• Après La Symphonie du hasard, Douglas Kennedy nous offre une oeuvre sensuelle, délicate, nostalgique, sur les amours contrariées, le destin que l'on se forge et les regrets qui peuvent jalonner l'existence. C'est aussi sa déclaration d'amour à Paris, ville de tous les possibles et de toutes les réinventions.
    Avant Isabelle, je ne savais rien du sexe.Avant Isabelle, je ne savais rien de la liberté.Avant Isabelle, je ne savais rien de la vie.Paris, début des années 1970.
    Dans une librairie de la rive gauche, un jeune homme rencontre une femme. Il est américain, étudiant, sans le sou, et a tout quitté pour assouvir ses fantasmes de la Ville Lumière ; elle est française, un peu plus âgée, sophistiquée, mystérieuse et... mariée.
    /> Entre Sam et Isabelle, c'est le coup de foudre.
    Commence alors une liaison tumultueuse, des cinq à sept fiévreux, des rendez-vous furtifs, des moments volés. Mais Sam veut plus. Isabelle lui a ouvert les portes d'une autre vie mais est-elle prête à tout lui sacrifier ? La passion saura-t-elle résister au quotidien, aux épreuves et au temps qui passe ?

  • De nos jours, dans le Sud-Ouest. Malgré leurs caractères dissemblables, les jumelles Anne et Rose ont grandi en harmonie dans un foyer uni. Autant Anne est douce et rêveuse, autant Rose est audacieuse et vive. Elles ont vingt ans et sont étudiantes quand leurs parents meurent dans un accident de la route. Livrées à elles-mêmes, l'une et l'autre partent chacune de son côté mener sa vie. Rose se lance dans une quête effrénée de liberté et de plaisir tandis qu'Anne rencontre un compagnon et fonde une famille. En dépit des silences et des doutes, le lien entre les deux soeurs reste intact. Quand Anne comprend que Rose s'enfonce dans l'enfer de la drogue, elle entreprend de tout faire pour la sauver. Jusqu'à ce qu'elle découvre la raison de la dérive de Rose : un terrible secret, trop bien gardé... Auteur surdouée aux multiples facettes, traduite jusqu'en Russie, Marie-Bernadette Dupuy nous offre une nouvelle saga, haletante, pleine de péripéties et d'émotions, qui est aussi une extraordinaire leçon de vie et de courage.

  • Jeune et beau gabarier, Hugo, élevé par un père aimant mais taciturne, a toujours cru que sa mère était morte en le mettant au monde. Mais la réalité est tout autre. Lorsqu'il découvre la vérité, le jeune homme voit sa vie prendre un chemin qu'il était loin d'avoir soupçonné. Il va de mauvaises surprises en amères déceptions, se sent trahi à la fois par la personne la plus importante de sa vie et les ombres malveillantes du destin. Et son coeur tourneboulé l'empêche de voir que l'amour et le bonheur sont si près de lui qu'il n'a qu'à tendre la main pour les cueillir.

    Mais celle qui l'aime - et que lui ne voit pas - a la patience et la foi. Elle le sait: un jour, elle et lui, ces deux enfants du Pas du Loup, seront ensemble à jamais, comme les deux âmes soeurs qu'ils sont et ont toujours été.

  • L'art de décevoir ses parents

    Michael Bordt

    • First
    • 13 Septembre 2018

    Ayez le courage de mener une vie authentique
    Vous êtes sans doute très attaché à vos parents et au regard qu'ils peuvent porter sur votre vie. Ou bien peut-être faites-vous tout ce qui est en votre pouvoir, consciemment ou non, pour ne jamais leur ressembler. Et si la clé pour vous libérer et mener une vie authentique était de décevoir ? Décevoir vos parents, mais aussi votre conjoint, vos enfants ou vos amis, et donc accepter également d'être déçu par vos proches. En quoi les déceptions de notre vie, en plus de mettre en lumière nos attentes et espoirs, aiguisent-elles notre perception de la réalité et permettent-elles une profonde introspection ? Comment gérer ses blessures intérieures et aller au-delà des déceptions vécues pour devenir un " être réconcilié " ? Michael Bordt, professeur de philosophie, se penche sur ces questions dans cet essai inspirant. Il y suggère un nouveau point de vue libérateur sur la notion de déception. En transformant nos schémas de pensées habituels, nous pouvons alors appréhender différemment la beauté et la vulnérabilité de notre propre vie.

  • Un délicieux matin d'automne de l'année 1967, la mort suspecte du curé Charles-Eugène Aubert à l'hôpital où travaille Rosalie Lambert soulève des questions épineuses. Pour l'infirmière d'expérience au passé professionnel sans tache, passionnée et avide de liberté, c'est l'occasion de replonger plus d'un quart de siècle en arrière.

    Elle retourne alors à l'époque où, infirmière dans un dispensaire fraichement implanté dans un coin en défrichement de l'Abitibi, elle avait fait la connaissance du religieux, alors que le clergé catholique régnait en maître absolu sur la Belle Province. Or, tout bascule pour Rosalie, alors qu'elle soupçonne que bien caché sous le manteau du silence, le curé Aubert aurait commis des actes allant à l'encontre de son devoir. Et malgré le fait que Rosalie ait rencontré celui qui allait devenir le plus grand amour de sa vie, le jeune Marc-Olivier, elle s'enfuit jusqu'en Europe, où la Seconde Guerre mondiale fait rage.

    De retour au Québec bien des années plus tard, toutes les pièces de sa vie se déchirent et reviennent la hanter, dans le tourbillon des événements survenus à l'hôpital, où se mêlent le présent et le passé qu'elle a désespérément tenté de fuir. Saura-t-elle convaincre les jurés que seul un jeu cruel du destin a réuni à nouveau l'infirmière et le curé Aubert et qu'elle n'est aucunement coupable du monstrueux crime dont on l'accuse?

  • Delphine et Simon, mariés depuis plus de 20 ans, partent en voyage en France pour faire le point sur leur couple, après le départ de la maison de leur seul enfant. Butinant d'un site touristique à l'autre, ils font la rencontre de Philippe, un guide touristique fort compétent que Delphine trouve immédiatement séduisant. Les Québécois en viennent à faire la connaissance de sa femme Sonia, une bombe d'énergie et de bonne humeur. Or, la franche amitié qui les réunira tous les quatre ne pourra pas empêcher l'éclosion d'une incontrôlable passion amoureuse entre Philippe et Delphine. Cette dernière est à la fois grisée et effrayée par ce qui lui arrive. Après avoir longtemps revêtu une apparence de bienséance rigide qui ne correspond plus aujourd'hui à ce qu'elle est, l'insouciance perdue de sa jeunesse la rattrapera-t-elle et lui fera-t-elle redécouvrir la passion d'un premier amour d'adolescent?

    Ce cinquième roman de Chantale Côté chez JCL explore les problèmes de couple, les mensonges, les remords, l'abandon et surtout le véritable pardon, celui que l'on s'accorde soi-même.

  • Avec un simple sac à l'épaule, Rick revient transformé de son séjour derrière les barreaux. Malgré l'étouffante culpabilité qu'il éprouve face au sort de Zach, condamné à son fauteuil roulant, il s'engage dans le droit chemin et devient un homme d'affaires respectable. Jenny est la première personne avec qui il souhaite reprendre contact... mais est-il l'homme dont la jeune femme
    a réellement besoin ?

    Bien que leur attirance soit réciproque, Jenny ne laisse libre cours à son penchant pour Rick. Puisque Sacha a laissé de profondes traces indélébiles dans son coeur, elle le considère comme un obstacle entre eux pour toujours. Conséquemment, les deux frères risquent de se voir divisés à jamais...

    Après avoir fait le vide autour de lui, Sacha ne poursuit qu'un objectif : redonner un sens à sa vie et regagner l'estime de ses proches. C'est maintenant à son tour d'épauler son ami Jeff qui traverse des moments difficiles. Au sommet de la gloire, il fait une rencontre bouleversante qui ouvrira son coeur et son esprit à une possible réhabilitation. Est-il trop tard pour réparer les pots cassés avec Jenny ?

    Catherine Bourgault a écrit de grands succès dont la série Sortie de filles, Danger ! Femmes en SPM et Danger ! Ma belle-mère débarque. Elle explore ici avec sensibilité la réalité de deux êtres écorchés. Avec sa plume irrésistible, l'auteure a su créer des personnages émouvants, impossibles à oublier.

  • Monsieur Pampalon a peur de tout. C'est pourquoi il ne sort jamais de chez lui. Mais voilà qu'un jour, un drôle de petit chien tout rond aperçu en train de jouer avec un petit garçon l'amène à surmonter ses terribles phobies.

  • C'est moi, Alicia ! Avec les amis de ma classe, je me demande ce que Madame Kim écrit dans son mystérieux cahier rouge. Comment faire pour le savoir ?

  • À Cap Maillant, la vie défile de génération en génération. Claudine Ducasse nous offre une oeuvre attachante et réconfortante. L'auteure est une conteuse née.

    Dans ce roman, l'auteure explore, avec une belle sensibilité, le présent dans une perspective de mieux connaître le passé. Tous les personnages restent profondément humains, par leurs passions, leurs déceptions et leurs rêves. L'auteure expose finement les détours et les retours que réserve l'existence. Claudine Ducasse nous offre une oeuvre pleine de suspens. Elle nous tient en haleine jusqu'à la fin de son histoire.

  • Nen Silviane Diallo (Nen Diallo) est une femme battante au caractère exceptionnel et à la personnalité exemplaire. Sa vie bascula lorsque son mari Alain Rahnzi abusa sexuellement de leur fille Fanta Silviane Rahnzi (Fanta Silvia) et finit par l'enceinter. Son fils Silvin s'avéra à son tour homosexuel, chose que sa mère tolérait mais n'encourageait pas. Un divorce négocié fut prononcé entre Nen Silviane Diallo et Alain Rahnzi mais le grand public ignorait ce qui s'était exactement passé pensant qu'Alphonse le petit ami de Fanta Silvia était le père de l'enfant qui n'avait pas survécu. Après avoir terminé ses études et sa formation d'Avocate, Fanta Silvia porta plainte contre son père, celui-ci fut blâmé et condamné. Silvin quant à lui rencontra finalement Ivone qui n'avait aussi eu que des aventures et des relations à caractère homosexuel. Les deux se marient et fondent une famille. Après la traversée du désert, Nen Diallo intègre le Ministère de la Santé où elle fera une brillante carrière. Elle occupa les postes de Ministre de la Santé et de Premier Ministre Chef du Gouvernement avant d'être élue Présidente de la République de Monrêve. Nen Diallo exerça deux mandats et obtint un bilan incontesté, elle décida de se retirer définitivement de la politique pour consacrer le reste de sa vie à l'humanitaire. Elle mit en place une fondation dénommée ' Fondation Nen Silviane Diallo' qui oeuvre pour l'accès à l'éducation des enfants issus des couches les plus défavorisées. Dans ce livre intitulé Sur les Traces de Nen Silviane Diallo, on y découvre également divers sujets comme l'amour, l'amitié, la vie de famille, etc

  • Un jour, l'existence de Charles Désilet est totalement bouleversée lorsqu'il revoit par hasard, dans la rue, celui qui a lâchement assassiné sa soeur vingt ans plus tôt et qui, à ses yeux, a bénéficié de l'indulgence du tribunal. Une obsession de vengeance s'insinue alors en lui tel un mal incurable.
    À cinquante ans, c'est un homme déçu autant par la vie que par une carrière de professeur de littérature qui s'achève médiocrement, comme une défaite au bout d'un long combat inutile. Son enseignement est méprisé par ses élèves. Solitaire, il noie son amertume dans l'alcool.
    Depuis cette rencontre, il se transforme peu à peu en une bête sournoise guettant l'instant où il bondira sur sa proie. Ni la perspective de blesser des êtres chers, ni sa relation voluptueuse avec une certaine Catherine, au passé obscur, ne semblent le freiner dans sa quête infernale. Obnubilé par cette idée fixe, il ne saura mesurer la profondeur du mal de vivre d'une étudiante modèle. Le remords de cette faute s'ajoutera aux regrets que lui a laissés une séparation qu'il traîne comme une ancienne blessure. Glissera-t-il jusque dans l'abîme ou pourra-t-il s'accrocher à la dernière bouée?

  • « Flo, la petite bouée, se prélasse par une très belle journée d´été. » Bercée par la vague, Flo contemple le paysage quand une sterne vient se poser sur elle. Ainsi commence une série de péripéties pour la petite bouée curieuse, friande de rencontres et désireuse de mieux connaître tout ce qui l´entoure.

  • Comme beaucoup de mères d'autrefois, Virginie a tenu un registre des grands moments de sa famille, « le livre de raison ». Aujourd'hui, près du silence de la mort et alors qu'elle vit la joie d'un nouvel amour, elle ouvre un nouveau cahier dans lequel elle donne finalement voix à son coeur. Voici son livre de déraison.

    « Le livre de déraison » a remporté le grand prix du salon du livre de Toronto en 1994.

  • Alcide, 16 ans, est seul à la maison depuis la disparition de son père lors d'un voyage d'affaires au Pérou. Colette, sa mère, est partie à sa recherche. Notre petit génie de l'électronique en profite pour se façonner un monde virtuel où il peut s'évader. Dans cet univers, c'est lui qui dicte les règles du jeu. Ainsi, il met en scène une aventure dans laquelle il ira sauver son père de la jungle amazonienne. Alcide se sent si bien dans ce nouveau monde qu'il en sort de moins en moins. Seul son ami Bruno tente de le ramener à la réalité. Y réussira-t-il ?

    « Safari de banlieue » présente avec humour le danger de fuir dans un monde virtuel pour échapper aux exigences du réel.

  • Satie est dévastée par un immense chagrin. Elle quitte le Québec pour fuir jusqu'en Norvège, en espérant s'éloigner de sa peine. D'Oslo à Bergen, de Bodø aux îles Lofoten, la jeune femme rencontre des personnages qui l'aideront à faire son deuil puis à renaître. Un psychiatre séduisant, un mystérieux vieillard borgne, une aubergiste accueillante, un couple gai en vacances, une femme brisée par un amour toxique; des rencontres initiées par le hasard et qui, pourtant, tisseront une toile de solidarité et d'amour autour de Satie.

    Tout au long de l'histoire, l'art et les paysages de Norvège font écho aux émotions vives ressenties par la jeune femme. Le tableau Le Cri, d'Edward Munch, les statues de Vigeland, la brume ainsi que les pics rocheux du Nord, acérés comme des crocs qui déchirent le ciel, sans oublier le maudit soleil qui vole les nuits d'été, dessinent la tempête intérieure de l'héroïne avant sa renaissance.

    Avec sa trame fluide, qui coule à un rythme lent, mais continu, Ne me tue pas si tu t'en vas est un roman sur le deuil, l'espoir et surtout la force de vivre; des thèmes universels abordés avec sensibilité et profondeur par une auteure prometteuse. Et si nous avions tous besoin de nous rappeler que par les failles entre la lumière...

  • Arianne et François sont mariés depuis cinq ans, quand un accident d'automobile rend ce dernier tétraplégique. Toute une épreuve pour cet homme à l'avenir brillant, fils d'un financier qui a bâti une immense fortune à force de bras et de travail. Assommée par les événements, Arianne perd le bébé qu'elle portait et tout espoir d'enfanter à nouveau. Mais avec courage, elle refoule sa détresse pour se consacrer aux soins de son mari, au point de s'oublier totalement. Or, il s'avère vite que la tâche est lourde, trop même... Au bout d'un an, Arianne se rend à l'évidence qu'elle ne peut plus y arriver seule et engage Ursule, une infirmière qu'elle a connue dans son enfance. Avec son aide, elle parvient à mener une existence normale et surtout, à reprendre goût à la vie. C'est là que survient l'impensable. Alors qu'elle gère un hôtel appartenant au trust qu'a fondé son beau-père, elle s'adjoint l'aide de William Rancourt, un comptable froid, réservé et taciturne. Or, au cours de leur étroite collaboration, elle se surprend peu à peu à l'apprécier, et même à ressentir des sentiments troubles en sa présence. William s'est introduit dans son coeur à son insu: mais est-ce de l'amour ou une simple attirance sexuelle? Tiraillée par mille sentiments contradictoires, la jeune femme devra se dépêtrer dans ce maelström émotif, alors que l'état de son mari se détériore inexorablement.

  • Myrianne Dumont n'a pas eu beaucoup de chance dans la vie. En plus d'être muette et de se considérer comme une mocheté, elle a perdu sa mère en venant au monde, en plus d'être abandonnée par son père. Mais la vie n'est pas si cruelle et réserve à tous son conte de fées, surtout à ceux qui se permettent de se laisser pénétrer par le rêve; celui qu'on n'a pas eu, celui qu'on a voulu, celui que l'on a tué, celui qui nous étouffe.

    La chance de Myrianne aura été de trouver son prince charmant, mais aussi de découvrir en elle des forces insoupçonnées. Celle de son amoureux, Don Richard, qui croyait initialement trouver son bonheur dans la célébrité et la richesse, a été de retrouver en lui la simplicité de l'amour partagé.

  • Gilles et Laurianne vivent ensemble depuis trente ans, lorsqu'une rupture inattendue brise le couple, qui semble pourtant si solide. Laurianne n'a pas le choix, son mari l'ayant laissée pour Christine, elle doit se refaire une nouvelle vie. Commence alors une remise en question totale, non seulement d'elle-même en tant que mère et épouse, mais de sa vie de couple tout entière. Car au fil des ans, elle s'est souvent oubliée pour les siens. Désormais seule, Laurianne ne se connaît plus, ne sait plus se faire plaisir; elle se questionne, elle doute...

    Gilles a-t-il eu raison de croire que l'herbe serait plus verte chez le voisin? À cinquante ans, pourra-t-elle s'abandonner à un nouveau partenaire, après trois décennies d'une fidélité à toute épreuve? Saura-t-elle encore plaire à son âge, surtout que beaucoup d'hommes de sa génération, selon elle, préfèrent les femmes plus jeunes?

    Mais au fait, que pense Gilles de tout ceci?

    Roman au style solide et juste, Hier et Aujourd'hui nous fait entrer intimement dans la nouvelle vie d'une femme dont les observations, toujours teintées d'humour et d'autodérision, sont lucides et réalistes. Ce texte offre en arrière-plan un examen détaillé de notre société et de ce que sont devenues les relations entre les hommes et les femmes. Un bon roman, sans prétention, de lecture agréable!

  • Il aura fallu cinq ans avant qu'Élisa T. ne se décide à nous servir le reste de sa vie. Violentée et abusée physiquement par sa mère et le concubin de cette dernière pendant seize ans, cette seconde enfant, d'une famille de dix, sera retirée in extremis de sa famille grâce à l'intervention efficace de son directeur d'école.

    Après une difficile période d'adaptation dans des foyers d'accueil, la courageuse adolescente découvrira peu à peu le monde extérieur. Élisa quittera tôt l'école pour se trouver un premier travail dans un restaurant. Toutefois, elle n'oublie pas son passé, et aidera quelques frères et soeurs, restés dans ce qu'elle appelle «l'enfer», à quitter cette maison «maudite».

    Elle trouvera son «prince charmant», elle enfantera d'une première fille dans l'ignorance et la solitude et, enfin, se mariera pour prouver à sa mère qu'elle avait tort de lui prédire qu'aucun homme ne voudrait jamais d'elle.

    Afin de se vider le coeur une fois pour toutes, elle se met tranquillement à la rédaction de son journal intime qui raconte avec force détails ses seize années d'enfant abusée. Élisa, par ses deux écrits sincères, demeure un exemple vivant de courage pour tous.

  • Mathieu, le père de Manuel, a toujours l´oreille collée à son téléphone cellulaire. Ce petit appareil électronique prend vraiment trop de place. Chaque fois que Manuel fait une activité avec son papa, le bidule hurle toujours au mauvais moment.

empty