• Anthelme Brasquies, un jeune fermier de la Châtaigneraie cantalienne, est renvoyé chez lui après avoir été grièvement blessé sur le front de la Grande guerre.
    De retour à Boisset, son village, il espère pouvoir y retrouver sa Joséphine, l'épouser, et reprendre avec elle le cours normal de sa vie. Mais l'aura-t-elle attendu ? Trouvé sur un champ de bataille, il ramène dans son sac un étrange petit cahier, noirci de mystérieuses formules mathématiques. Cet objet, anodin en apparence, pourrait bien renverser l'ordre des choses, bouleverser l'équilibre du monde.
    Et puis, il y a Léa, la nouvelle institutrice, cette femme férue de sciences, cette étrangère aux intentions troubles. Que vient-elle faire dans ce village ? Pourquoi tient-elle tant à gagner la confiance des Boissetois, et surtout celle de Firmin Bourgade, le paysan scientifique du village ? Ce cycle romanesque entraîne le lecteur dans la tourmente de l'extraordinaire aventure d'hommes et de femmes que pour la plupart rien ne destinait à se rencontrer et elle le confronte à la résilience des uns et à la soif de vengeance des autres.
    Sur fond de guerre ce premier tome aborde la question des forces qui concourent à la désintégration des structures et hiérarchies sociales et familiales ainsi qu'à celles des certitudes et des équilibres individuels. Dans le même temps d'autres forces participent à l'intégration de nouvelles valeurs et à l'émergence d'un nouveau modèle de civilisation.

  • Depuis 1914, Paul est retenu prisonnier entre les camps de Friedrichsfeld et Neuenkirchen en Allemagne. Entouré de ses co-détenus, le jeune soldat participe pleinement aux activités de l'association universitaire et partage ses connaissances. Au fil des jours, les nouvelles qui leur parviennent de l'extérieur ne sont pas des plus réjouissantes...
    Alors qu'en 1918, l'armistice est enfin signé, la liberté se profile à l'horizon pour Paul, mais une mission importante l'oblige à se rendre à La Haye.
    Dans le même temps, au village d'Haveluy, toujours occupé par l'ennemi, les difficultés s'accumulent pour sa famille : le froid, le manque de nourriture et les réquisitions s'ajoutent à la privation de liberté et à l'absence de nouvelles alors qu'une épidémie de grippe se déclare. Reverront-ils Paul un jour ?
    Bernard Weynans nous plonge à nouveau dans l'histoire de la Grande Guerre pour faire de nous les témoins de la vie sous l'Occupation, et au coeur même d'un camp de prisonniers.

  • Alors qu'il termine son service militaire, Paul Dejambes est heureux à l'idée de retrouver sa famille et son poste d'instituteur dans le nord de la France. Son métier est une fierté pour sa famille de mineurs. Malheureusement, son projet de retour à la normale vole bien vite en éclats lorsque la guerre est déclarée en août 1914.

    Paul participe aux premiers combats en Belgique. Tandis qu'il se bat contre l'ennemi allemand et fait face à tous les dangers, ses parents et sa soeur doivent subir l'occupation de Haveluy, son village natal.

    Bernard Weynans nous livre ici le récit d'une époque sombre de notre histoire, témoignant du courage des hommes et des femmes qui l'ont vécue et dont on ne peut oublier la mémoire et la bravoure.

empty