• Si chacun convient que l'Ecole ne peut pas résoudre à elle seule tous les problèmes de la société, Sylvain Connac, en chercheur et en pédagogue, montre dans ce livre que l'enseignement peut lutter néanmoins contre toutes les formes d'exclusion qui gangrènent le
    lien social et compromettent l'avenir de nombreux enfants tout autant que notre avenir collectif.
    L'auteur tourne résolument le dos aux fausses solutions de la sélection précoce ou de l'externalisation des aides aux élèves. Tout au contraire, il propose de faire de l'hétérogénéité une richesse et d'investir la classe comme lieu possible d'une pédagogie authentiquement démocratique.
    Pour cela, il expose la « pédagogie du colibri » inspirée d'André de Peretti. C'est une pédagogie où chacun « fait sa part » en assumant délibérément une tension fondatrice entre la présence et la distance,
    l'engagement et la retenue, l'exercice de l'autorité et la promotion de l'autonomie. Dans la « pédagogie du colibri », le maître construit du collectif et encourage le travail personnel, il promeut un fonctionnement coopératif en interaction avec les plans de travail personnel, il programme rigoureusement son enseignement tout en étant attentif aux besoins de chacune et de chacun, il articule étroitement découverte et formalisation, tâtonnement expérimental et structuration des connaissances. Ainsi, la lutte contre l'exclusion ne relève plus de l'incantation : elle est à portée de main de tout enseignant.
    Remarquablement argumenté et informé, illustré d'exemples et de propositions concrètes, ce livre est, tout à la fois, une leçon d'optimisme éducatif et de créativité pédagogique.

  • Chacun s'accorde à dire que la question de l'apprentissage de la lecture est absolument essentielle. Et pourtant, aucun sujet ne se prête plus aux caricatures. C'est, par excellence, le domaine des fantasmes - les dégâts de la « méthode globale ! », des lieux communs - « les jeunes ne lisent plus ! », des simplifications faciles - « les élèves ne doivent même plus connaître les lettres ! »...

    En réalité, les méthodes de lecture n'ont guère évolué depuis des décennies et il convient de (re)faire de la lecture un véritable objet de travail et de recherche pédagogique.

    C'est précisément ce que fait cet ouvrage. Sous la direction d'Éveline Charmeux - qui a consacré toute sa vie professionnelle à cette question - des enseignants, des chercheurs, des militants pédagogiques s'efforcent de comprendre vraiment « ce que lire veut dire ».
    Ils identifient, à partir d'exemples précis et d'études approfondies, les différents « chemins » entre lesquels, en permanence, l'enseignant doit choisir s'il veut que l'élève accède aux textes. Ils débusquent les présupposés implicites qui obscurcissent les vrais enjeux. Ils pointent les obstacles que l'enfant doit surmonter et déterminent les moyens par lesquels l'enseignant peut l'y aider. Ils examinent une multitude de questions précises qu'ils mettent en perspective autour d'une vision authentiquement émancipatrice de l'accès au lire.

    C'est ainsi que les enseignants d'école primaire, mais aussi les parents et tous les éducateurs, trouveront ici un ensemble totalement sans précédent de réflexions et de propositions. Ils découvriront dans ce travail réellement collaboratif des raisons et des moyens d'agir. Des outils pour penser et des démarches pour accompagner l'enfant dans l'entrée dans la lecture.

  • Oui, la pédagogie coopérative, issue de « lÉducation nouvelle » et des « méthodes actives », a pour projet inlassable de transmettre des savoirs. Non, elle ne confond pas le bricolage permanent avec le véritable apprentissage Oui, le maître y assume son autorité. Oui, elle sattache à construire des outils précis et des démarches rigoureuses. Non, elle ne senferme pas dans un jargon technocratique La pédagogie coopérative est en phase avec les connaissances dont nous disposons aujourdhui sur les apprentissages, le développement de la personne et le fonctionnement des groupes. Cest aussi un projet porteur des valeurs de solidarité et de liberté. Véritable manuel de pédagogie pour lécole primaire, Sylvain Connac présente un ensemble complet doutils couvrant aussi bien les objectifs dapprentissage que lorganisation de la classe, la construction de lautonomie que laccès à la pensée réflexive. Des références historiques, des expériences de classes et décole, des tableaux synthétiques, un lexique complet des principales notions complètent ce livre.

  • Comment implanter une communauté dapprentissage professionnelle dans votre école? Ce guide vous offrira les outils pour vous accompagner dans cette démarche afin que votre équipe-école travaille ensemble vers un but commun : lamélioration du rendement des élèves.

  • Les sections sportives scolaires permettent à l'élève du collège ou du lycée, de développer ses potentiels cognitif et sportif. L'élève conciliant scolarité normale et pratique sportive intensive peut également être repéré en éducation prioritaire. Toute la complexité du dispositif football-études reposerait donc sur la compétence des recruteurs à détecter même chez l'élève de l'éducation prioritaire ces deux potentiels. D'après la littérature, la pratique sportive intensive réduirait la propension au décrochage scolaire. L'auteur s'interroge alors sur les enjeux de l'accès des élèves de l'éducation prioritaire à une section football-études à vocation sportive, en réaction au volet sportif de l'accompagnement éducatif habituellement proposé à ces élèves comme support de réussite scolaire. Les résultats qu'il a obtenus à partir d'entretiens semi-directifs montrent que des élèves de cette éducation réussissent leur scolarité et leur pratique sportive renforcée de la 6ème en 3ème.

  • Si de nombreuses publications traitent des pratiques dites « exemplaires » du système d'éducation scolaire franco-ontarien, force est d'admettre qu'aucune ne décrit en profondeur ses politiques, ses initiatives et les programmes mis de l'avant dans les dernières années.

    Des données révèlent une augmentation du taux de diplomation des élèves du secondaire fréquentant un établissement francophone de la province. Ces résultats impressionnants sont attribuables aux politiques et aux programmes instaurés par le ministère de l'Éducation de l'Ontario, mais aussi à l'apport concerté des directions de conseil scolaire et d'école, du personnel enseignant, des professionnels, des parents et d'autres acteurs qui ont investi temps et énergie à la réussite de leurs jeunes. Tous avancent dans la même direction pour respecter les trois objectifs fixés au début des années 2000 par le Ministère : améliorer le rendement des élèves, réduire les écarts en matière de rendement et accroître la confiance du public. En 2014, son programme Atteindre l'excellence rappelle l'importance des trois objectifs et en fixe un quatrième : promouvoir le bien-être.

    Plus de trente chercheurs et praticiens du domaine de l'éducation décrivent et analysent, dans le présent ouvrage, les politiques et les programmes qui ont fait la réputation du système scolaire ontarien, et ce, en les mettant en relation avec la situation de valorisation culturelle et linguistique (soit un contexte francophone « minoritaire ») dans laquelle évolue ce système scolaire. Les auteurs souhaitent que la lecture de ce livre soit enrichissante, voire mobilisatrice, et qu'elle stimule la mise en place de nouvelles pratiques permettant de développer davantage le plein potentiel de tous les élèves.

  • En faisant référence à des pratiques exemplaires, ce livre propose des éléments de réponse à quinze questions importantes pour les gens qui ont à coeur l'éducation des jeunes. Essentiellement, c'est de réussite scolaire qu'il y est question. La prévention et l'intervention précoce y occupent également une place stratégique. Cet ouvrage est susceptible de réveiller chez vous des pulsions éducatives qui risquent de vous surprendre. Si vous n'êtes pas déjà un passionné de réussite, vous risquez de le devenir. Quand on y pense bien, on constate qu'il s'agit de ce que la majorité des auteurs et des éducateurs espèrent susciter respectivement chez leurs lecteurs et les jeunes à qui ils enseignent : de la passion.

  • Lorsque les leaders d'une école ont entrepris de remédier au besoin d'amélioration de quelque 300 élèves ayant des difficultés, seulement 18 % des élè­ves de sixième année réussissaient à satisfaire aux normes en lecture. Trois ans plus tard, 71 % des élèves de sixième année y arrivaient. Dans une autre école, située dans un secteur différent, des leaders ont constaté que 378 de leurs élèves, soit presque la moitié, étaient à risque d'avoir des difficultés. Ils sont parvenus à réduire ce nombre à 233 en un an seulement.

    Ces réussites extraordinaires, accomplies en un si court laps de temps, ont été réalisées par des enseignants qui se sont serré les coudes, sous l'influence de directeurs déterminés. C'est le leadership moteur qui rend possibles de tels changements, non seulement quand il est exercé à l'intérieur de chacune des écoles, mais aussi lorsqu'il prévaut dans les commissions scolaires.

    Comment améliorer le système scolaire ? Comment faire bouger le plus grand nombre d'écoles ? Michael Fullan explique, dans un langage clair, comment devenir un agent de changement avisé.

    Ce livre ne propose pas de théorie. Il s'appuie sur les résultats d'observations de leaders scolaires qui ont favorisé la réussite des jeunes de manière durable. Que vous soyez enseignant, professionnel, directeur d'école ou de commission scolaire, cette lecture vous aidera à jouer pleinement votre rôle de leader dans votre milieu et, surtout, à contribuer concrètement à l'amélioration de vos élèves.

  • Tous les professionnels de léducation désireux damorcer un projet de changement dans leur institution seront intéressés par cet ouvrage qui présente les résultats dune recherche-action de cinq ans ayant abouti à lélaboration du Modèle dynamique de changement accompagné en contexte scolaire pour le bien-être et la réussite de tous.

  • Plus il y a un rapprochement entre la quête identitaire de l´étudiant et son programme de formation, meilleures sont les chances de réussite. C´est la conclusion à laquelle est arrivé l´auteur qui nous montre l´influence tangible de la pratique d´activités parascolaires sur la réussite personnelle et scolaire des étudiants.

  • L'école est avant tout un lieu de relation, une microsociété où les expériences du vivre ensemble forment à la diversité et à la tolérance. La relation éducative occupe une position cruciale dans ce contexte. Elle conditionne, en quelque sorte, la persévérance et la réussite. Les enseignants ont ainsi une responsabilité importante et doivent voir à la gestion et à la régulation de leurs interactions avec les élèves. Comment agir pour que ces interactions suscitent le plus possible les effets escomptés chez l'éduqué? Sur quelles composantes de la relation éducative l'éducateur peut-il agir? Les textes de cet ouvrage, rédigés par des étudiants de 2e cycle en éducation de l'Université du Québec à Trois-Rivières, permettent de mieux comprendre la relation éducative et son incidence sur l'apprentissage. Les interactions entre les acteurs des situations éducatives sont abordées sous leurs aspects cognitif, affectif et social, à la lumière de résultats de recherche en éducation. De la gestion de classe et de l'intervention pédagogique aux compétences et à la créativité de l'enseignant en passant par la collaboration et l'utilisation de la technologie, plusieurs sujets sont traités. Les auteurs, guidés par des principes d'équité et d'engagement professionnel, ont pour objectif de suggérer des idées, de susciter des réflexions, d'apporter des pistes de solutions aux personnels scolaires, de donner de l'espoir aux parents et de favoriser un accompagnement significatif des élèves aux prises avec des difficultés pour ainsi construire une meilleure école.

  • L'urgence d'exercer un leadership scolaire inspiré et efficacen'a jamais été aussi grande qu'aujour­d'hui. La pression sur les écoles s'intensifie en effet au rythme de la nécessité grandissante, pour notre société et le marché du travail, de pouvoir compter sur des citoyens bien informés, compétents et responsables. Des recommandations concrètes sont émises dans cet ouvrage pour tous ceux qui sont appelés à relever au quotidien le défi du leadership scolaire. Fondées sur la recherche, soit sur une revue de la littérature en matière de leadership scolaire couvrant une période de 35 ans ainsi que sur une analyse factorielle issue d'un sondage rempli par plus de 650 directeurs d'école, ces recommandations favoriseront l'amélioration du rendement des élèves. Que vous soyez enseignant, professionnel, directeur d'école ou de commission scolaire, cet ouvrage vous aidera à transposer votre vision et vos aspirations en plans et vos plans en actions qui feront changer les choses non seulement dans les écoles, mais peut-être également dans le monde.

empty