• Le journal intime d'une super fan de cuisine !
    Tu sens cette bonne odeur de chocolat fondu ? Mais si, fais un effort ! Ferme les yeux et imagine une belle poire avec, par-dessus, du chocolat dégoulinant. Hum ! Trop bon ! Depuis que j'ai découvert mes talents de pâtissière, je passe mon temps à cuisiner. Un jour, c'est sûr, je vais devenir hyper célèbre grâce à mes recettes ! Bon, il faut encore que je m'entraîne. Surtout qu'avec Séraphin et Millie, mes deux meilleurs amis, on s'est inscrits à un concours de pâtisserie. On a trop hâte de participer, mais il faut d'abord se qualifier, et c'est pas gagné. Allez, hop, on se retrousse les manches, et c'est parti !

  • Enfile tes crampons et rejoins l'équipe pour ce premier tome 100 % foot !
    Jade, son frère Thomas, Lily, Medhi et Matéo sont tous des passionnés de foot !
    Jade et Thomas viennent d'arriver en ville et entrent en 6e au collège des Acacias : à la récré, des matchs de foot sont organisés et très vite, ils font la connaissance du reste de la bande. Motivés par Jade, ils décident tous ensemble de remonter une équipe dans le club de leur ville. Leur objectif ? Remporter le championnat local, ce que l'équipe n'a jamais réussi à faire contrairement aux villes voisines.
    Mais nos héros vont vite se rendre compte que rivaliser avec d'aussi puissants voisins en championnat réclame plus que de la bonne volonté et du talent : les premiers matchs de championnat sont marqués par une accumulation de malchances et les résultats ne sont pas tout de suite au rendez-vous. En coupe de France, en revanche, tout semble sourire à la modeste formation et c'est toute une commune qui va se prendre à rêver...
    Une collection de romans "Lire avec Gulli" qui promeut la mixité, la diversité, l'amitié et l'entraide.

  • Pigalle

    Yan Morvan

    Yan Morvan est reconnu comme l'un des grands spécialistes contemporains de la photo de guerre, qui constitue ses premiers reportages. Il collabore à Libération, puis, membre de Sipa Press, correspondant permanent de l'hebdomadaire américain Newsweek, il couvrira les principaux conflits dans le monde. Périodiquement, il revient en France et réalise des reportages sur les marges de la société. En 1994, il se consacre à une immersion à Pigalle, ses cabarets, ses sex shops et autres boites échangistes. Il en ramène des portraits de personnages de la nuit, des images en couleurs ou noir et blanc de l'envers du décor, des marginaux des trottoirs où se pressent hommes et femmes venus chercher le frisson de la transgression dans la nuit.

  • Le premier tome d'une série de danse pas comme les autres !
    Victoire, Effia, Antoine, Lou et Max ont une seule passion : la danse ! Même si certains préfèrent la danse classique, d'autres le hip hop, l'improvisation ou la danse contemporaine, dès que l'école est terminée, les voilà qui foncent dans leur club de danse pour prendre des cours et s'entraîner.
    Alors que Lou montre à Max, son frère jumeau, de nouveaux mouvements de danse dans la cour de récré, elle percute Antoine et refuse de s'excuser. À la place, elle lui propose une battle : classique contre street dance. Le résultat est incroyable et donne une belle idée à Amélia, la surveillante et prof de danse : réunir les danseurs afin de mettre au point une chorégraphie originale pour le spectacle de Noël et montrer aux enfants qu'ils partagent beaucoup plus qu'ils ne le pensent.

  • À l'occasion des 50 ans de la création du club, les journalistes Damien Degorre et Arnaud Hermant grands reporters à L'Équipe reviennent sur les secrets les mieux gardés et les anecdotes les plus folles du meilleur club français du XXI e siècle, le PSG, qu'ils suivent au quotidien depuis des années.
    Quand l'épouse de Zlatan se fait voler son sac à main avenue Montaigne, quelle est la première réaction de sa star de mari ? Si Luis Fernandez, le 8 mai 1996, n'avait pas prononcé le mot métropole dans sa causerie d'avant-match, ses joueurs auraient-ils remporté la coupe d'Europe ? Que se disent Verratti et Tuchel quand ils se croisent le soir au bar du Fouquet's ? Combien Jérôme Alonzo a-t-il encaissé de penalties successifs lors d'une mémorable séance ? Pourquoi Bernard Pardo était-il déguisé en femme quand il s'est fait arrêter par la police ? En un demi-siècle, le PSG, né en aout 1970, s'est forgé un palmarès que beaucoup de clubs lui envient. Il rivalise avec les grands d'Europe. Son histoire fourmille de nombre d'anecdotes, amusantes ou tragiques, souvent à peine croyables. Les quelque cinquante histoires rassemblées dans ce livre esquissent le roman inédit d'un club qui ne laisse personne indifférent. Paris n'est-il pas magique ?

  • Premier roman de Thomas McGuane, Le club de chasse se déroule dans le Nord-Michigan, parmi les rivières limpides et les forêts verdoyantes. Au beau milieu de cette nature idyllique s'est bâti un club de chasse luxueux où se retrouvent des hommes d'affaires raffinés et de jeunes rentiers de Détroit qui viennent se reposer dans un club très select fondé par leurs grands-parents, au bord d'un lac.
    Si le cadre est paradisiaque, McGuane plonge rapidement le lecteur dans une spirale de destruction. En effet, tandis que le candide narrateur n'aspire à rien d'autre qu'à se reposer, Vernor Stanton, va semer le trouble. Ce dernier, fils de bonne famille, est un trublion notoire. Il prend un malin plaisir à ridiculiser tous les membres du club, qu'il considère vieux avant l'âge.. Violence, expériences limites, toutes choses qui rôdent à la lisière des consciences et de l'apparente civilité des membres du club surgissent alors.
    Thomas McGuane livre ainsi un roman explosif où l'on se livre à des duels pervers, on dynamite un barrage, des incendies éclatent, d'augustes bâtiments sont volatilisés et, pour le plus grand plaisir du lecteur, ce feu d'artifice s'achève en un bouquet final aussi spectaculaire qu'inattendu.

  • James Miranda Barry fut médecin militaire, chirurgien avant-gardiste, inspecteur général des hôpitaux de Sa Majesté et... l'un des plus grands imposteurs de tous les temps.

    Au moment de sa mort en 1865, au terme d'une carrière de plus de quarante ans au sein de l'armée britannique, James Miranda Barry n'a pas eu droit aux honneurs dus à son rang. Les autorités militaires ont plutôt jugé bon de l'enterrer à la sauvette, dans un coin reculé d'un cimetière quelconque. Car le scandale qui éclata à sa mort était d'une telle ampleur, qu'il devint la principale raison pour laquelle Barry passerait à l'histoire, reléguant dans l'ombre presque tout ce que le médecin avait mis tant d'efforts et d'années à accomplir.
    />
    Dans chacune des colonies où on l'avait posté, James Barry avait fait tout en son pouvoir pour améliorer les conditions de vie et les soins de ses patients. Il avait forgé sa réputation sur une pratique nouvelle et moderne de la médecine, par sa spécialisation dans les domaines de la chirurgie, des maladies tropicales, de l'obstétrique, du traitement de la lèpre et des maladies vénériennes. Sur trois continents, Barry a imposé des nouvelles conditions sanitaires, des méthodes révolutionnaires de quarantaine, des diètes alimentaires, ainsi que des traitements efficaces contre les plus terribles maladies connues à l'époque. Sans contredit, les réformes de James Barry ont sauvé des milliers de vies à travers le monde.

    Mais pourquoi a-t-on profané ainsi la mémoire d'un brillant médecin, dont les accomplissements n'avaient d'égal que la controverse dont Barry aura été l'auteur presque tout au long de sa vie? Sylvie Ouellette retrace ici la vie et la carrière d'un être humain hors de l'ordinaire, qui n'était absolument pas ce que ses contemporains auraient pu croire.

  • « Comme vous, nous sommes las de la vie, et déterminés à mourir. Tôt ou tard, dans la solitude ou ensemble, nous avons l'intention de débusquer la mort au fond de son antre. Puisque nous vous avons rencontré, et que votre situation est plus pressante encore, faisons-le ce soir... »

  • à l'oeil nu

    Alice Roland

    Nous avons montré nos culs.
    Nous avons trouvé que c'était un excellent métier, meilleur que tous ceux qu'on nous avait recommandés.
    Nous avons vu quantité de corps, ceux des hommes et les nôtres, face à face dans l'espace feutré d'un sex-show. C'était très instructif, et pas seulement du point de vue anatomique : surgissaient des questions morales, sentimentales, politiques et même métaphysiques. Des questions sérieuses, en somme - plus sérieuses que nous.
    Qui, nous? Quelques strip-teaseuses réunies là, témoins des jours fastes ou médiocres d'une fabrique d'hétérosexualité de pacotille, fête foraine sexuelle ouverte de midi à minuit et regorgeant de corps et de pensées à décortiquer.

  • Portrait d'une génération en mal de repères, Jelly bean offre une prose authentique et dénuée d'inhibitions. Un texte où se côtoient obsession de la beauté et modèles féminins variés, dans un dialogue marqué tantôt par la démesure, tantôt par la magnificence. Grâce à une langue crue qui invite le lecteur dans une proximité où les sensations sont exacerbées, Virginie Francoeur propose ici un premier roman explosif.


    Ophélie, enfant unique, a reçu une solide éducation catholique dans un pensionnat pour filles. Lorsqu'elle fait la rencontre de Sandra, danseuse nue en manque de tendresse, elle en perd rapidement son innocence. Sandra devient la grande soeur qu'elle n'a jamais eue, entraînant Ophélie dans les milieux glauques de Montréal. Djamila, fille d'immigrés algériens, élevée dans la tradition musulmane, les fascinera. Inséparables, les trois filles plongent sans retenue dans des aventures qui défient le quotidien pour réinventer le sens profond de leur réalité. À travers amours et trahisons, voici le destin de trois BFF qui verront leurs dérives les rattraper jusqu'au jour où tout bascule.

  • Marc cumule diplômes, dettes et dick pics qu'il échange pendant les longues heures qu'il consacre aux réseaux sociaux. Après ses études, il rentre à Moncton où, entre son emploi dans un centre d'appel et ses obligations familiales, il assiste à l'effritement de sa relation à distance. Malgré les nouvelles amitiés qui se forment et les timides opportunités, son quotidien sans éclat lui rappelle cruellement ce qu'il a laissé derrière. Pris dans cet entre-deux, il multiplie les sautes d'humeur, les relations d'un soir et les soirées d'excès.

    Roman initiatique servi par une langue poétique et crue, Des dick pics sous les étoiles brosse le portrait d'un homme à la dérive.

  • Le football moderne donne le tournis. Valse des salaires, valse des transferts, des joueurs, des entraîneurs, des propriétaires... François Mazet vous invite à voyager dans l'arrière-boutique du foot-business, où règnent les agents, les businessmen, les politiques, et parfois des mafias trop heureuses de récupérer une part du gâteau via la corruption et les paris truqués.

  • En mars 1966, une histoire de moeurs et d'espionnage ébranle la Chambre des communes. Quelques années plus tôt, certains anciens ministres conservateurs du gouvernement Diefenbaker auraient fréquenté une certaine Gerda Munsinger, une femme réputée facile. Madame Munsinger est venue s'installer au Canada la décennie précédente. Peu instruite, mais fort séduisante, elle fait rapidement de nombreuses conquêtes et commence plus ou moins à vivre de ses charmes en attendant le grand amour.

    Trois ans après l'arrivée de Gerda Munsinger, le colonel Pierre Sévigny est nommé ministre associé à la Défense. Sa route croisera celle de Munsinger et le destin fera naître entre eux une aventure suivie d'une liaison amicale. Toutefois, Sévigny sera soupçonné d'avoir livré des secrets militaires à la belle Allemande, qui n'aurait apparemment eu aucun scrupule à les dévoiler. C'est ainsi que l'ex-ministre est montré du doigt par les libéraux pour la situation délicate dans laquelle il s'est placé en gardant contact avec cette femme. Encore aujourd'hui, l'Affaire Munsinger constitue le plus important scandale sexuel qui ait ébranlé le Canada.

    Le livre nous fait voir jusqu'où certains politiciens ou conseillers politiques sont prêts à aller pour garder ou reprendre le pouvoir. Également, cette enquête nous permet de constater que les enveloppes brunes, les caisses occultes, les accusations gratuites, les prête-noms et les pots-de-vin n'ont pas été inventés par les « héros » de la commission Charbonneau.

    Paru une première fois aux Éditions JCL en 1993 sous le titre Les Déshonorables, cette enquête journalistique de Gilles-Philippe Delorme et de Danielle Roy, qui se lit comme un véritable thriller, est rééditée en 2014 sous le titre L'Affaire Gerda Munsinger.

  • Attention : ça sent les ennuis à plein nez !
    De l'action, un peu de violence, de la romance
    et beaucoup de situations loufoques.
    Vicky Durocher a un don : celui de toujours se trouver là où il y a du trouble. C'était amusant, jusqu'à ce que quelqu'un se fasse mal. C'est ce qui arrive le jour où son amie d'enfance disparaît, suite à une rencontre avec un mauvais garçon.
    Plus tard, Vicky entame une carrière de détective privée dans la ville de Québec. Les membres du groupe de musique M pour Métal se présentent un jour à son bureau pour lui demander de retrouver Sandrine Plamondon, alias Sandy Love, danseuse au bar le Moulin Rouge. Vicky ne met que peu de temps à découvrir que la jeune femme est sous l'emprise de son patron, Jacques Chevalier, un homme aussi froid que colérique.
    Au fil de ses recherches, la détective est de plus en plus persuadée que la danseuse s'enlise dans une situation fort dangereuse. Lorsque Sandrine disparaît et qu'une deuxième danseuse est retenue contre son gré par les hommes de Chevalier, Vicky se place en situation de danger en suivant leurs traces.
    Avec l'aide d'un mystérieux et bel inconnu d'origine mexicaine, de sa secrétaire Linda et de la voisine de Sandrine, elle se lance dans une enquête franchement rocambolesque.

  • Le sport éducatif est aujourd'hui délaissé au profit d"une vision médiatique et économique du monde sportif.

    S'adressant à tous les acteurs privés et publics, les services sportifs des collectivités locales, les clubs, les associations, les élus, etc., cet ouvrage propose de défendre une autre idée du sport, basée prioritairement sur l"éducation, sur l'engagement associatif et sur la qualité de l'encadrement à tous les niveaux. Il s'agit de décrire les conditions de renouvellement du sport pour en faire un acteur social majeur, indépendant et émancipateur. La pratique sportive est en quête de sens : quel sport pour quelle société ? Comment mesurer l'impact sur la population et les territoires ? Quel est le rôle des collectivités ? de l'État ?
    />

  • Il aura fallu cinq ans avant qu'Élisa T. ne se décide à nous servir le reste de sa vie. Violentée et abusée physiquement par sa mère et le concubin de cette dernière pendant seize ans, cette seconde enfant, d'une famille de dix, sera retirée in extremis de sa famille grâce à l'intervention efficace de son directeur d'école.

    Après une difficile période d'adaptation dans des foyers d'accueil, la courageuse adolescente découvrira peu à peu le monde extérieur. Élisa quittera tôt l'école pour se trouver un premier travail dans un restaurant. Toutefois, elle n'oublie pas son passé, et aidera quelques frères et soeurs, restés dans ce qu'elle appelle «l'enfer», à quitter cette maison «maudite».

    Elle trouvera son «prince charmant», elle enfantera d'une première fille dans l'ignorance et la solitude et, enfin, se mariera pour prouver à sa mère qu'elle avait tort de lui prédire qu'aucun homme ne voudrait jamais d'elle.

    Afin de se vider le coeur une fois pour toutes, elle se met tranquillement à la rédaction de son journal intime qui raconte avec force détails ses seize années d'enfant abusée. Élisa, par ses deux écrits sincères, demeure un exemple vivant de courage pour tous.

empty