• Inventeur génial dès son plus jeune âge, amoureux de la nature, grand marcheur, il sillonna le monde à pied et fut le premier à percevoir les dangers de l'exploitation de la nature. John Muir aurait pu être millionnaire, il a choisi d'être vagabond. Il a inspiré Alexis Jenni (prix Goncourt 2011).
    " C'est l'homme le plus libre que j'ai jamais rencontré " disait de lui Theodore Roosevelt.
    Né en Écosse, débarqué à 10 ans aux États-Unis avec son frère et son père, installé dans la région des grands lacs, il travaille sans cesse dans les champs et lève parfois la tête pour regarder la nature environnante qui l'émerveille. Le soir il invente des objets mécaniques qu'il présente ensuite en ville comme, par exemple, cet appareil qui le sort automatiquement du lit à l'heure du lever.
    Très vite John Muir s'interroge sur le sens de cette vie de forçat, alors qu'il pourrait vivre en autonomie dans la nature. Il quitte le Wisconsin et sillonne les États-Unis à pied jusqu'en Californie. Dès lors, il parcourra le monde.
    Figure mythique aux États-Unis, créateur des parcs nationaux, John Muir posa clairement la question du sens de la vie dans la nouvelle société industrielle et industrieuse et il y a répondu, par son mode de vie.
    Prix Goncourt 2011 pour
    L'Art français de la guerre (Gallimard).
    Ce livre a reçu le prix du Livre Lumexplore 2020

  • Victor l'inventeur

    ,

    lu par Thomas Soliverès

    Du matin au soir, Victor bricole de drôles de machines. Pour faire disparaître le malheur ou pour rendre la jolie Assama amoureuse de lui, il se creuse la tête. Que va-t-il encore inventer ?

    Bonnie est une fille, et alors ? Elle vit dans un ranch : pourquoi ne pourrait-elle pas devenir cow-boy ? Quand son père se blesse, Bonnie saute sur l'occasion pour faire ses preuves. Avec audace et habileté, elle sauve un jeune veau qui s'est perdu.
    Qui a brisé la verrière du gymnase ? Accusé à tort par le directeur de l'école, Gabriel mène l'enquête.
    Mais voilà qu'il découvre une étrange coupable : une petite voyageuse haute comme son pouce ! Doit-il la dénoncer ou lui rendre sa liberté ?

    Texte lu par Thomas Soliverès pour la fonction audio de l'ebook.

    Pour en savoir plus sur les différentes modalités de lecture des livres numériques Colibri, rendez-vous sur le site colibri.belin-education.com

  • Dans ce deuxième tome de la saga Les Gardiens de l'onirisphère, Selma et Clovis quittent la Suède pour se rendre en Islande en vue d'empêcher Luzángela de prendre le contrôle de l'imaginaire collectif. Toutefois l'héritière de Lilith les devance sur l'île au milieu de l'Atlantique, et elle n'est pas seule!

    En pleine mer, ils affrontent une tempête dévastatrice, à l'image de celle qui déferle en eux alors que se nouent les liens du coeur...

    À Squirrel Cove, Matheo est frappé par des tragédies successives. Sa grand-mère perd la vie dans un acte noble et courageux, et il se retrouve seul au monde.
    Doit-il rejoindre son amie Aïsha à Dubaï?

    Vara, la partie humaine de la conscience artificielle le lui suggère, mais une menace inattendue pèse sur elle et Ygg. Vont-ils faire alliance pour le meilleur ou pour le pire afin d'éviter de retourner au néant? Comme Selma se le demande:
    N'est-il pas dans la logique de l'évolution que le destin de l'humanité soit d'engendrer des entités plus complexes à qui il faudra céder la place?

    Ce second opus des Gardiens de l'onirisphère, tout aussi passionnant que le premier, contient plusieurs scènes chargées d'émotion et de beauté qui conduisent à une rencontre aussi haletante que tragique qui laisse présager de nouvelles dimensions à cette saga unique en son genre.

  • Magnus Solberg a créé une conscience artificielle. Sa fille, Selma, croit toutefois qu'il y a un lien entre cette découverte et la disparition soudaine de son père. Déjà orpheline de mère, la jeune Française, désormais seule au monde, décide de gagner la

empty