• Vif, audacieux, impertinent, rossant sans arrêt le commissaire (qui ici, en l´occurrence, s´appelle l´inspecteur Ganimard), traînant les coeurs après lui et mettant les rieurs de son côté, se moquant des situations acquises, ridiculisant les bourgeois, portant secours aux faibles, Arsène Lupin, gentleman cambrioleur est un Robin des Bois de la «Belle Epoque».
    Un Robin des Bois bien français : il ne se prend pas trop au sérieux, ses armes les plus meurtrières sont les traits d´esprit ; ce n´est pas un aristocrate qui vit comme un anarchiste mais un anarchiste qui vit comme un aristocrate. Arsène Lupin, après plus d´un demi-siècle, n´a pas vieilli. Il ne vieillira jamais en dépit de son chapeau haut de forme, de sa cape et de son monocle. 

  • L'aiguille creuse Nouv.

    Nouvelle édition du roman culte de Maurice Leblanc à l'occasion de la série Netflix - Saison 1 Partie 2
    Arsène Lupin serait-il mort ? C'est en tout cas ce que tout le monde s'accorde à dire. Sauf Isodore Beautrelet, lycéen surdoué et détective amateur, qui n'y croit pas une seconde. Coïncidence étrange, le document de l'Aiguille creuse disparaît également. Quel mystère ces disparitions cachent-elles ? Arsène aurait-il enfin trouvé un adversaire à sa taille en la personne d'Isodore Beautrelet ?

  • Alors que Netflix diffuse une série inspirée des aventures d'Arsène Lupin, avec Omar Sy pour interpréter le personnage créé par Maurice Leblanc, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les meilleures aventures du gentleman cambrioleur.
    Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d'une vingtaine d'oeuvres, nées de l'imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).
    En 1923, Arsène Lupin a délaissé son costume de cambrioleur pour celui de détective. Mais est-ce bien lui, ou le prince Rénine, qui s'éprend de la jeune Hortense ? Et qui, pour la séduire, promet de résoudre huit énigmes sanglantes - comme autant de coups d'horloge ?
    Six ans plus tard, il mène cette fois l'enquête sur l'enlèvement d'une chanteuse, prisonnière d'un mystérieux châtelain et dépouillée de ses diamants avant d'être relâchée. Un scénario qui ne va pas tarder à se répéter...

  • Alors que Netflix diffuse une série inspirée des aventures d'Arsène Lupin, avec Omar Sy pour interpréter le personnage créé par Maurice Leblanc, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les meilleures aventures du gentleman cambrioleur. Opération " 2 achetés = Les Milliards d'Arsène Lupin offert ".
    Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d'une vingtaine d'oeuvres, nées de l'imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).
    L'Île aux trente cercueils (1919) mêle intrigue policière, fantastique et horreur. Venue retrouver son fils après quatorze ans d'absence, Véronique d'Hergemont prend la mer jusqu'à l'île bretonne de Sarek, défendue par trente récifs redoutés des marins. La jeune femme va apprendre à ses dépens que la malédiction attachée à cette terre n'est pas une légende. Quant à Lupin, il lui faudra arracher Véronique aux griffes de l'infâme comte Vorski. Mais saura-t-il empêcher que sa raison ne vacille ?

  • Alors que Netflix diffuse une série inspirée des aventures d'Arsène Lupin, avec Omar Sy pour interpréter le personnage créé par Maurice Leblanc, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les meilleures aventures du gentleman cambrioleur.
    Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d'une vingtaine d'oeuvres, nées de l'imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).
    Le Bouchon de cristal (1912) le met aux prises avec le député Daubrecq, maître-chanteur sans vergogne, détenteur d'un document explosif. La tête d'un innocent en dépend... mais que contenait le bouchon égaré dans sa fuite ?
    Quinze ans plus tard, nous le retrouvons dans les rues de Paris, sur les traces d'un homme élégant qui lui- même suit une blonde Anglaise aux yeux verts. Sous le nom d'emprunt de " Raoul ", Lupin court cette fois le risque... de tomber amoureux.

  • Alors que Netflix s'apprête à diffuser une série inspirée des aventures d'Arsène Lupin, avec Omar Sy dans le rôle-titre, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les plus célèbres aventures du gentleman cambrioleur. Opération " 2 achetés = Les Milliards d'Arsène Lupin offert ".
    Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d'une vingtaine d'oeuvres, nées de l'imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).
    Paru en 1907, Arsène Lupin, gentleman cambrioleur regroupe les sept premières aventures de l'homme aux mille apparences, déjà aux prises avec son ennemi juré, l'inspecteur Ganimard.
    /> Jamais là où on l'attend, ce justicier en frac réapparaît en 1911 pour livrer ses premières confidences et résoudre les énigmes les plus coriaces... sans renoncer à son penchant pour le beau sexe. " Ce que c'est que d'être joli garcon ! "

  • Alors que Netflix diffuse une série inspirée des aventures d'Arsène Lupin, avec Omar Sy pour interpréter le personnage créé par Maurice Leblanc, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les meilleures aventures du gentleman cambrioleur.
    Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d'une vingtaine d'oeuvres, nées de l'imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).
    C'est toutefois un autre Lupin que l'on découvre dans 813 : plus sombre, presque effrayant. Confronté au machiavélique et invisible L. M., il lui faudra s'innocenter d'unmeurtrecrapuleux:celuidumilliardaireKesselbach. Et, pour cela, retrouver un lot de lettres au contenu politique explosif et décrypter la signification de ce " 813 ", dont la clef pourrait avoir de profondes répercussions sur l'Europe tout entière, sur fond de rivalités franco-allemandes...

  • Alors que Netflix diffuse une série inspirée des aventures d'Arsène Lupin, avec Omar Sy dans le rôle-titre, Archipoche publie, dans une élégante édition collector, les plus célèbres aventures du gentleman cambrioleur.
    Monocle, haut-de-forme, fleur à la boutonnière et revolver en poche : depuis son apparition en 1905, la silhouette d'Arsène Lupin a effrayé et diverti des générations de lecteurs. Dandy et bagarreur, scélérat et charmeur, ce gentleman a sévi dans plus d'une vingtaine d'oeuvres, nées de l'imagination de Maurice Leblanc (1864-1941).
    Accusé de deux cambriolages et d'une escroquerie, il doit faire face en 1908 au redoutable détective Herlock Sholmès, venu d'outre-Manche faire la lumière sur ces affaires... au risque de causer sa perte !
    Dans L'Aiguille creuse, l'année suivante, il est cette fois confronté à la sagacité d'un jeune étudiant, Isidore Beautrelet, sur la piste du trésor des anciens rois de France. Une quête qui les mènera tous deux sur les falaises d'Étretat chères à Leblanc.

  • - 55%

    Arsène Lupin contre Herlock Sholmès ! L'homme qui défie toutes les polices françaises contre l'as des détectives anglais.
    « C'est justement quand je ne comprends plus que je soupçonne Arsène Lupin », avoue le célèbre limier anglais. Quand deux hommes aussi intelligents s'affrontent, leur duel est un grand spectacle.
    Qui a volé le petit secrétaire d'acajou contenant un billet de loterie gagnant ? Qui a volé la lampe juive, le diamant bleu, joyau de la couronne royale de France ? Qui joue les passe-murailles en plein Paris ? Arsène Lupin, toujours lui, l'éternel amoureux de la Dame Blonde, plus insolent, plus ingénieux que jamais, déjouant une à une toutes les ruses de l'Anglais par d'autres ruses plus étonnantes encore.   

  • «Allô, le service de la Sûreté ? M. l´inspecteur principal Ganimard est-il ici ?... Pas avant vingt minutes ? Dommage !... Enfin !... Quand il sera là, vous lui direz ceci de la part de Mme Dugrival... Oui, Mme Nicolas Dugrival... Vous lui direz qu´il vienne chez moi. Il ouvrira la porte de mon armoire à glace et, cette porte ouverte, il constatera que l´armoire cache une issue qui fait communiquer ma chambre avec deux pièces. Dans l´une d´elles, il y a un homme solidement ligoté. C´est le voleur, l´assassin de Dugrival. Vous ne me croyez pas ? Avertissez M. Ganimard. Il me croira, lui. Ah ! J´oubliais le nom de l´individu... Arsène Lupin !» 

  • 813

    Maurice Leblanc

    Rudolf Kesselbach, un richissime roi du diamant, a été assassiné dans un hôtel à Paris. Pour la première fois, Arsène Lupin est accusé de meurtre... À moins que quelqu'un ne cherche à lui faire porter le chapeau? C'est ce dont Lenormand, chef de la Sûreté, est convaincu, et il est prêt à défendre le gentleman-cambrioleur face aux accusations des juges impartiaux. Mais le mystère pèse et les indices ne mènent nul part... Que signifie ce nombre, 813? Qui est Pierre Leduc? Et que signifient les lettre APOON?
    Paru en feuilleton dans les années 1910, «813» met scène un Arsène Lupin, toujours plus surprenant, et à l'ennemi insaisissable et inquiétant: L.M.



    Maurice Leblanc (1864-1941) est l'auteur de nombreux romans policiers, mais il est surtout le père du fameux Arsène Lupin. Né d'une famille de négociant, il fuit en Ecosse durant la guerre franco-allemande, puis revient étudier à Rouen. Déjà, il fréquente Gustave Flaubert et Guy de Maupassant. Il refuse de faire le travail imposé par son père dans une fabrique de cadres, et s'oriente vers le métier d'écrivain. Avec ses romans-feuilletons («Une femme», en 1893) il attise la curiosité de quelques auteurs célèbres, dont Alphonse Daudet. Mais c'est lorsqu'il publie en 1905 «L'Arrestation d'Arsène Lupin», sur le modèle de Sherlock Holmes, qu'il connaît un succès retentissant. Il continue sur sa lancée avec «Arsène Lupin contre Herlock Sholmès» qui provoque la colère de Conan Doyle. Il renforce son personnage Arsène Lupin au fil de sa carrière, et aujourd'hui encore, on ne cesse d'apprécier ce gentleman-cambrioleur en livre, en film ou en série.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • L'Anguille

    Michele Resnikow

    L'anguille est un cambrioleur qui sévit dans toute la France depuis plusieurs années. Il est recherché par l'ensemble de la police, qui n'arrive pas à lui mettre le grapin dessus.
    Lors d'un cambriolage, il fait la rencontre d'une jeune fille avec qui il nouera des liens au fil du temps. L'anguille ne peut s'arrêter de commettre des infractions chez des personnes avec des biens et bijoux importants. Ce qui l'amène à convoiter un trésor : les quatre pierres précieuses.
    Comment va-t-il s'en emparer ?

  • Dans les années trente, Raoul de Limesy, alias Arsène Lupin, file, dans les boulevards parisiens, un aristocrate qui lui même file une jolie jeune femme. Mais alors que tous trois arrivent dans une pâtisserie, l'aristocrate s'en prend à une autre: une belle demoiselle aux yeux verts. Qui est-elle? Et pourquoi l'aristocrate lui en veut-il? Arsène Lupin est bien décidé à résoudre le mystère qui plane autour de cette jeune femme... Mais l'amour aveugle-t-il notre gentleman-cambrioleur?
    Paru en feuilleton en 1926, «La Demoiselle aux Yeux Verts» mélange intrigue policière et histoire amoureuse en un roman pleins de rebondissements.



    Maurice Leblanc (1864-1941) est l'auteur de nombreux romans policiers, mais il est surtout le père du fameux Arsène Lupin. Né d'une famille de négociant, il fuit en Ecosse durant la guerre franco-allemande, puis revient étudier à Rouen. Déjà, il fréquente Gustave Flaubert et Guy de Maupassant. Il refuse de faire le travail imposé par son père dans une fabrique de cadres, et s'oriente vers le métier d'écrivain. Avec ses romans-feuilletons («Une femme», en 1893) il attise la curiosité de quelques auteurs célèbres, dont Alphonse Daudet. Mais c'est lorsqu'il publie en 1905 «L'Arrestation d'Arsène Lupin», sur le modèle de Sherlock Holmes, qu'il connaît un succès retentissant. Il continue sur sa lancée avec «Arsène Lupin contre Herlock Sholmès» qui provoque la colère de Conan Doyle. Il renforce son personnage Arsène Lupin au fil de sa carrière, et aujourd'hui encore, on ne cesse d'apprécier ce gentleman-cambrioleur en livre, en film ou en série.

  • George-Edgar Pipe, sujet anglais, est cambrioleur professionnel. Du moins il l'était. Son nom n'a jamais fait d'éclat car il ne s'est jamais fait prendre. Pourtant ses «exploits» ont, durant cinq années, défrayé les chroniques des Deux-Mondes. Aujourd'hui, il souhaite se retirer du métier après un dernier cambriolage: le diamant du régent au Louvre. Mais alors qu'il est désireux de vivre paisiblement avec sa femme, cette dernière disparaît et, avec elle, l'argent qu'il a durement gagné.



    Arnould Galopin (1863-1934) est un écrivain français. Il est aussi officier de la Légion d'Honneur. Ses expériences militaires lui vaudront de nombreux romans, comme «Sur le front de mer», en 1918, ou «Un Poilu de douze ans», en 1920. Mais Galopin ne s'arrête pas là: il s'essaye avec succès à la science-fiction avec par exemple «Le Docteur Omega» (1906), «La Révolution de demain» (1909) ou «Le Bacille» (1928). C'est également un auteur de roman policier et adolescent («Le Petit Détective» en 1934. On lui doit aussi être une source d'inspiration pour des personnages futurs, tels qu'Arsène Lupin avec son personnage Edgar Pipe, Dickson le coéquipier de Sherlock Holmes dans «L'Homme au complet gris» (1912), ou Ténébras, le rival de Fantômas.

empty