• Les cours constitutionnelles se sont affirmées comme les garantes des valeurs fondamentales de nos démocraties modernes, même en France où, malgré une tradition peu favorable à la justice constitutionnelle, le Conseil constitutionnel est parvenu à s'imposer comme un acteur politique central. L'un des protagonistes de cette montée en puissance, le constitutionnaliste lui-même, passe en général inaperçu. Cet ouvrage retrace l'invention du constitutionnaliste, ce professeur de droit spécialiste des constitutions politiques qui apparaît en France à la fin du XIXe siècle en même temps que la République naissante. Il démontre combien ces professeurs ont joué un rôle crucial dans l'avènement du nouveau régime, dans sa consolidation et ses remises en cause, et analyse les tensions permanentes entre droit et politique émaillant la création du corpus constitutionnel au fondement juridique de notre système politique actuel. Ce faisant, Guillaume Sacriste révèle un pan essentiel, et pourtant oublié, de l'histoire juridique et constitutionnelle de la France.

  • L'histoire politique des Juifs de France s'inscrit tout entire dans un balancement entre le civique et le civil, entre l'espace public et l'espace priv, entre la citoyennet rpublicaine et l'attachement des valeurs spcifiques, entre le bonheur public et le bonheur priv. Elaborant une « conception enchante de la Rvolution », la plupart se sont montr des patriotes sourcilleux, entirement dvous la Rpublique dont le modle attira longtemps de nombreux immigrants. Dus sinon trahis par les multiples guerres franco-franaises, de nombreux Juifs se sont loigns du mythe rpublicain en cherchant redfinir une identit collective.
    Cette recherche a t facilite par le recul contemporain du jacobinisme autorisant l'expression des diffrences et la naissance d'une citoyennet plurielle. La renaissance actuelle d'une conscience identitaire provient galement, de l'affaire Dreyfus au Front national, de l'panouissement d'un antismitisme exacerb, devenant de nos jours, aprs Carpentras, presque lgitime. L'identit politique des Juifs de France, hier comme aujourd'hui, se construit toujours entre l'universalisme et le particularisme : c'est cette perspective novatrice qui guide la recherche collective prsente dans ce livre.
    Ont contribu cet ouvrage : Michel Abitbol, Phyllis Cohen Albert, Chantal Benayoun, Pierre Birnbaum, Jean-Marc Chouraqui, Richard I. Cohen, Alain Dieckhoff, Nancy L. Green, Paula Hyman, Philippe Landau, Catherine Nicault, Laurence Podselver, Aron Rodrigue, Dominique Schnapper, Sylvie Strudel, Pierre-Andr Taguieff.

  • L'opinion est le cur battant des démocraties modernes dont les sondages mesurent le pouls en permanence. Leur publication, on le sait, agit puissamment sur les acteurs politiques et les médias, de là les nombreuses polémiques les concernant surtout en périodes électorales !

    Les sondages servent-ils donc à manipuler l'opinion ? Font-ils l'élection ? Comment et à quelles conditions peuvent-ils être utiles aux citoyens, aux politiques et aux chercheurs ? Telles sont les questions auxquelles Roland Cayrol s'attache à répondre, montrant après une brève histoire des sondages, de leurs évolutions et des techniques du métier de sondeur en quoi ils sont devenus un instrument essentiel de connaissance, voire de liberté dans certains pays.

    Clair et incisif, cet ouvrage permettra à chacun de mieux comprendre l'utilisation des sondages dans nos sociétés, et les règles éthiques rigoureuses qui doivent accompagner leur usage.

    « Lauteur est un politologue averti et un excellent pédagogue. Cest clair, agréable et utile. » (La Vie).

    « Une illustration du métier de sondeur qui, par la richesse de ses informations et la netteté de ses démonstrations, rendra les plus grands services à ceux qui sintéressent à lhistoire, à la technique et aux usages des enquêtes dopinion. » (Le Monde).

  • L'école a toujours été au cur du débat politique français. L'enseignement qu'elle diffuse, le contenu des manuels scolaires qu'elle utilise, le statut de la morale qu'elle inculque sont quelques-uns des thèmes qui divisent partisans et adversaires de l'enseignement public. En faisant de l'institution scolaire laïque un véritable enjeu de fondation de la citoyenneté, les républicains en feront aussi le lieu où s'inscrivent prioritairement les oppositions et les résistances que provoque l'affirmation de ce mode de domination politique. En analysant les manuels de morale et d'instruction civique en usage dans les écoles publiques et catholiques, ainsi que des mobilisations collectives (mises l'Idex, autodafés, etc.) qui accompagnent leur diffusion, Yves Déloye a construit un modèle qui rend compte de la fracture culturelle qui divise durablement la France en deux.

empty