• Le tilleul Nouv.

    Un narrateur se souvient de ses années d'enfance en Argentine, en plein péronisme. Sur la place de la ville trônait un immense tilleul dont son père utilisait les fleurs pour préparer des infusions. Ce père avait du sang noir. Sa mère, elle était descendante d'Européens. La ville, Coronel Pringles, était parcourue de rumeurs, de tensions politiques. Son paysage se transformait. Et les pauvres, guidés par Eva Perón, aspiraient à faire partie d'une nouvelle classe moyenne.

    Cette enfance, c'est celle de César Aira. Ou peut-être pas : derrière ce qui semble être une autobiographie se cache un texte ludique et émouvant où la fiction et la réalité se confondent. Rien n'est plus faux que la mémoire, nous dit Aira. Et c'est une chance : cela permet de se réinventer. Et donne naissance à des vocations d'écrivain.

  • On ne cesse de critiquer les informations fausses, en mécon­naissant tout ce qu'elles apportent à notre vie privée et collective. Elles ne sont pas seulement, en effet, source de bien-être psychologique, elles stimulent la curiosité et l'imagination, ouvrant ainsi la voie à la création littéraire comme aux découvertes scientifiques.
    Ce livre prend leur défense.

  • La SF est créatrice de mondes, mais les mondes créés par Philip K. Dick ont la particularité de s'effondrer très vite. Cela vaut pour le monde réel comme pour les mondes artificiels. D'ailleurs est-il encore possible de les distinguer les uns des autres ? Qu'est-ce qui nous assure que nous n'évoluons pas dans des mondes faux, aussi artificiels qu'un parc d'attractions - avec entrée payante ? Et si ces mondes sont créés de toutes pièces, qui en contrôle les apparences ? À qui appartiennent-ils ? Dans quel but sont-ils produits ? En nous bombardant de réalités artificielles, ne cherche-t-on pas à nous voler le monde - et notre rapport au monde ? Si tel est le cas, comment lutter contre ces entreprises de dépossession ?

  • Curieux !, le média scientifique aux 650 000 abonné·e·s" On ne peut rien faire pour lutter contre le réchauffement climatique. "" On vivra bientôt sur Mars ! "" Nous n'utilisons que 10 % de notre cerveau. "Les
    fake news ont la vie dure ! Au point qu'on peut toutes et tous se laisser piéger. Pour vous aider à y voir plus clair, le média
    Curieux ! a passé au crible de la science 100
    fake news sur des sujets aussi divers que l'alimentation, le cerveau, l'environnement ou la sexualité, dans un livre ludique et richement illustré.
    Déconstruisez les idées reçues les plus coriaces et aiguisez votre esprit critique ! Vous pourrez ainsi afficher autre chose qu'un air perplexe la prochaine fois que vous entendrez " les garçons sont meilleurs que les filles en maths, c'est prouvé ! "

  • La fabrication du mythe Céline, qui s'est nourrie de toutes les lectures d'allégeance et de célébration, a fait oublier les lectures à rebours. Par un curieux retournement, le scandale aujourd'hui, ce serait d'oser rappeler les enjeux historiques et politiques d'une oeuvre pourtant tellement ancrée dans l'histoire. Cela fut fait dès 1938 par H.-E Kaminski, Juif allemand en exil, qui livre avec ce texte antidote, la première analyse lucide de celui qui "voulait être le plus nazi des collaborateurs".

  • Le sel (chlorure de sodium) compte de nombreuses applications car, à maints égards, c'est une substance minérale indispensable aux êtres vivants. En raison de la place qu'il occupe dans leur alimentation, ni l'homme ni les animaux ne peuvent s'en passer. En effet, il contribue à la fois à la conservation des aliments, à leur sécurité et à leur acceptabilité. Aussi joue-t-il, à ce titre, un rôle irremplaçable dans la plupart des secteurs de l'industrie alimentaire. Il entre dans nombre de préparations culinaires. On en trouve la trace dans les livres de cuisine. Il en faut si peu pour exciter le plaisir gustatif... « De la nourriture nécessaire, il fait une nourriture agréable ». Les empêcheurs du bien-vivre et tous ceux qui peinent à jouir veulent en interdire l'ajout, boucher les trous de la salière et vouer cette substance à l'exécration. Au gré d'études observationnelles ou interventionnelles choisies à dessein, ils avancent la preuve de son implication dans diverses pathologies ou dysfonctionnements. Bien que leurs conclusions soient fragiles, ils cherchent à promouvoir une politique de restriction sodée à l'échelle de la population générale... Cet ouvrage se présente en trois parties : tout d'abord, il situe le sel dans son contexte général (ressources, exploitation, économie...) puis aborde les différentes pathologies liées à une sur- ou sous-consommation du sel chez l'Homme avant de traiter les aspects pratiques du sel (étiquetage, réglementations, recommandations...). Ce livre intéressera à la fois les lecteurs du domaine médical et nutritionnel ainsi qu'un large public désireux de connaitre, preuves scientifiques à l'appui, ce qu'est la consommation de sel et comment elle peut affecter la santé des hommes.

  • Beaucoup de personnes sont persuadées qu'il faut manger peu gras et les plus informées évitent surtout les graisses saturées. Ce livre va vous montrer que ces idées ne sont pas forcément fondées. L'huile de palme a été stigmatisée et jetée à la vindicte populaire. Pourtant, elle n'est en rien toxique. Ses graisses saturées ont été longtemps diabolisées et suspectées de favoriser les maladies cardio-vasculaires. Mais ces notions répétées depuis 60 ans, sans être actualisées, se sont avérées fausses. Depuis une dizaine d'années, de nombreuses études scientifiques internationales ont permis de faire volte-face et de remettre les graisses saturées à leur juste place en nutrition. Que disent ces travaux ?

    NON, les acides gras saturés de l'huile de palme n'augmentent pas le cholestérol !
    NON, l'huile de palme ne favorise pas les maladies cardio-vasculaires !

    La démonstration scientifique faite dans ce livre vous montre que les critiques émises contre l'huile de palme sont périmées et injustifiées. Ces découvertes récentes ont créé une gêne dans les sociétés savantes et parmi les autorités sanitaires dans le monde entier. Il faudrait pourtant arriver à actualiser les conseils sanitaires et en terminer avec ce dogme du bannissement des acides gras saturés et de la dangerosité de l'huile de palme pour la santé. Quant à l'impact négatif de l'huile de palme sur l'environnement, le climat, la faune et la biodiversité, c'est un problème quasi réglé, seuls quelques irréductibles idéologues le mettent encore en avant. Aujourd'hui, la culture de l'huile de palme dite « RSPO » répond aux critères du développement durable et du respect des hommes et de l'environnement.

  • Yéti, Bête du Gévaudan, monstre du Loch Ness, grand serpent de mer... le bestiaire de la cryptozoologie fascine autant qu'il hérisse. Coincée entre scepticisme et crédulité, science pour les uns - les découvertes de l'okapi ou du saola témoignent de la validité de la démarche -, pseudo-science pour d'autres, la cryptozoologie n'en finit pas de faire débat. Pour tenter d'y voir plus clair, il est donc important de passer en revue certaines des « causes célèbres » de la cryptozoologie et, au-delà de l'existence ou non de ces animaux, de s'interroger aussi sur l'édifice culturel, sociologique et ethnographique qui s'est construit autour. Car quand bien même certains de ces êtres mystérieux n'auraient pas de réalité biologique, il n'est pas interdit d'introduire une part d'imagination, voire de rêve, dans la recherche scientifique. Si le rêve est maîtrisé, la recherche n'en devient que plus créative.

    Docteur ès sciences, Eric Buffetaut est Directeur de Recherche émérite au CNRS (Laboratoire de Géologie de l'École normale supérieure, Paris), spécialiste de la paléontologie des vertébrés. Son intérêt pour la cryptozoologie, remonte à la lecture, pendant son adolescence, des livres de Bernard Heuvelmans sur ce sujet.

  • It's a story that made Dutch painter Han van Meegeren famous worldwide when it broke at the end of World War II: A lifetime of disappointment drove him to forge Vermeers, one of which he sold to Hermann Goering in mockery of the Nazis. And it's a story that's been believed ever since. Too bad it isn't true.Jonathan Lopez has drawn on never-before-seen documents from dozens of archives to write a revelatory new biography of the world's most famous forger. Neither unappreciated artist nor antifascist hero, Van Meegeren emerges as an ingenious, dyed-in-the-wool crook a talented Mr. Ripley armed with a paintbrush. Lopez explores a network of illicit commerce that operated across Europe: Not only was Van Meegeren a key player in that high-stakes game in the 1920s and '30s, landing fakes with famous collectors such as Andrew Mellon, but he and his associates later cashed in on the Nazi occupation.The Man Who Made Vermeers is a long-overdue unvarnishing of Van Meegeren's legend and a deliciously detailed story of deceit in the art world.

  • LE ZIRCUS DU RÉMOULEUR.

    M.F. Honore

    • Bookelis
    • 29 Novembre 2016

    L'histoire le Zircus du rémouleur aborde le thème de l'occupation en 1914 sans occulter la réalité des horreurs... la survie journalière dans les joies et peines de personnes civiles pendant la guerre. Durant la guerre 14/18 , alors qu'un abbé venait d'être fusillé, un vieil homme... rémouleur de son état, est sollicité par un vicaire allemand afin de s'occuper de jeunes orphelins à sauver de la barbarie et avec eux, accomplir les premiers transports de grands blessés par voie fluviale.

  • Alors que la détective Maud Graham commence à réaliser que ses parents se fragilisent, elle est appelée à enquêter sur le meurtre de Lydia Francoeur, la secrétaire de la résidence des Cèdres. Dans cet univers apparemment paisible, Maud et ses collègues de l'équipe d'enquêteurs du service de police de la ville de Québec font face à des embûches inhabituelles. Si ces policiers chevronnés savent composer avec la dissimulation et la manipulation, ils sont beaucoup moins familiers avec le flou, la frustration et la détresse découlant des problèmes liés au vieillissement. Il leur faudra rivaliser de détermination et d'humanité pour parvenir à reconstituer le fil des événements entourant la mort tragique d'une femme qu'on croyait aimée de tous. Avec une impressionnante maîtrise et une profonde sensibilité, Chrystine Brouillet brosse un tableau tout en ombres et lumière, vérités et mensonges. Ses personnages prennent vie, nous choquent, nous bouleversent, mais on retrouve avec bonheur l'univers de Maud Graham.

empty