Policier & Thriller

  • 1991

    Franck Thilliez

    La première enquête de Franck Sharko !
    En décembre 1991, quand Franck Sharko, tout juste sorti de l'école des inspecteurs, débarque au 36 quai des Orfèvres, on le conduit aux archives où il est chargé de reprendre l'affaire des Disparues du Sud parisien. L'état des lieux est simple : entre 1986 et 1989, trois femmes ont été enlevées, puis retrouvées dans des champs, violées et frappées de multiples coups de couteau. Depuis, malgré des centaines de convocations, de nuits blanches, de procès-verbaux, le prédateur court toujours.
    Sharko consacre tout son temps à ce dossier, jusqu'à ce soir où un homme paniqué frappe à la porte du 36. Il vient d'entrer en possession d'une photo figurant une femme couchée dans un lit, les mains attachées aux montants, la tête enfoncée dans un sac. Une photo derrière laquelle a été notée une adresse, et qui va entraîner le jeune inspecteur dans une enquête qui dépassera tout ce qu'il a pu imaginer...

  • N'éteins pas la lumière

    Bernard Minier

    • Xo
    • 27 Février 2014

    " Tu l'as laissée mourir... " Christine Steinmeyer croyait que la missive trouvée le soir de Noël dans sa boîte aux lettres ne lui était pas destinée. Mais l'homme qui l'interpelle en direct à la radio, dans son émission, semble persuadé du contraire..

  • Si la bête s'éveille

    Frederic Lepage

    • Plon
    • 4 Février 2021

    Adam et le singe capucin se regardent droit dans les yeux. Lui ne voit plus en Clara un animal, mais un homoncule, une sorte d'enfant dépravé, une version dégradée et corrompue de tous les ancêtres de l'homme. L'animal en lui jauge l'homme en elle. Ce regard si sombre lui fait perdre ses repères. La peur le gagne, non celle des sévices qu'elle va lui faire subir, mais l'épouvante de ne plus savoir à quelle catégorie du vivant il appartient.
    Adam, un jeune enquêteur du NYPD victime d'un inexplicable règlement de compte. Un crime atroce commis dans un immeuble maudit, le Dakota. Un singe auxiliaire de vie, censé aider le flic. Et soudain, entre eux, une haine incompréhensible. Le cauchemar peut commencer...
    Arrive-t-on, lorsqu'on cherche l'animal en l'homme, à confondre les assassins ? Le mystère sera-t-il résolu avant que la bête s'éveille ?
    Récit haletant, inattendu et terriblement original, Si la bête s'éveille est un véritable
    page-turner. Frédéric Lepage dompte les mots comme personne.

  • Les Japonais

    Raphaël Majan

    Le commissaire n'est pas un imbécile qui tue pour se bâtir un palmarès. Il n'empêche que, parmi les ressortissants de multiples nationalités à avoir été victimes de ses enquêtes et assassinats, ne figure aucun Japonais. Peu à peu, ce manque l'obsède. Et d'autant plus qu'il n'est pas aussi facile qu'il pouvait le croire d'y remédier. Car les Nippons ont des manières bien à eux de se soustraire à ses crimes, et les assassins n'échappent pas à la loi qui pèse sur chaque être humain et transforme tout désir d'envergure en torture inassouvissable.

  • À l'en croire, le commissaire Liberty ne souffre d'aucune surcharge pondérale, mais telle n'est pas l'opinion de la médecine du travail qui estime qu'un peu de sport lui fera le plus grand bien. Mais ça risque de faire le plus grand mal aux autres adhérents de Top Gym Plus Club, et la doctoresse qui lui a prescrit cet amaigrissement est justement membre. On verra Liberty, sans perdre un gramme, faire de son ventre l'arme d'un crime, et aussi apparaître entièrement nu devant des collègues de quartier, ce dont plusieurs d'entre eux n'auront pas l'occasion de garder de bons souvenirs.

  • On ne choisit certes pas sa famille, et c'est ainsi qu'un fils naturel déjà âgé et fort mal élevé surgit dans la vie du commissaire Liberty. Mais, lorsqu'on est un homme de son envergure, on a quand même un peu le pouvoir de décider qui entrera ou non dans la famille Wallance : le mariage de son neveu est l'occasion pour lui de faire comprendre ce qu'il pense de l'épouse du jeune homme et de la mère de celle-ci. Un viol vient en outre pimenter la fête, qui n'est donc pas si réussie que ça, sans que le commissaire y ait la moindre part - à moins qu'on vous tienne responsable de l'évolution de vos spermatozoïdes.

  • Vocation tardive : c'est à cinquante ans que le commissaire «Liberty» Wallance fait ses débuts dans la singulière carrière de serial killer au service de la sécurité. Il y montre d'emblée d'excellentes dispositions ainsi que la volonté, en bon lecteur de Proust, de rattraper le temps perdu. Hommes et femmes, jeunes et vieux, ceux qui le côtoient finissent aussi bien au cimetière qu'en prison. Quand il viole, les deux sexes passent à la casserole. Puisqu'il travaille pour la justice, n'est-il pas logique que Liberty tâche de réserver un sort égal à chacune de ses victimes?

  • Une bombe éclate sur la terrasse d'un hôtel chic de Belle-île. Un attentat à Belle-île ? Comment cela est-il possible ?
    Dominique Vétoldi, commissaire au Quai des Orfèvres, mène l'enquête, mais il n'est pas le seul, car deux agents de l'antiterrorisme sont sur place et ils n'apprécient pas de le voir marcher sur leurs plate-bandes. Secondé par le capitaine de la gendarmerie locale, Vétoldi devra relever le défi de la vérité. Il découvrira la face cachée de cette île paradisiaque qui était jusqu'alors pour lui, un havre de paix. L'amour, la jalousie, la haine, la rivalité, les cancans sont ici présents comme partout ailleurs...

empty