• À la découverte des humains !
    La famille Poulpe est prête pour les vacances, leur fils Tom a enfin atteint l'âge de visiter la Surface. Dernière étape avant de sortir de l'eau : la métamorphose ! Pour voyager incognito, ils doivent se faire passer pour des humains... Interdiction de dévoiler ses tentacules aux voisins de Mamie Sardine ou de cracher de l'encre noire.
    Une fois à Bourg-sur-Mer, Tom fait la connaissance de Tina, âgée de 7 ans. Tous deux n'ont qu'une hâte, gagner ensemble la course de bateaux pour jeunes matelots. Mais c'est sans compter sur Anatole et Yolanda, les terreurs de la cour de récré.

  • Yéti, Bête du Gévaudan, monstre du Loch Ness, grand serpent de mer... le bestiaire de la cryptozoologie fascine autant qu'il hérisse. Coincée entre scepticisme et crédulité, science pour les uns - les découvertes de l'okapi ou du saola témoignent de la validité de la démarche -, pseudo-science pour d'autres, la cryptozoologie n'en finit pas de faire débat. Pour tenter d'y voir plus clair, il est donc important de passer en revue certaines des « causes célèbres » de la cryptozoologie et, au-delà de l'existence ou non de ces animaux, de s'interroger aussi sur l'édifice culturel, sociologique et ethnographique qui s'est construit autour. Car quand bien même certains de ces êtres mystérieux n'auraient pas de réalité biologique, il n'est pas interdit d'introduire une part d'imagination, voire de rêve, dans la recherche scientifique. Si le rêve est maîtrisé, la recherche n'en devient que plus créative.

    Docteur ès sciences, Eric Buffetaut est Directeur de Recherche émérite au CNRS (Laboratoire de Géologie de l'École normale supérieure, Paris), spécialiste de la paléontologie des vertébrés. Son intérêt pour la cryptozoologie, remonte à la lecture, pendant son adolescence, des livres de Bernard Heuvelmans sur ce sujet.

empty