• Un jardin peut prendre
    des allures merveilleuses,
    tout dépend du regard
    que l'on porte sur lui...

  • Très différents les uns des autres, appartenant à d'autres espaces et à d'autres temps, comme simultanément, à plusieurs champs de savoir, les thèmes traités dans le présent ouvrage, par leur convergence, s'emploient en fait à saisir la réalité humaine dans certaines de ces manifestations les plus significatives, à travers l'opposition fondamentale entre pathologie et création, imaginaire et banal, rêve et adaptation. Chaque thème se trouve alors exploré dans une perspective globale, alors que s'élabore une véritable pensée de la relation en prenant appui, dans le cas de la pathologie notamment, sur le passage du conflit à l'impasse, loin de la psychogenèse et de la causalité linéaire, afin de faire ressortir l'unité dans la diversité, selon une démarche formulée en ces termes par le grand peintre chinois Chi-Tao : Par l'Un, maîtriser la multiplicité ; à partir de la multiplicité, mâitriser l'Un.

  • Dans cet ouvrage, Arthur Leroy plonge dans l'imaginaire de l'adolescence. Il sonde les profondeurs de ce temps de métamorphoses corporelles et psychiques intense durant lequel l'individu se cherche et doit apprendre à tirer profit d'un nouvel imaginaire.
    Mais quelle place la société, la famille ou la thérapie accordent-elles à cet imaginaire ? Comment appréhender ce concept tour à tour séduisant et menaçant ? Est-il notre allié ou l'ennemi de notre raison ? Comment peut-il constituer un levier thérapeutique ?
    D'Anne Frank au Seigneur des anneaux, en passant par Gossip Girl, Arthur Leroy explore le lien entre imaginaire, sexualité, fantasme et réalité. En s'appuyant sur la littérature, le cinéma et la télévision ainsi que sur de nombreuses vignettes cliniques, l'auteur met en lumière l'imaginaire comme un réservoir vitalisant et évolutif dans cette étape de remaniements intenses. Il en décrit également ses limites, selon l'histoire et les traumatismes du sujet.
    Un ouvrage stimulant pour tous professionnels confrontés à la clinique adolescente et tous parents cherchant à mieux comprendre et accompagner les bouleversements de la puberté.

  • Les Éditions J'ai lu vous présentent leur programme des parutions de juin et juillet 2020. De la littérature au bien-être, du policier à l'imaginaire, tous les goûts sont dans la lecture !

    Programme des parutions de juin et juillet 2020 des Éditions J'ai lu. Présentation de toutes les nouveautés en littérature française, étrangère, historique et féminine ; fantasme ; bien-être ; Aventure secrète ; document ; humour ; policier & thriller ; imaginaire ; young adult ; illustrés...

  • Par une éclosion d'images audacieuses, la poète nous entraîne dans sa roseraie secrète où, sous le couvert de trente-trois masques, la rose revêt des visages surprenants, émouvants, contemplatifs. Ne sont-elles pas nos miroirs, ces fleurs qui, d'instinct, transfigurent la noirceur et s'élancent vers la lumière ? «j'ai des épines d'encre dit-elle et mon abîme nourricier est une roseraie de blessures de plantes-ruines aux yeux rougis aux fleurs sans masque ni défense» Des oeuvres de l'auteure accompagnent les poèmes.

  • Ce livre est placé sous le signe d'une obsession unique. Du plus profond d'un ordre, où la réalité primitive de l'enfance et un imaginaire à l'origine indéfinie se confondent, des images surgissent qui dessinent les paysages d'une géographie intérieure peuplée d'êtres et de formes hantantes. Aussi bien dire que la mémoire et l'oubli sont l'objet véritable et constant de ces textes. La forme du poème est ici en prose, comme si seule une certaine composition syntaxique pouvait rendre compte de ces paysages profonds, seule à pouvoir accueillir, au bout du compte, les personnages et les récits qui habitent le poète.

  • Pour évoquer sa terre ontarienne et parfois le bout du monde, Évelyne Voldeng a choisi le haïku, cette forme poétique minimaliste d´origine japonaise.
    Au coeur de sa forêt, elle a saisi dans le printemps, l´été, l´automne, l´hiver et la saison imaginaire, des moments privilégiés de l´impermanence du monde et de la fugacité des choses.

    Dans l´automne roux le raisin blanc des étoiles enivre la terre Le grillon des temps chante au coeur du vieil arbre l´été retrouvé

  • Colorés, zébrés ou picotés, voilà des oiseaux agréables à fréquenter. Ils habillent le ciel, volent sous les arcs-en-ciel et sifflotent en décibels. Chacun a son caractère, ses petites misères et ses raisons dêtre fier, mais tous sont charmants et feront sourire les enfants.

  • Les fonds marins regorgent de merveilles; certaines nous sont connues, d'autres non. Tous ces charmants poissons, petits et gros, courts et longs, courageux ou peureux, ne demandent qu'à mieux se dévoiler. Chacun a son charme et c'est avec humour et tendresse qu'ils se présentent à tour de rôle à travers la poésie de l'auteure. Un petit brin de folie et de douceur à parsemer dans le quotidien des petits.

  • Où est le Nord ?

    Neuf enseignantes islandaises ont proposé à leurs élèves le projet de représenter, selon des paramètres différents, ce qu'ils entendaient par «le Nord». Chacun des mondes imaginaires que l'on y retrouve enrichit notre connaissance du système symbolique du Nord et nous force à réfléchir à la complexité de ce terme -le Nord- qui se défile continuellement devant nous. «Où est le Nord ?» demandait un élève : il est ailleurs, plus haut, plus loin, là où il fait froid - mais aussi ici, dans ces dessins d'enfants.

  • Prends mes ailes et vole, dit la lumière à l'oiseau.

    Ne sais-tu pas que tes mains planent dans le noir ?
    demande l'oiseau au poète.

    Pour écrire, il suffit d'inventer la nuit
    et le rêve te portera.

    Ce recueil à l'intimité feutrée éveille en nous l'être rêveur, allume le désir et la joie d'imaginer. Il suffit simplement de s'envelopper de la confiance de l'enfant qui sait rêver depuis le ventre maternel et de suivre la créatrice dans sa suite d'images et de mots surgis du clair-obscur des rêves.
    Les collages réalisés à la main par Andrée Christensen entrent en dialogue murmuré avec ses poèmes méditatifs, suscitant des émotions à fleur de mémoire et des rapprochements de sens inattendus. Le lecteur qui consent à y projeter ses perceptions affectives et ses intuitions devient alors l'auteur de ses propres créations imaginaires.
    Chambres rêvantes est un livre qui brûle d'une flamme lente et solitaire dans le silence amniotique de la nuit de la création.

  • Clin d'oeil est une collection qui aborde le quotidien et les petits riens qui le composent. Grand vent, petit vent raconte aux tout-petits la brise qui chatouille le visage et ébouriffe les cheveux. Chaque vent a sa personnalité. Il suffit de le regarder transformer le paysage pour le découvrir tour à tour coquin, sage ou parfois en colère.

  • Clin d'oeil est une collection qui aborde le quotidien et les petits riens qui le composent. Mon parc présente aux enfants tout ce qui définit ce lieu de jeux et de plaisirs partagés. Une lecture qui donnera invariablement le goût de chausser ses souliers et de courir au parc du quartier.

empty