• Edition enrichie (Introduction, notes, commentaires, chronologie et bibliographie)Avec Les Fleurs du Mal commence la poésie moderne : le lyrisme subjectif s'efface devant cette « impersonnalité volontaire » que Baudelaire a lui-même postulée ; la nature et ses retours cycliques cèdent la place au décor urbain et à ses changements marqués par l'Histoire, et il arrive que le poète accède au beau par l'expérience de la laideur. Quant au mal affiché dès le titre du recueil, s'il nous apporte la preuve que l'art ici se dénoue de la morale, il n'en préserve pas moins la profonde spiritualité des poèmes.
    D'où la stupeur que Baudelaire put ressentir quand le Tribunal de la Seine condamna la première édition de 1857 pour « outrage à la morale publique et aux bonnes moeurs » et l'obligea à retrancher six pièces du volume - donc à remettre en cause la structure du recueil qu'il avait si précisément concertée. En 1861, la seconde édition fut augmentée de trente-cinq pièces, puis Baudelaire continua d'écrire pour son livre d'autres poèmes encore. Mais après la censure, c'est la mort qui vint l'empêcher de donner aux Fleurs du Mal la forme définitive qu'il souhaitait - et que nous ne connaîtrons jamais.

  • Comprendre la réalité et les enjeux du dérèglement climatique Les équilibres mondiaux sont atteints comme jamais : érosion de la biodiversité, pollutions parfois irréversibles, démographie galopante, surexploitation des ressources... Ces constats implacables s'ajoutent et amplifient le déséquilibre du climat. Le dernier rapport du GIEC alerte l'opinion sur la réalité du réchauffement climatique et sur ses conséquences à courts et moyens termes.
    Un changement profond de notre façon d'habiter le monde doit être envisagé. Or, pour agir, il est nécessaire de comprendre : pourquoi la biodiversité des milieux et des espèces est-elle notre meilleure garantie de survie ? Quels sont les fantasmes et la réalité du changement climatique ? Quels sont les enjeux énergétiques d'aujourd'hui ? Comment l'homme peut-il réinventer son mode de vie ?
    Avec humour et pédagogie, cet ouvrage complet et unique en son genre vous permettra de faire le point sur la situation réelle de notre planète : fini le brouillard climatique ! Sans catastrophisme ni militantisme, voici un ouvrage de référence pour tous !

  • Rien de sérieux, dans ce florilège de contes. Tous ont été écrits pour faire rire ou sourire. Que ce soit Apulée au IIe siècle ou bien Mirabeau au XVIIIe, Marguerite de Navarre, Piron... tous ont l'humour pour point commun. Il y a les incontournables - Boccace, Chaucer, Brantôme, Et il y a les surprises. On découvre ainsi un Sade aux antipodes du sadisme, tout à fait capable d'amuser les femmes aux dépens des hommes. On fait connaissance avec quelques auteurs arabes aussi rabelaisiens que Rabelais ou aussi irrévérencieux que Voltaire - sept siècles avant eux. Il faut aussi citer les anonymes : fabliaux du Moyen Âge, contes populaires russes ou japonais, légendes indiennes. Tous, en se répondant l'un à l'autre, révèlent que le sexe joyeux voyageait vite et loin, volatile comme un éclat de rire, par-dessus les frontières de la langue et de la religion.

empty