Sciences humaines & sociales

  • Depuis 1914, Paul est retenu prisonnier entre les camps de Friedrichsfeld et Neuenkirchen en Allemagne. Entouré de ses co-détenus, le jeune soldat participe pleinement aux activités de l'association universitaire et partage ses connaissances. Au fil des jours, les nouvelles qui leur parviennent de l'extérieur ne sont pas des plus réjouissantes...
    Alors qu'en 1918, l'armistice est enfin signé, la liberté se profile à l'horizon pour Paul, mais une mission importante l'oblige à se rendre à La Haye.
    Dans le même temps, au village d'Haveluy, toujours occupé par l'ennemi, les difficultés s'accumulent pour sa famille : le froid, le manque de nourriture et les réquisitions s'ajoutent à la privation de liberté et à l'absence de nouvelles alors qu'une épidémie de grippe se déclare. Reverront-ils Paul un jour ?
    Bernard Weynans nous plonge à nouveau dans l'histoire de la Grande Guerre pour faire de nous les témoins de la vie sous l'Occupation, et au coeur même d'un camp de prisonniers.

  • Suspense garanti avec l'histoire des évasions les plus spectaculaires dans un format poche ! Marie Stuart, Catherine de Médicis, Casanova, le futur Napoléon III, Michel Vaujour... Jean-Baptiste Rendu nous offre ici le récit d'évasions ayant réellement eu lieu, faisant par la même occasion ressortir en arrière-plan le contexte historique ou politique mais aussi les conditions carcérales ou les lois de la guerre à un moment donné de l'histoire. Il met également en lumière la personnalité exceptionnelle d'individus qui, emprisonnés pour des motifs légitimes ou injustes, pour des raisons sérieuses ou futiles, ont su faire preuve de courage, d'ingéniosité, de force et de résistance physique. Spectaculaires, pittoresques, riches en rebondissements et en suspens, ces grandes évasions, dont la réussite fait intervenir la chance ou le hasard, vous laisseront coi !

  • Personne ne connaît réellement ces hommes en noir qu'un hélico vient de déposer aux abords d'un petit village d'Afghanistan. Et ces autres qui sortent d'un marais pour abattre un criminel de guerre en Croatie; qui assurent la garde protégée d'un général canadien au Rwanda; qui sévissent contre des preneurs d'otages au Pérou ou qui font mentir le président Milosevic, en faisant la preuve, sur place, du non-désarmement de la Serbie.

    DENIS MORISSET a fait partie des seize premiers membres de la Deuxième Force opérationnelle interarmées (FOI2 ou JTF2) de 1993 à 2001. Sa formation et son parcours stupéfiant en secoueront plus d'un et il tient du miracle qu'il soit encore là pour tout raconter. Sept de ses compagnons ne peuvent en faire autant.

    Plus encore et pour cause, le Canada ne rendra jamais hommage à ces combattants anonymes dont les vraies médailles de bravoure se résument aux nombreuses marques encore visibles sur leur veste pare-balles.

  • Comme enfant du peuple allemand, Günter Gallisch a été un témoin privilégié de la progression politique d'Adolf Hitler et des conséquences de sa dictature pour son pays, le fameux IIIe Reich. Prétextant dès 1933 que le Traité de Versailles et ses conditions trop sévères interdisait à l'Allemagne toute renaissance, le Führer mettra en oeuvre des mesures qui promettaient au peuple un avenir meilleur.

    Or, dès le début de la Seconde Guerre mondiale, le régime qui devait durer mille ans connaît des ratés. Discipline, obéissance et par la suite brutalité, peur et mouchardage deviennent la norme tant en campagne que dans les villes. La débâcle qui s'en suivra frappera les Allemands de plein fouet et causera leur défaite aux mains des Alliés.

    Tout ce temps, Günter Galisch était aux premières loges. Pour une des premières fois, un témoin privilégié de cette fascinante époque raconte ce qui se passait vraiment en Allemagne, non pas parmi les bonzes militaires ou les classes politiques dominantes, mais au niveau de la rue, chez une population qui a longtemps cru que l'avenir passait par le nazisme.

empty