• Ce livre rassemble une cinquantaine de textes d'écrivains, artistes, hommes politiques? ayant écrit de manière plus ou moins explicite sur la franc-maçonnerie : Laclos, Goethe, Casanova, Dumas, Kipling, Jaurès, Pierre Dac? et bien d'autres encore.
    Ces textes sont tirés d'archives inédites (notamment celles du Grand Orient, revenues en France après leur saisie par la gestapo et le KGB), de revues occultes, ou d'oeuvres célèbres dont nul n'avait jusqu'à présent dévoilé la dimension maçonnique.
    Chaque texte fait d'abord l'objet d'une présentation succincte (vie de l'auteur, contexte de l'époque?). Des explications détaillées livrent ensuite la clé des symboles et des références maçonniques, signalés dans l'extrait cité par un astérisque.
    A l'instar de la démarche maçonnique, les textes sont classés par degré de difficulté, du plus « accessible » (exposant des notions de base) au plus « codé » (contenant des allusions plus discrètes que seul un oeil expert est en mesure de repérer et d'interpréter).
    Au final, cette anthologie commentée constitue une véritable initiation au monde de la franc-maçonnerie, qui intéressera aussi bien les profanes amateurs de sociétés secrètes que les initiés souhaitant parfaire leur formation.
    Préface de Pierre Mollier, directeur du service Bibliothèque-Archives-Musée/Études et Recherches maçonniques du Grand Orient de France

  • Le Glaive de vérité est en réalité le glaive de ma vérité, de mon expérience véritable. C'est le récit de mon histoire. Mon témoignage est sans filtre. Je vous raconte ce que j'ai  vécu de plus douloureux et de plus joyeux.
    Il y a deux ans et demi, j'ai vécu une période très sombre. L'ombre a essayé de me prendre... Alors que je ne comprenais pas comment Dieu pouvait laisser faire de telles choses, il m'a guidé sur le chemin de ma rédemption. Je vous décris le passage de la haine, de la colère à l'amour et au pardon, la découverte de cette divinité extérieure et intérieure, la découverte de cet équilibre qui se fait à l'intérieur puis à l'extérieur. Je vous raconte ce que je sais du combat entre l'ombre et la lumière. Partager le glaive de ma vérité est viscéral pour moi, en souvenir de toutes ces belles âmes que j'ai perdues ou plutôt qui se sont perdues en route. Je me dois de leur rappeler qui elles sont vraiment. Je me dois de leur dire qu'un autre chemin est possible. Alors parce que je m'en suis sortie, je montre le chemin.

empty