Fantasy & Science-fiction

  • Février 2058. Plus de quinze années ont passé depuis la catastrophe des Usines Nouvelles. Le nuage toxique libéré par l'explosion plane toujours au-dessus de l'Europe. Pour survivre, la population s'est réfugiée sous les dômes protecteurs imaginés par le Président Van Daele.
    Pourtant la paix semble fragile. À Paris comme ailleurs, si certains citoyens sont protégés par ces immenses bulles de verre et d'acier, d'autres en sont malheureusement toujours exclus. L'équilibre de ce nouveau monde dans lequel vivent désormais Paul et son fils Théo est menacé par des mouvements protestataires contre la politique imposée. Eux-mêmes doutent et vont bientôt découvrir que le gouvernement cache bien des secrets.
    Et alors que la grogne citoyenne se propage, le procès de l'ancien directeur de l'Usine Nouvelle de Paris promet des révélations fracassantes sur les causes du nuage toxique.
    L'empire des dômes de Van Daele surmontera-t-il cette première crise depuis son avènement ?

  • Les dieux créèrent l'homme, et chaque dieu choisit son peuple. Mais Torak, le dieu jaloux, vola l'Orbe d'Aldur, le joyau vivant façonné par l'aîné des dieux, et ce fut la guerre. Le félon fut condamné à un long sommeil hanté par la souffrance. Les siècles ont passé sur les royaumes du Ponant. Les livres des présages sont formels : Torak va s'éveiller. Et l'Orbe a disparu pour la seconde fois. Que le maudit la trouve à son réveil et il établira son empire sur toutes choses. Belgarath le sorcier parviendra-t-il à conjurer le sort ? Dans cette partie d'échecs cosmique, il a réussi à préserver une pièce maîtresse : le dernier descendant des Gardiens de l'Orbe. Un simple pion, et si vulnérable...

  • Garion monta sur le trône de basalte et plaça l'Orbe sur le pommeau de l'énorme épée. Il y eut un déclic ; la force vive de la pierre fusa dans la garde. La lame se mit à luire et se détacha du mur. Il la rattrapa des deux mains. La foule dans la salle réprima un halètement. Garion sidéré vit l'Orbe jeter une formidable langue de feu bleu. Sans trop savoir pourquoi, il souleva le glaive. " Ô joie, le roi est revenu, la prophétie s'accomplit ! clama Belgarath. Inclinons-nous devant Belgarion, roi de Riva, suzerain du Ponant ! " Et la prophétie suivit son cours.

empty