P.O.L

  • Le psychanalyste

    Leslie Kaplan

    Simon est psychanalyste, il est vif, joueur, ouvert au hasard. Avec lui, dans son cabinet, nous suivons un certain nombre de ses analysants, ce qui se passe pendant les séances et dehors, parfois (et de toute façon, pendant une séance d'analyse le monde ne se prive pas de rentrer). En contrepoint une femme, Eva, qui, elle, essaie de penser le monde et la vie à travers la lecture et la relecture de Kafka. Car dans l'un et l'autre cas, c'est de cela qu'il s'agit : penser. Vivre et penser, ne pas vivre sans penser. Tous les personnages de ce livre sont des héros (peut-être même est-ce le premier roman qui contient autant de personnages et dont aucun ne soit secondaire?) parce qu'ils affrontent le conflit entre leur désir de vérité et leur passion pour l'ignorance : ils sont des héros par la pensée, des héros de la pensée. En même temps ils sont tout le monde, chacun de nous. Si on pense on est vivant, on change, on peut changer. Alors, évidemment, il arrive plein de choses, exit le ressassement, exit l'ennui de l'absence de questions : le récit est toujours en train de se faire, comme l'identité, jamais donnée car c'est dans chaque détail que tient le sens et le sens est lié à chaque détail. C'est pour ça que le dernier mot est au monde, cette accumulation innombrable de détails révélateurs.

  • Bayart

    Pascalle Monnier

    Tout le monde connaît Bayard, le « Chevalier sans peur et sans reproche ». Héros, de génération en génération, de tous les enfants et qui le fut aussi pour Pascalle Monnier qui l'a choisi comme sujet, thème, personnage et moteur de son premier livre. L'orthographe qu'elle a choisie, Bayart avec un t, déconcertante, et qui est pourtant la véritable, est une première indication de ce qu'est ce texte. Non pas tant une biographie de Bayard qu'une utilisation du mythe pour une démarche plus littéraire qu'historique, plus personnelle et subjective que scientifique, plus poétique qu'érudite. Et si l'histoire, l'érudition et la science ne sont pas absente de ce livre, elles sont utilisées comme autant d'éléments qui viennent enrichir une tentative décidément artistique où l'autobiographie joue sur un registre beaucoup plus étendu qu'il n'est habituel.

empty