• Novembre1869, dans le village de Messimy, au coeur des monts du Lyonnais. Aiglantine et sa mère, Amélie, travaillent à domicile comme tisserandes de velours de soie. Pour s'assurer un salaire convenable, les canuses doivent se tenir à la tâche pendant de longues journées. Quand Amélie est retrouvée étranglée devant son métier à tisser, la consternation est générale : pourquoi avoir tué cette femme qui ne quittait jamais sa maison-atelieret à laquelle on ne connaissait aucun
    ennemi ?
    Le passé de la victime recèle pourtant bien des mystères. Et plus encore celui d'Aiglantine, revenue d'un séjour à Lyon quelques années auparavant avec suffisamment d'argent pour acheter la maison familiale et faire fabriquer son propre métier à tisser. Une tentative de meurtre sur l'héritier d'un important soyeux de la Croix-Rousse permettra de dénouer les fils d'un incroyable secret...
    Avec Le Secret d'Aiglantine, son sixième roman, Nicole Provence nous entraîne dans le monde pittoresque de la soie lyonnaise, pour un suspense haletant, à la poursuite d'un assassin machiavélique...
     

    1 autre édition :

  • L´Insurgé

    Jules Vallès

    • Bookelis
    • 17 Décembre 2017

    L'Insurgé est un roman de Jules Vallès, publié à Paris en 1886.
    Le projet du livre s'inscrit logiquement dans la courbe de la trilogie de Jacques Vingtras, ouverte avec L'Enfant et poursuivie avec Le Bachelier.
    Résumé
    |...Le roman raconte la participation de Jacques Vingtras à la Commune de Paris de 1871 : l'armée des Versaillais, corps armé organisé par Adolphe Thiers, qui pénètre dans Paris , la guerre des barricades , la mise en place d'un gouvernement populaire où Vingtras devient l'un des membres influents , la Semaine sanglante, les incendies et les massacres d'otages. Alors qu'il se croit perdu, Vingtras parvient à échapper à la mort et à prendre le large. Dans sa fuite, se retournant pour regarder le ciel du côté de la capitale, il observe : « On dirait une grande blouse inondée de sang. »...|
    |Source Wikipédia|

  • Camille, Mylène, Tristan, Laure... vous les connaissez. Bien sûr que si ! Ce sont ceux qui vous sourient, à vous, à n'importe qui ou même n'importe quoi, dans la rue, le métro, au boulot. Ceux qui ne savent même plus pourquoi ils sourient, comme un geste réflexe, un muscle contracté trop vite. Ceux dont le sourire est une façade cachant de tumultueuses émotions. Saurez-vous déceler ce qu'ils ressentent réellement? Eva préfère ses fantasmes à sa vie réelle, Tristan ne sait quelle femme aimer, Mylène joue les ados rebelles, mais pas tant que cela. Dans ce livre vous trouverez un ensemble de portraits, des fragments de vie empreints du poids des sentiments, dont il faut apprendre à vivre avec, ou mieux, à assumer afin de faire les bons choix. 

  • Gemma

    Jean-Pierre Mabille

    Dans un cadre idyllique, des personnages émouvants vous invitent avec tendresse au respect de la différence.
    Vous allez adorer ce roman très spécial, à la frontière du réel.

    Tout là-haut dans les Pyrénées, la clinique Les Étoiles, invisible entre le pic de Montcalm et le Sottlo, accueille ses clients dans le plus strict incognito.

    Près de huit-cents personnalités du monde entier y ont déjà séjourné lorsque survient un événement qui risque de remettre en cause l'existence même de la clinique secrète. Maria Besson, femme du célèbre acteur José Pasto, donne naissance à un bébé si parfaitement anormal qu'on le croirait venu d'une autre galaxie.

    Quelle destinée attend un tel être dans notre société ? L'exposition vulgaire de sa difformité, sauf à passer son existence en ermite. La seule alternative à ces conditions de vie extrêmes est de l'opérer pour le rendre semblable aux autres humains.

    Bruno le sait et n'en démordra pas. Mais parviendra-t-il à en convaincre les parents ? Pourra-t-il balayer les réticences de son ami Daniel ? Persuader le juge Gestin du bien-fondé de l'intervention ? Et trouver en Lydie, l'infirmière dévouée de Maria, l'indispensable alliée pour réaliser son ambitieux projet ?

  • Henri Fantin-Latour, né en 1836, mort en 1904. Il entre à l'École des beaux-arts en 1854. Il a pour condisciple Edgar Degas. En 1861, il fréquente l'atelier de Gustave Courbet. Membre du Cénacle des Batignolles d'où naitra l'Impressionnisme, FantinLatourrénove le portrait collectif avec de grands tableaux-manifestes : Hommage à Delacroix, 1864 ; Un atelier aux Batignolles, hommage à Manet, 1870 ; Un coin de table, hommage aux poètes parnassiens, 1872, dont Verlaine et Rimbaud ; 1885 Autour du piano, hommage aux musiciens. Possédez par la Passion de la musique : de Berlioz, Schumann et Wagner, FantinLatour la transcrit dans ces peintures, Il est l'ami de Manet, Verlaine. Ses oeuvres les plus célèbres : Autoportrait à 17 ans, Lille, palais des beaux-arts, Hommage à Delacroix, (1864), Paris, musée d'OrsayUn atelier aux Batignolles, (1870), Paris, musée d'Orsay, Un coin de table, (1872), Paris, musée d'Orsay, Trois filles du Rhin 1876, Paris, musée d'Orsay, Baigneuses 1879, musée des beaux-arts de Lyon, Autour du piano, (1885), Paris, musée d'Orsay, La Famille Dubourg (1887), Paris, musée d'Orsay.

  • Gilles et Laurianne vivent ensemble depuis trente ans, lorsqu'une rupture inattendue brise le couple, qui semble pourtant si solide. Laurianne n'a pas le choix, son mari l'ayant laissée pour Christine, elle doit se refaire une nouvelle vie. Commence alors une remise en question totale, non seulement d'elle-même en tant que mère et épouse, mais de sa vie de couple tout entière. Car au fil des ans, elle s'est souvent oubliée pour les siens. Désormais seule, Laurianne ne se connaît plus, ne sait plus se faire plaisir; elle se questionne, elle doute...

    Gilles a-t-il eu raison de croire que l'herbe serait plus verte chez le voisin? À cinquante ans, pourra-t-elle s'abandonner à un nouveau partenaire, après trois décennies d'une fidélité à toute épreuve? Saura-t-elle encore plaire à son âge, surtout que beaucoup d'hommes de sa génération, selon elle, préfèrent les femmes plus jeunes?

    Mais au fait, que pense Gilles de tout ceci?

    Roman au style solide et juste, Hier et Aujourd'hui nous fait entrer intimement dans la nouvelle vie d'une femme dont les observations, toujours teintées d'humour et d'autodérision, sont lucides et réalistes. Ce texte offre en arrière-plan un examen détaillé de notre société et de ce que sont devenues les relations entre les hommes et les femmes. Un bon roman, sans prétention, de lecture agréable!

  • « Je rêve d'un livre qui ne finirait pas. Parfois, je n'arrive pas à abandonner un chapitre. J'ajoute une virgule. Je change un mot. Juste pour être encore avec lui. Comme on reste encore un instant parmi les hommes. Dans leur vie. Dans leur chaleur. Comme on embrasse sans fin une femme sur un quai de gare. Il y a des chapitres qui sont de petites tombes illuminées, vivantes et affectueuses. On s'y sent bien. On voudrait y rester toujours. Quand je fais l'amour avec Oblomova, quand je repose sur son ventre, quand tout est accompli, elle me prie de rester encore. Elle voudrait me tenir dans ses bras jusqu'à la fin des temps. Tu crois que les hommes s'entretuent parce qu'ils savent qu'ils vont mourir ? » Un éditeur fou ordonne à un auteur de quarante-quatre ans d'écrire un roman réaliste pour la rentrée littéraire. Mais à quoi bon raconter la vie d'un modeste prof au lycée Waterloo, incapable d'aimer la sublime Oblomova ? Pierre Mérot n'en fait qu'à sa tête dans cette épopée moderne, fuite jubilatoire dans l'alcool et l'amour idéal, l'humour et la littérature.
    © Éditions Flammarion, 2005.

empty