P.O.L

  • Les Japonais

    Raphaël Majan

    Le commissaire n'est pas un imbécile qui tue pour se bâtir un palmarès. Il n'empêche que, parmi les ressortissants de multiples nationalités à avoir été victimes de ses enquêtes et assassinats, ne figure aucun Japonais. Peu à peu, ce manque l'obsède. Et d'autant plus qu'il n'est pas aussi facile qu'il pouvait le croire d'y remédier. Car les Nippons ont des manières bien à eux de se soustraire à ses crimes, et les assassins n'échappent pas à la loi qui pèse sur chaque être humain et transforme tout désir d'envergure en torture inassouvissable.

  • Vocation tardive : c'est à cinquante ans que le commissaire «Liberty» Wallance fait ses débuts dans la singulière carrière de serial killer au service de la sécurité. Il y montre d'emblée d'excellentes dispositions ainsi que la volonté, en bon lecteur de Proust, de rattraper le temps perdu. Hommes et femmes, jeunes et vieux, ceux qui le côtoient finissent aussi bien au cimetière qu'en prison. Quand il viole, les deux sexes passent à la casserole. Puisqu'il travaille pour la justice, n'est-il pas logique que Liberty tâche de réserver un sort égal à chacune de ses victimes?

  • Il n´y a pas que Liberty pour réparer les injustices, parfois l´État soi-même s´en occupe et le commissaire est enfin décoré par le ministre en personne. Mais toute cérémonie a ses aléas et Liberty n´en sort pas aussi gratifié que prévu. Ça donne une occasion au tout nouveau légionnaire de prouver à l´autorité compétente que même les locaux du ministère ne sont pas à l´abri de l´insécurité. Si les hautes sphères ont, pour s´innocenter, des méthodes apparentées à celles que Liberty utilise pour l´accusation, les victimes ne seront pourtant pas les seules à apprendre à leurs dépens que chaque médaille a son revers.

  • On ne choisit certes pas sa famille, et c'est ainsi qu'un fils naturel déjà âgé et fort mal élevé surgit dans la vie du commissaire Liberty. Mais, lorsqu'on est un homme de son envergure, on a quand même un peu le pouvoir de décider qui entrera ou non dans la famille Wallance : le mariage de son neveu est l'occasion pour lui de faire comprendre ce qu'il pense de l'épouse du jeune homme et de la mère de celle-ci. Un viol vient en outre pimenter la fête, qui n'est donc pas si réussie que ça, sans que le commissaire y ait la moindre part - à moins qu'on vous tienne responsable de l'évolution de vos spermatozoïdes.

  • À l'en croire, le commissaire Liberty ne souffre d'aucune surcharge pondérale, mais telle n'est pas l'opinion de la médecine du travail qui estime qu'un peu de sport lui fera le plus grand bien. Mais ça risque de faire le plus grand mal aux autres adhérents de Top Gym Plus Club, et la doctoresse qui lui a prescrit cet amaigrissement est justement membre. On verra Liberty, sans perdre un gramme, faire de son ventre l'arme d'un crime, et aussi apparaître entièrement nu devant des collègues de quartier, ce dont plusieurs d'entre eux n'auront pas l'occasion de garder de bons souvenirs.

empty