• Administrations clandestines, organisations en marge de la loi ou violant les libertés individuelles, espionnage industriel, surveillance des communications, torture... sur chacun de ces sujets, les idées reçues qui emballent les imaginations promptes à toutes les suspicions et spéculations ne manquent pas ! Qu'il s'agisse de renseignement militaire ou civil, de la lutte contre le terrorisme ou la criminalité financière, des écoutes téléphoniques ou du fichage informatique, nous n'avons finalement qu'une vision très réductrice des services secrets, souvent faussée par les films, romans ou autres reportages à sensations.
    Dépassant les clichés de James Bond, Mata Hari ou autre Jack Bauer, l'auteur détaille ici ce que sont ces services de renseignement. S'appuyant autant sur des données historiques que sur les informations de l'actualité, il en décrit le rôle et leur évolution au cours de ces dernières décennies.

  • Encensée, fantasmée, décriée, ultra médiatisée et pourtant méconnue, l´intelligence économique n´a rien de commun avec ce nouvel avatar de Big Brother que nous décrivent complaisamment adeptes de la théorie du complot et autres amateurs de caricatures orwelliennes. Loin des stéréotypes qui entourent trop souvent ce sujet sensible, Nicolas Moinet signe une analyse remarquable sur une activité dont les premiers balbutiements remontent à la Seconde Guerre mondiale et qui marque aujourd´hui en profondeur le développement de nos sociétés en réseaux.
    Acquisition d´informations stratégiques, soutien aux conquêtes de marchés par les entreprises, capacité d´imposer internationalement des normes, des images et des valeurs, activités de veille et de protection des données confidentielles: art de la gestion des connaissances autant qu´art de la guerre, l´intelligence économique consiste d´abord et surtout à comprendre un environnement complexe et à prendre la bonne décision. Nicolas Moinet nous rappelle qu'elle obéit uniquement à des sources et des moyens légaux, et se distingue donc de l´espionnage industriel. Il nous montre également que l´intelligence économique interroge la notion de « capitalisme cognitif » qui est au coeur de la mutation actuelle des rapports de force économiques.
    Enfin, études de cas à l'appui, il fait de la communication la clé de l'agilité stratégique, redonnant à cette dimension oubliée la place qui lui revient.

  • Affaires d'espionnage, amendes records, fusions... Le sort semble s'acharner sur les entreprises françaises. En apparence, rien ne relie les condamnations de BNP Paribas et Alstom ou le rachat d'Alcatel et Lafarge. En coulisses, certains États peu scrupuleux ont déclaré la guerre aux fleurons tricolores. Leur objectif : déstabiliser, piller et racheter pour régner. Car nos pépites font un carton à l'international. Réacteurs nucléaires, produits de luxe et high-tech sont devenus la proie des investisseurs étrangers, adeptes des profits à court terme et des économies de R&D. Au côté des grands groupes, ETI et PME ne sont pas épargnées. Appuyé par de nombreux professionnels de la sécurité et de l'intelligence économique, cet ouvrage dresse un bilan accablant pour notre économie. Privées de débouchés, dépouillées des technologies qu'elles ont mis des années à développer, nos entreprises sont en plein décrochage. Or ce désastre n'est pas l'effet du libre jeu des marchés : il traduit une mondialisation à géométrie variable, régie par des dispositifs juridiques et sécuritaires étrangers visant à éliminer toute concurrence. Seul un traitement de choc pourra éviter la mort programmée de l'entreprise française : droit de regard de l'État dans les domaines stratégiques, mobilisation d'investisseurs nationaux, déploiement d'un arsenal juridique en matière de secret des affaires, renforcement et synergie des services de sécurité. Loin de prôner un retour au protectionnisme, ce livre réaffirme la nécessité d'un patriotisme économique au-delà des clivages, avant qu'il ne soit trop tard.

  • Dans le milieu des affaires françaises où évoluent patrons du CAC 40, familles prestigieuses et génies sortis des grandes écoles, Jean Claude Cajetan s'est taillé une place de choix.
    Brillant mais atypique, il fait étalage du succès incontestable de son groupe, GHH, lors d'une soirée organisée à son château. Le feu d'artifice final est à l'image de l'avenir du chef prodigue : éblouissant.
    Mais si sa course effrénée vers la réussite paraît inarrêtable, rien n'aurait pu le préparer aux six mois qui se profilent devant lui. Rivalités, manipulations et jeux de pouvoir s'additionnent pour abattre peu à peu les fins murs dressés entre vie personnelle et vie professionnelle.
    Lorsque l'espionnage industriel entre en collision avec un secret de famille, c'est une partie d'échecs acharnée qui débute alors. Et si Jean Claude est prêt à entendre « échec », il est bien déterminé à prononcer le « mat »...
    Pour son premier roman, Bernard De Gruyer signe là un business-thriller détonant !

empty