Religion & Esotérisme

  • Les faits récents en témoignent : l'Eglise du XXe siècle restera profondément marquée par l'action de Mgr Lefebvre et son opposition à l'esprit de Vatican II. Mais après les flots d'informations tronquées, altérées ou fausses répandus à son sujet, il était important qu'il se définisse lui-même. Il le fait aujourd'hui en dialoguant avec un catholique inquiet. Il raconte, avec une infinie simplicité, son enfance dans une famille exemplaire, son apostolat en Afrique, ses craintes grandissantes au cours du Concile, et ce qui s'en est suivi : le désarroi des catholiques, la naissance du séminaire d'Econe, sa propre condamnation, etc. Il explique, avec une sérénité à nulle autre pareille, les raisons du « non » qu'il oppose au démantèlement de la Tradition, mais un « non », en réalité qui est un « oui » à l'Eglise catholique et romaine. Impossible de comprendre Mgr Lefebvre, impossible de parler de Vatican Il et de l'Eglise si on n'a pas lu ce livre captivant, limpide et hors du commun, où la fidélité, la foi - et la bonne foi - de l'Evêque qui interroge si gravement les consciences éclatent à chaque page.

  • Ce livre est consacré à la Terre, à l'Esprit, au visage humain où ils se joignent. Il tente une approche nouvelle du sens de l'icône. Les essais convergents qui le constituent - Le Visage et l'Icône, Silence et Parole de Dieu, Littérature et Foi, Dostoïevski Témoin - voudraient rouvrir, pour l'homme d'aujourd'hui, les voies d'un christianisme renouvelé par la rencontre de son propre Orient. Le paradoxe de l'Abîme et de la Croix donne un espace infini au Souffle vivifiant : dans lequel l'homme trouve son vrai visage, dans lequel aussi la terre se transfigure. Noces du ciel et de la terre dont, au terme d'un long dédoublement, finit par témoigner Dostoïevski, seule réponse sans doute à la « fidélité à la terre » de l'athéisme contemporain. Ainsi s'ébauche un christianisme de l'Esprit Saint dont Olivier Clément épelle la présence à travers le silence, la beauté, l'éros, la féminité, le cosmos, et surtout cette soif d'existence personnelle en communion qui semble animer toute l'histoire humaine. C'est dire que cette réflexion « inactuelle » éclaire parfois d'une lumière inattendue les problèmes les plus urgents de notre temps.

  • Ce livre est consacré à la Terre, à l'Esprit, au visage humain où ils se joignent. Il tente une approche nouvelle du sens de l'icône. Les essais convergents qui le constituent - Le Visage et l'Icône, Silence et Parole de Dieu, Littérature et Foi, Dostoïevski Témoin - voudraient rouvrir, pour l'homme d'aujourd'hui, les voies d'un christianisme renouvelé par la rencontre de son propre Orient. Le paradoxe de l'Abîme et de la Croix donne un espace infini au Souffle vivifiant : dans lequel l'homme trouve son vrai visage, dans lequel aussi la terre se transfigure. Noces du ciel et de la terre dont, au terme d'un long dédoublement, finit par témoigner Dostoïevski, seule réponse sans doute à la « fidélité à la terre » de l'athéisme contemporain. Ainsi s'ébauche un christianisme de l'Esprit Saint dont Olivier Clément épelle la présence à travers le silence, la beauté, l'éros, la féminité, le cosmos, et surtout cette soif d'existence personnelle en communion qui semble animer toute l'histoire humaine. C'est dire que cette réflexion « inactuelle » éclaire parfois d'une lumière inattendue les problèmes les plus urgents de notre temps.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Cet ouvrage est une réédition numérique d'un livre paru au XXe siècle, désormais indisponible dans son format d'origine.

  • Un journal de combat contre les sectes, tenu du 1er janvier 1994 au 1er juillet 1996. Comment naissent les sectes ? Quelles sont leurs ramifications et leurs méthodes ? Et une question obsédante : que recherchent les sectes sinon le pouvoir ?

empty