• Appeler un chat un chat, montrer patte blanche, souffler le chaud et le froid, la part du lion, autant d'expressions d'un usage courant aujourd'hui et dont on ne connaît plus vraiment l'origine. Contrairement à la citation, l'allusion est si bien intégrée dans le langage qu'elle a perdu guillemets et références, et qu'elle est souvent, tout naturellement, adaptée ou détournée par ceux qui y ont recours. Jean Claude Bologne a réuni plus de 700 allusions, avec leur source littéraire et les extraits des oeuvres dont elles sont issues, ainsi que leur sens premier. Pour plus de 450 d'entre elles, il étudie de manière approfondie les avatars qu'elles ont subis d'auteur en auteur, dans les médias ou dans la vie quotidienne. Un ouvrage qui est aussi une source de jeux, tout dictionnaire étant pavé de bonnes inventions...

  • La guerre d'Algérie a duré plus de huit ans. Elle a entraîné la chute d'une République, la sécession de quinze départements et l'exode de plus d'un million de Français d'Algérie. Elle a aussi causé la mort de centaines de milliers de personnes. Plus de 2000 ouvrages ont été écrits à ce jour sur cet événement historique majeur. Mais personne n'avait encore songé, semble-t-il, à s'attaquer au travail de bénédictin que représente la mise au point d'un dictionnaire historique et biographique de la guerre d'Algérie. Jean-Louis Gérard a relevé ce défi. L'ouvrage qu'il nous propose aujourd'hui est l'aboutissement de plusieurs années de recherches menées aussi bien dans les bibliothèques publiques que dans les archives privées et à travers de multiples échanges de correspondances avec des personnalités de tous bords. Résultat de ce travail d'érudit : près de 900 entrées - ou articles - qui décrivent avec précision et concision les acteurs, les faits, les objectifs de guerre et les structures politico-administratives de tous les camps en présence. À sa manière, près de quarante ans après la fin des combats, ce dictionnaire ouvre la voie d'une approche globale de la première guerre d'Algérie.

  • Ce « Mini dictionnaire » répertorie les principaux êtres fantastiques des Deux-Sèvres : du Dragon de Niort aux Dames blanches de Champarnault, Moulé ou d'ailleurs en passant par le Bras rouge de la Sèvre... sans oublier le Diable lui-même poursuivant la Vierge, la Poule noire, le Raborne, la Mitouarde et enfin jusqu'à notre Mélusine ou mère Lusine. Le pouvoir évocateur des fées, des farfadets, des dragons, des sirènes, est resté intact, nourrissant toujours nos rêves des derniers vestiges d'une culture ô combien ancienne...

  • Les deux dernières décennies de notre XXe siècle ont été celles de l'explosion du multimédia et des réseaux informatiques. Ce Dictionnaire des Médias, dirigé par Francis Balle, l'un des meilleurs spécialistes de la question, auteur du désormais classique Médias et société (1980), n'a pas pour seule ambition de prendre en compte les évolutions récentes du domaine. De l'imprimerie aux autoroutes de l'information, de Gutenberg à Bill Gates, il offre, à travers 2 500 articles qui touchent à des disciplines aussi diverses que la technologie, la sociologie, le droit, l'histoire, la science politique, l'économie, un panorama complet des médias. Un dictionnaire de référence, le tout en un des médias qui allie vocabulaire technique, institutions, concepts des sciences de l'information et de la communication, biographies des grands de la presse, de la télévision et du multimédia, de AB Sat à zapping. En annexes, tableaux-palmarès des médias 1997, lexique français-anglais des noms communs.

empty