Alire

  • Tous mes univers

    Joel Champetier

    • Alire
    • 27 Août 2020

    Vous tenez entre vos mains l'intégrale des nouvelles de Joël Champetier. Oui, TOUS ses textes courts, du premier, « Défectuosité », une vignette humoristique parue en 1979 dans le vingt-cinquième numéro de Requiem - c'est le nom que portait la revue Solaris du temps où elle n'était qu'un fanzine -, au dernier, « Pour son oeil seulement », autre courte nouvelle (mais plus sérieuse) publiée dans le numéro 192 de Solaris (automne 2014), qui célébrait alors sa quarantième année d'existence.
    Pour souligner le cinquième anniversaire du décès de Joël , la revue Solaris a ouvert les pages de son deux cent quatorzième numéro (printemps 2020) à dix auteurs qui ont bellement plongé dans les univers créés par l'auteur ; pour commémorer cette date, les éditions Alire vous proposent cet omnibus (trente-deux nouvelles) avec, en guise d'au revoir ultime, un texte inédit, le dernier que l'auteur a écrit. Il s'agit du premier chapitre du roman sur lequel travaillait Joël lorsque la maladie l'a interrompu, Le Carrousel martien...

  • Les années soixante, c'est L'Ostidshow de Robert Charlebois, l'Expo 67 à Montréal, Les Belles-Soeurs de Michel Tremblay, la construction du barrage sur la Manicouagan, mais c'est aussi l'émergence de la science-fiction et du fantastique au Québec.
    Empruntant la formule rédactionnelle qui a établi la réputation de L'Année de la science-fiction et du fantastique québécois, Claude Janelle et son équipe de collaborateurs étendent leur champ d'investigation à la littérature québécoise de la décennie 1960-1969.
    La Décennie charnière délimite le corpus des récits de fantastique et de science-fiction de cette période en proposant un résumé et une analyse critique de 20 romans et de 140 nouvelles et contes qui appartiennent à ces genres.
    Tout comme Le XIXe siècle fantastique en Amérique française l'avait fait pour les débuts de notre littérature, La Décennie charnière jette un éclairage inédit sur la naissance de la littérature québécoise moderne, fruit d'une nouvelle génération d'écrivaines et d'écrivains qui témoignent des grands mouvements transformant la société québécoise, voire les anticipent.
    Mais La Décennie charnière, c'est aussi une anthologie de treize nouvelles parmi les plus intéressantes et les plus représentatives de cette étonnante période qui a vu la littérature québécoise s'ouvrir sur la modernité et sur le monde.

    PRIX BORÉAL 2007

  • La splendeur des monstres

    Esther Rochon

    • Alire
    • 22 Octobre 2015

    Depuis plus d'un demi-siècle, Esther Rochon compose une oeuvre littéraire magistrale dont l'élégance de l'écriture et la singularité de l'imaginaire ont été maintes fois acclamées tant au Québec qu'à l'étranger.
    À l'occasion de la remise du prix « Hommage visionnaire » 2015, qui célèbre l'importance de cette grande écrivaine dans le paysage littéraire de l'Amérique francophone, nous vous proposons un florilège de huit de ses textes les plus marquants, axé sur l'une des grandes thématiques chères à Esther Rochon, celle de la différence, du monstre.
    De « L'Initiateur et les étrangers », première nouvelle publiée (et récompensée !) qui révélait le talent effervescent d'une jeune adolescente, jusqu'à « La Dame rouge », expressément écrite pour ce recueil, sans oublier l'in­comparable « Coquillage », une des pièces majeures d'Esther Rochon (qui lui a d'ailleurs valu son troisième Grand Prix de la SFFQ en 1987), La Splendeur des monstres vous convie à une expérience de lecture qui risque non pas de changer votre vie, mais de vous la faire voir... autrement.

empty