science moderne : la quête d'une théorie unitaire unifiant la relativité générale et la mécanique quantique.

  • Depuis l'Antiquité, cette entité mystérieuse a suscité interrogations et controverses, sans jamais jouir d'un consensus. Assimilé à l'espace, il a servi de référence pour repérer positions et mouvements. Baptisé éther, il a ensuite joué le rôle de transmetteur de la lumière, de la gravitation ou de l'électromagnétisme...

    Aujourd'hui, la physique quantique le considère comme un nouvel état de la matière, permettant de rendre compte de l'accélération de l'expansion de l'Univers.

    La dialectique du vide est féconde : c'est bien souvent l'analyse des paradoxes qu'il suscite qui contribue aux progrès de la physique. Cela reste-t-il vrai pour la physique contemporaine ?

  • Revivez l'incroyable aventure de l'Univers et de ses origines en plongeant au coeur du Big Bang ! Quelle incroyable découverte que la théorie du Big Bang ! Avec beaucoup de pédagogie et un plaisir non dissimulé, l'auteure nous conte la passionnante histoire du cosmos : de l'explosion originelle à la création des galaxies, en passant par l'apparition des premières molécules, assistez à la naissance de l'univers.

  • Dans Ilium, Dan Simmons imagine que les physiciens de l'Institut de Paris ont, à la suite d'une malencontreuse expérience, laissé s'échapper un trou noir microscopique qui, avant de se précipiter vers le centre de la Terre, a détruit une part non négligeable de Paris, appelé désormais « Paris Crater ». Les physiciens de tous pays rassemblés au CERN autour du LHC pourraient-ils déclencher la destruction de la Terre, voire de l'Univers entier ? Mais quel lien y aurait-il entre le plus puissant accélérateur de particules au monde et ces dévoreurs de matière, bien plus imposants que notre Soleil ?

  • Hubert Reeves n'est pas un astrophysicien tourné vers le ciel et oublieux de son appartenance terrestre et humaine. Il peut tout aussi bien nous conduire vers notre lointaine origine stellaire, et redescendre le long de l'échelle de l'organisation de plus en plus complexe de la matière, jusqu'à l'histoire humaine, si problématique et tourmentée. Hubert Reeves est un praticien du non refoulement : il ne refoule pas la question humaine au nom de la science et de la technique. Le langage scientifique n'oublie pas non plus le langage poétique. Le titre - L'heure de s'enivrer -, inspiré par une phrase de Baudelaire, rappelle que la création poétique vise depuis toujours ce rapprochement entre ciel et terre, fini et infini, destinée individuelle et destinée cosmique. Et, dans ce mouvement, l'être humain reconnaît son existence et en jouit. L'Heure de s'enivrer, Le Seuil, 1986

  • En 2006, l'Union Astronomique Internationale a décidé de retirer à Pluton son statut de planète. Malgré tout ce qu'on pourrait penser, la réponse à qu'est-ce qu'une planète ? n'est ni évidente, ni ne va de soi. Cette définition a beaucoup évolé au cours des siècles tout comme le nombre de ses astres qui composent nos galaxies. La découverte récente de plusieurs centaines d' « exoplanètes » autour d'étoiles de notre galaxie proches du Soleil ouvre une dimension supplémentaire et spectaculaire à la recherche en astrophysique. Nous savons actuellement très peu de choses sur la nature physique des exoplanètes. En revanche, nos connaissances sur les planètes du système solaire se sont accumulées au cours des dernières décennies, notamment grâce à leur exploration spatiale. Ce livre scientifique très abordable se propose d'abord de caractériser ces dernières, à la fois dans leur globalité et dans leur spécificité. Il utilise ensuite ces connaissances pour tenter d'imaginer la nature des exoplanètes à partir des quelques paramètres dont nous disposons. Avec en tête la question d'une éventuelle vie extraterrestre : celle-ci pourrait-elle exister ou avoir existé dans le système solaire ou au-delà ?

  • Depuis plus d'un siècle, les instabilités hydrodynamiques se révèlent un champ d'étude foisonnant et constamment renouvelé, enrichi par un dialogue fructueux de la mécanique avec de nombreuses branches de la physique, en particulier les transitions de phase, l'optique et la chimie non linéaires, l'astrophysique et la géophysique. Des problèmes anciens et fondamentaux comme la transition vers la turbulence sont vivifiés par de nouvelles idées. De nouveaux champs d'étude émergent aussi, comme le contrôle des instabilités, les fluides non newtoniens ou diphasiques, et les milieux granulaires. Cet ouvrage, issu d'un cours de Master de l'université de Toulouse, s'adresse à tout étudiant, chercheur ou ingénieur désirant s'initier à ces questions. Il est structuré par la théorie des systèmes dynamiques, des bifurcations et des ruptures de symétrie. Les phénomènes sont discutés, autant que possible, en termes d'échelles caractéristiques et d'analyse dimensionnelle pour accéder aux mécanismes physiques. Les méthodes asymptotiques ont aussi une large place. De nombreuses études expérimentales sont discutées en détail. Chaque chapitre se termine par des exercices, qui sont souvent des ouvertures vers des problèmes nouveaux. Enfin, onze notices biographiques présentent quelques grands noms attachés à l'étude des instabilités.

  • Croire ou savoir ?

    Gerard Santarini

    Un monde meilleur ? Tout le monde en rêve, plus ou moins... Mais il semble que le chemin soit encore long et pénible ! Ne serait-ce pas, entre autres, parce que les difficultés de la route sont souvent mal identifiées et les parades pour surmonter les obstacles méconnues ? Le monde souffre encore de tant d'obscurcissements, de tant d'emprisonnements intérieurs et extérieurs. La connaissance n'a pourtant jamais été aussi répandue et sa puissance aussi grande et disponible. Mais son pouvoir de libération reste encore largement ignoré, voire dénigré. La science est aujourd'hui très forte mais la conscience est encore très faible !
    Cet essai se veut une contribution à la réflexion sur les multiples résistances à l'avancement vers plus de liberté, de fraternité et de bonheur et sur les moyens de les vaincre. Il n'apporte, bien sûr, aucune réponse définitive, mais il livre quelques pistes.
    Réquisitoire contre les effets pervers des religions, nationalismes, patriotismes et autres communautarismes plus ou moins latents ou plus ou moins avoués, il est aussi un plaidoyer pour la connaissance universelle ainsi que pour le doute et la recherche qui permettent d'y accéder. Hymne à la vérité, il exhorte à l'ascèse de la compréhension, à la pratique de l'émerveillement, à l'éveil des consciences.
    L'auteur y livre son propre témoignage et propose un chemin vers une spiritualité ouverte, adaptée à notre époque et compatible avec les merveilleuses découvertes de la science.

  • Au départ il y a eu la Recherche fondamentale, en astrophysique. Les voyages, les nuits d'observation, la physique, la passion, le Canada, le Chili, l'Afrique du Sud. Et puis est venu le temps de la compétition, des recrutements, et un projet de recherche européen. Après un refus pour un projet jugé trop risqué, il a bien fallu basculer dans la vie "normale". Après plus de 10 ans de recherche fondamentale sur plusieurs continents, et 10 ans dans les startups et la technologie, l'auteur raconte son parcours, les questions qui l'ont traversé et comment il a essayé de basculer dans cette nouvelle vie, et ce que la bascule lui appris.

  • L'Au-Delà a cessé d'être un espace de pure spiritualité. Il s'est mis à ressembler au monde des vivants dont il a acquis petit à petit les caractéristiques et les préoccupations matérielles. 
    Cette convergence finit par violer le principe d'exclusion qui semblait devoir régir pour toujours le destin des Hommes.... Une seule issue, l'Apocalypse.
    Un jour, quelque part entre forêt et océan, une brèche s'ouvre.
    Sur Terre ou au Ciel, ce sont toujours l'amour, l'amitié, l'ambition, la haine et le fanatisme qui gouvernent les individus et leurs communautés. 
    Dans l'imminence du cataclysme annoncé, des factions antagonistes coopèrent ou s'opposent, mais, ce sont des individus ordinaires, une jeune femme médecin, un astrophysicien génial mais mal dégrossi, un geek, un historien des religions et un étrange petit garçon qui détiennent sans doute les clefs de l'avenir. Ils vont, dans les deux mondes, mener le combat de la solidarité contre la résurgence de vieilles idéologies et contre l'indifférence ou l'impuissance des gouvernants et des Églises.

  • Nul ne le savait encore, même pas les plus grands astrophysiciens : Ticouac, une toute petite conscience, a assisté, enchanté, à la naissance et à l'expansion de l'univers. Contemplatif ou éclatant de rire, il a été entraîné dans un gigantesque ballet cosmique fracassant d'explosions, sombre et lumineux, dans lequel il a fait des glissades sur des toboggans, a chevauché des baleines, découvrant des flocons de neige ou des cerfs-volants. Enfin, il est descendu à la rencontre d'un bébé d'homme qui, comme lui, des milliards et des milliards d'années auparavant, ouvrirait les yeux sur les merveilles du Grand Univers.
    Ce conte initiatique est un révélateur qui nous montre que l'univers est riche et fécond et que nous sommes tous les enfants chéris de cette construction cosmique ; que notre petitesse physique n'empêche en rien d'être grand à l'intérieur, que nous possédons tous en nous une partie du pouvoir de notre univers.
    Livre numérique + Version audio MP3. Genre : Conte / Spiritualité / Relaxation. Public : de 9 à 99 ans. En savoir plus : https://www.ticouac.com

  • Les plasmas, sorte de quatrième état de la matière, composent 99 % de l'Univers. Le tome I : de l'astrophysique à la fusion contrôlée, des lasers aux traitements de surface, les domaines d'application des plasmas sont innombrables, tant en science pure qu'en technologie.

  • Des lois de la mécanique quantique à celles de l'alchimie stellaire, de Démocrite à Einstein en passant par Aristote, ce livre nous révèle les secrets du monde tant macroscopique que microscopique qui nous entoure.

  • Pour calculer la masse totale de l'Univers, deux méthodes existent. On peut, à partir de la quantité de lumière reçue dans l'Univers, estimer la masse requise pour l'émettre : c'est ce que l'on appelle la masse « lumineuse ». On peut aussi estimer la masse nécessaire pour communiquer aux étoiles les vitesses observées : c'est ce que l'on appelle la masse « dynamique ». Problème : la masse dynamique est cinq à dix fois supérieure à la masse lumineuse !
    Ce désaccord se résout simplement si l'on suppose que la plus grande partie de la matière - 80 à 90% - n'émet aucun rayonnement électromagnétique, qu'elle est donc « noire »... De nombreux indices, dans des domaines très variés de l'astrophysique, laissent même supposer que cette matière est de nature distincte de la matière lumineuse... La découverte d'une particule de matière noire constituerait un événement considérable : plusieurs expériences la traquent en continu...

  • Grâce aux progrès fulgurants de la cosmologie, nous savons que l´Univers se compose à 5 % de matière ordinaire, dont seulement une infime partie est observable aujourd´hui sous forme d´étoiles et de gaz, et à 95 % de matière noire et d´énergie noire, deux entités qui nous sont encore complètement inconnues. Comment, dans ces conditions, élaborer un scénario de formation des structures pour expliquer l´origine et la dynamique des galaxies ? Cette leçon nous invite à explorer l´énigme la plus mystérieuse de l´astrophysique contemporaine.
    Françoise Combes est astrophysicienne. Agrégée de sciences physiques et docteur d´État en astrophysique, elle a été sous-directrice du laboratoire de physique de l´École normale supérieure d´Ulm et astronome à l´Observatoire de Paris. Elle a présidé la Société française d´astronomie et d´astrophysique et dirigé le programme « Galaxies » du Centre national de la recherche scientifique. Membre de l´Académie des sciences depuis 2004, elle a été nommée professeur au Collège de France, titulaire de la chaire « Galaxies et cosmologie », en août 2014.

  • On ne rend pas assez hommage à ce grand homme qu'est François Arago. C'est l'un des plus grands scientifiques français, astronome génial et fondateur de l'astrophysique.

    François Arago est une figure dominante de la science française de la première moitié du XIXe siècle. Il a mis à profit son influence considérable pour aider Fresnel, Ampère et d'autres à développer et à faire connaître leurs idées ; son apport personnel à la physique, à l'astronomie et à la géodésie est loin d'être négligeable.

    Il fut aussi un vulgarisateur hors pair et un promoteur de la science et de la technique. Un des derniers humanistes, Arago s'est intéressé à tout : c'est l'occasion pour l'auteur de décrire les progrès extraordinaires accomplis à cette grande époque de la science française, qui a vu naître l'optique physique,l'électromagnétisme et la thermodynamique, c'est aussi l'époque de la révolution industrielle, qui a inventé la photographie, le moteur et le télégraphe électriques.

empty