Robert Laffont

  • Le cinquieme coeur

    Dan Simmons

    " Dan Simmons : un géant de la fiction. " Lincoln Child.
    Par une nuit parisienne pluvieuse de mars 1893, Henry James, le célèbre écrivain américain, est sur le point de se jeter dans la Seine lorsqu'un homme l'en empêche. James le reconnaît : c'est Sherlock Holmes. Étrange, car il est censé avoir trouvé la mort deux ans plus tôt dans les chutes du Reichenbach.Le fameux détective se fait passer pour Jan Sigerson, un explorateur norvégien, et enquête sur le suicide d'une Américaine, Marian Hooper Adams, survenu quelques années plus tôt. Depuis, à chaque date anniversaire de sa mort, cinq personnes reçoivent une carte ornée de cinq petits coeurs et portant le message suivant : " Elle a été assassinée. " Elles appartiennent au " Cinq de Coeur ", une société obscure qui prône la culture. Henry James accepte, malgré lui, d'accompagner Holmes à Washington et de l'aider dans son enquête.Mais que vient faire Sherlock Holmes, personnage fictif, au milieu de personnages ayant véritablement existé ? Est-il réel ? Ou bien est-il le fruit de l'imagination du Dr Watson ou de Sir Arthur Conan Doyle ?Mystère historique et gothique qui se déroule pendant l'Âge doré américain, le Gilded Age, et en plein essor de l'occultisme, Le Cinquième Coeur est un jeu de miroirs haletant, frémissant, qui mélange brillamment la réalité et la fiction.

  • Au milieu du xixe siècle, deux navires de la Marine royale anglaise et leurs cent vingt-neuf hommes d´équipage, commandés par l´orgueilleux Sir John Franklin et son second, le capitaine Francis Crozier, s´engagent dans les eaux de l´Arctique afin de découvrir le mythique passage du Nord-Ouest qui assurerait à l´Empire britannique une domination totale des mers. L´entreprise tourne toutefois au désastre quand l´Erebus et le Terror sont faits prisonniers des glaces, puis lorsque Sir John meurt dans des circonstances dramatiques. Crozier hérite alors d´une expédition en péril, exposée en permanence aux morsures d´un froid extrême, à la faim et à la maladie. L´équipage est en outre assailli par une mystérieuse créature qui transforme la vie à bord en cauchemar. Quel est donc ce monstre polaire aux longues griffes acérées qui massacre l´un après l´autre les marins de l´expédition ? Quel lien l´unit à Silence, jeune Inuit à la langue coupée recueillie par le capitaine Crozier, en qui l´équipage voit une sorcière ? Bientôt une mutinerie éclate, poussant le capitaine à conduire ses hommes sur la terre ferme... sans savoir que ce qui les attend est pire encore...

    L´histoire de l´expédition Franklin passionna autant qu´elle stupéfia l´Angleterre victorienne. La mise au jour récente de plusieurs tombes, permettant de conclure à des actes de cannibalisme, n´a fait qu´ajouter au mystère et ne pouvait que stimuler l´imagination de Dan Simmons... Entre horreur et fantastique, Terreur mêle avec virtuosité tous les genres, offre des scènes de chamanisme saisissantes et donne tour à tour la parole aux principaux acteurs de la tragédie en train de s´écrire. Dan Simmons invite ainsi le lecteur à tourner, de plus en plus fébrilement, les pages de ce sombre et grandiose récit.

  • Lors d'une promenade nocturne dans les rues brumeuses de Londres, Utterson, notaire de son état, apprend que son vieil ami le Dr Jekyll a signé un chèque de dédommagement à la place d'un certain Mr Hyde qui avait bousculé une jeune fille. Troublé par cette nouvelle, Utterson se plonge dans le testament de son ancien camarade d'études qui stipule qu'en cas de décès ou de disparition d'une durée supérieure à trois mois, tous ses biens devront aller à son " ami et bienfaiteur Edward Hyde ". Ce document inquiète le notaire. D'abord parce qu'il ignore tout de ce Mr Hyde, ensuite parce que ce dernier commence à être associé à un monstre imprévisible et répugnant. Utterson va alors enquêter sur le lien qui peut unir le Dr Jekyll et Mr Hyde. Mais il est loin d'imaginer les révélations macabres qui l'attendent. Ce roman sur le dédoublement de personnalité et sur notre rapport paradoxal au mal fut publié en 1886. Magnétique et emblématique, il étonne encore aujourd'hui par son audace et sa modernité. " Une intrigue merveilleuse d'inventivité. " Henry James


  • " Si son invention est fantastique, elle n'a rien d'impossible. " Jorge Luis Borges

    Dans le sillage de son chef-d'oeuvre L'Invention de Morel, Adolfo Bioy Casares fait ici voguer ses personnages entre quotidien et fantastique. Qu'elles aient pour décor un domaine perdu au fin fond de l'Argentine, un club de sport de Buenos Aires, un bateau de croisière, un hôtel suisse ou un bistrot africain, ces onze nouvelles conduisent le lecteur, sous les éclairages les plus divers - romanesque, angoissant, tragi-comique ou baroque -, à la frontière mouvante du connu et de l'inconnu, cette balance délicate qui marque toute l'oeuvre de Bioy Casares.

  • Drood

    Dan Simmons

    9 juin 1865. Charles Dickens, alors âgé de 53 ans et au faîte de son art et de sa gloire, regagne Londres en secret en compagnie de sa maîtresse à bord du train de marée. Soudain, à Staplehurst, l´Express déraille. Tous les wagons de première classe s´écrasent en contrebas du pont, à l´exception de celui de Dickens. Indemne, « l´écrivain le plus célèbre du monde », comme on le surnomme, tente de se porter au secours des survivants. Au fond du ravin, sa route croise celle d´un personnage à l´allure spectrale qui va désormais l´obséder : Drood.De retour à Londres, Dickens confie le secret de son étrange rencontre à son ami Wilkie Collins, écrivain lui aussi, à qui il reviendra de relater les dernières années de la vie de celui qu´il appelle, avec autant d´admiration que d´ironie, l´Inimitable. À la poursuite de Dickens, qui a cessé d´écrire pour hanter les bas-fonds - cryptes, cimetières et catacombes - de Londres, Collins cherche à comprendre quels rapports unissent désormais l'Inimitable et l´inquiétant Drood. Mais peut-on vraiment porter foi au récit halluciné de Collins, opiomane en proie à la paranoïa ?Inspiré parLe Mystère d´Edwin Drood, le roman mythique que Dickens laissa inachevéà sa mort en 1870 - cinq ans jour pour jour après son accident de train -,Droodnous entraîne dans le Londres interlope de Jack l´Éventreur et des sciences occultes. Huit cents pages de frisson et d´envoûtement garantis. Haletant, complexe et étourdissant, le nouveau chef-d´oeuvre de Dan Simmons fera bientôt l'objet d'une adaptation cinématographique réalisée par Guillermo del Toro (Le Labyrinthe de Pan,Hellboy).

empty