• En 2008, Julie, dix-sept ans, disparaît en ne laissant comme trace que son vélo posé contre un arbre. Le drame agite Sagas, petite ville au coeur des montagnes, et percute de plein fouet le père de la jeune fille, le lieutenant de gendarmerie Gabriel Moscato. Ce dernier se lance alors dans une enquête aussi désespérée qu'effrénée.
    Jusqu'à ce jour où ses pas le mènent à l'hôtel de la Falaise... Là, le propriétaire lui donne accès à son registre et lui propose de le consulter dans la chambre 29, au deuxième étage. Mais exténué par un mois de vaines recherches, il finit par s'endormir avant d'être brusquement réveillé en pleine nuit par des impacts sourds contre sa fenêtre...
    Dehors, il pleut des oiseaux morts. Et cette scène a d'autant moins de sens que Gabriel se trouve à présent au rez-de-chaussée, dans la chambre 7. Désorienté, il se rend à la réception où il apprend qu'on est en réalité en 2020 et que ça fait plus de douze ans que sa fille a disparu...

  • Chaque nuit, Pecola priait pour avoir des yeux bleus. Elle avait onze ans et personne ne l'avait jamais remarque. Mais elle se disait que si elle avait des yeux bleus, tout serait diffrent. Elle serait si jolie que ses parents arrteraient de se battre. Que son pre ne boirait plus. Que son frre ne ferait plus de fugues. Si seulement elle tait belle. Si seulement les gens la regardaient. Quand quelqu'un entra, la regarda enfin, c'tait son pre et il tait saoul. Elle faisait la vaisselle. Il la viola sur le sol de la cuisine, partag entre la haine et la tendresse. Tout aurait pu tre diffrent pourtant si Cholly avait retrouv son pre, si Pauline avait eu une maison bien range comme elle les aimait, si Pecola avait eu les yeux bleus... Publi aux tats-Unis en 1970, L'oeil le plus bleu est le premier roman de Toni Morrison, Prix Nobel 1993.

  • Poly

    Nicolas Vanier

    • Xo
    • 11 Juin 2020

    Parfois, entre un animal et un être humain, naît plus qu'une complicité : une histoire d'amour...

    Été 1964. à Beaucastel, dans le Gard, les chansons yéyés résonnent dans les transistors et les enfants piquent une tête dans les eaux claires de la Cèze pour se rafraîchir. Dans ce décor idyllique, pourtant, Cécile ne cesse de pester. Pourquoi sa mère, Louise, lui a fait quitter Paris pour ce " trou paumé " ?
    Ici, rien ne va pour elle : sa nouvelle maison est sordide, les gamins du coin sont moqueurs, son père, parti en Italie, lui manque. Quant à Victor, un homme très louche propriétaire d'un château en ruines, il tourne un peu trop autour de sa mère.
    Cécile se sent seule, elle s'ennuie tellement... Jusqu'à l'arrivée en fanfare d'un cirque dirigé par l'autoritaire Brancalou. La vedette du spectacle est un poney nommé Poly. Entre l'animal maltraité et l'enfant naît une incroyable amitié. Le début d'une folle et belle aventure qui les mènera loin de cet environnement hostile. Et leur fera braver tous les dangers...
    Avec ce roman, Nicolas Vanier met en lumière l'extraordinaire intelligence de l'enfance face à la condition animale, nous appelant tous à un sursaut de respect et de bienveillance.
    Un livre tendre et puissant

  • « Quand je l'ai vu entrer dans la classe, plus jeune que mon père, plus beau que mon plus charmant cousin germain, j'ai compris tout de suite que j'avais un coeur qui pouvait battre à cent milles à l'heure. Je me suis aperçue, ce jour-là, que les hommes n'étaient pas toujours des oncles, des docteurs, des travailleurs, des messieurs ou de vieux curés dominants ! Romain, tu venais de t'approprier mon petit coeur d'écolière de première année. L'amour n'a pas d'âge, disait mon père, follement amoureux de ma mère de dix ans son aînée. Papa avait raison et moi, j'étais déjà amoureuse d'un séduisant vicaire qui sera mien. Je suis patiente autant qu'obstinée. J'attendrai. Juré, craché ! »
    Inspirée d'une nouvelle intitulée « La confession », publiée il y a quelques années (Sous la jupe, David, 2013), cette histoire rocambolesque permet à Danièle Vallée de revisiter une époque où l'église et le sacerdoce étaient encore au Québec des sujets dont on n'aurait pas osé plaisanter.

  • Cambodge, 1975. Anouk'chet a cinq ans et file une enfance heureuse dans un milieu aisé. Sa vie bascule lorsque les Khmers rouges saisissent le pouvoir. S'ensuit une dictature d'une extrême violence. Les Khmers rouges évacuent les villes et chassent les habitants de leurs maisons, les obligeant à laisser leurs biens derrière. On les envoie travailler dans les campagnes. Ils sont mal logés, privés d'eau, de riz et de toute nourriture digne de ce nom.

    Âgée d'à peine sept ans, Anouk'chet doit aider à bâtir des digues dans les rizières. Au cours des quelque trois ans qui suivent, elle est séparée de sa famille, souffre de faim, de soif et d'un sentiment d'abandon. Constamment surveillée et contrainte d'obéir aux ordres, elle rêve de liberté. Ce désir de liberté et sa force de caractère permettront de se révolter intérieurement et de survivre aux ignominies du régime.

    Ce récit est une histoire de résilience. Anouk'chet est à l'image du lotus qui émerge des eaux stagnantes pour éclore et manifester toute sa beauté.

  • Ludo amoureux

    Michèle Morin

    • Éditiö
    • 8 Décembre 2014

    Depuis que Ludo a le béguin pour la maman de Denis, il se comporte bien bizarrement.

  • Ludo amoureux

    Collectif

    • Éditiö
    • 18 Décembre 2013

    Ludo a un sérieux coup de foudre pour Claudia, la maman de Denis !

  • Les années 50 ! Les écoles de filles dirigées par les religieuses, les «petits Chinois» que l´on «achète», les interdictions, les tabous, les secrets... C´est toute l´atmosphère de ces établissements publics qui prend vie à travers les yeux de Jocelyne, une jeune élève qui fréquente l´école Sainte-Véronique sur le plateau Mont-Royal où son père, concierge, habite au rez-de-chaussée, avec sa famille, un modeste logement de fonction.
    Être «fille de concierge» comporte, bien sûr, des avantages, mais aussi son lot d´inconvénients...

  • Dans un pays très lointain, un sultant interdit la musique dans tout son royaume. Un jour, il décide d'aller vérifier si sa loi est bien respectée par ses sujets. Les humains obéissent mais qu'en est-il du merle, du loup, du ruisseau et de la propre fille du sultant? Une histoire invraisemblable? Pas si sûr...

  • Dans 1 + 1 = 3, de l'Europe de 1978 au Québec de 1993, on suivait deux jeunes femmes tentant de se construire des vies avec fougue et passion. Une dizaine d'années après la fin de ce roman, nous retrouvons Julia, Richard, Susanne et Paul. Leurs enfants, qui vivent tous à Montréal, sont à présent de jeunes adultes et doivent à leur tour se frotter à la vie et à ses complications. Leurs parents les regardent battre des ailes, se cogner aux obstacles et aux délices de l'amour; ils font de leur mieux pour les épauler, le plus discrètement possible. Et un jour, ce sont les enfants qui aideront leurs parents... Des grands bouleversements aux petits gestes du quotidien, en passant par quelques accents de réalisme magique, c'est à une famille à nulle autre pareille que Pascale Jeanpierre donne vie.

    Avant de commencer une nouvelle année d'études, Blanche et Violette organisent à la fin de l'été une fête pour leur dix-septième anniversaire. Elles en attendent beaucoup, chacune pour ses propres raisons, et tout se passe comme prévu. Ce qui n'est pas forcément une bonne chose... Arthur émerge d'une épreuve difficile et, sans sa famille, il n'y serait pas arrivé. Maintenant, il a un travail qui lui plaît et se sent bien, mais il s'inquiète encore trop souvent pour sa mère... Roméo, lui, se demande ce qu'il va faire de sa vie. Entre un boulot qui l'ennuie à mourir et l'inquiétude de sentir monter en lui des sentiments troubles pour une personne qui n'est sans doute pas la bonne, il se sent déprimer. Partir serait peut-être la solution ? Dans ce tableau de famille, ajoutons une fillette qui comprend tout, une voisine triste et un peu curieuse, un vieux baroudeur qui s'ennuie, et Nestor, le chat... Ainsi qu'un improbable quatuor de parents qui, bien qu'imparfaits, n'en sont pas moins profondément attachés à leurs enfants.

empty