• Autonomie, confiance en soi, créativité, concentration... Toutes les clés pour développer les potentiels de votre enfant ! Autonomie, confiance en soi, concentration, créativité... Voici quelques-uns des nombreux potentiels que la pédagogie Montessori permet de développer chez l'enfant. Souhaitant rendre accessible au plus grand nombre cette pédagogie, les auteurs proposent 200 activités pour les enfants de 0 à 12 ans s'articulant autour de :
    o l'éveil à la nature (faire germer une graine, observer les abeilles, etc.) ;
    o l'éveil à la culture et au monde (s'initier à l'archéologie, créer un dessin animé, etc.) ;
    o l'éveil du corps et des cinq sens (sentir en aveugle, tester la gravité, etc.) ;
    o l'éveil à la vie pratique (découvrir les aimants, casser une noix, etc.).
    Une mine d'or pour les parents qui souhaitent mettre en oeuvre facilement cette pédagogie au quotidien afin de développer l'épanouissement et les savoirs de leur(s) enfant(s) ! Céline Santini est passionnée par les pédagogies alternatives et les questions autour de l'éveil de l'enfant. Elle partage ses expériences sur son blog jourapresjour.fr consacré au développement personnel et aux méthodes de bien-être. Vendula Kachel est fondatrice d'une école Montessori avec la participation de l'association Montessori Tours. Elle promeut une éducation bienveillante et respectueuse au sein du Centre de Formation Montessori et sur son blog montessori37- nido.blogspot.fr

  • Plaidoyer pour une plus grande liberté et pour le respect accru de la volonté des personnes, cet ouvrage présente la bioéthique d'une façon concrète, pratique et accessible à tous.

     La bioéthique est née des progrès médicaux d'une part et de la nécessité de se prémunir contre toute répétition des horreurs pratiquées par les expérimentateurs nazis d'autre part. Cela a conduit à des règles très diversement définies dans les différents pays. La France est sous un régime éthique caractérisé par un dirigisme important et des responsabilités confiées essentiellement aux professionnels. Dans ce livre, il est proposé d'ouvrir un peu plus le champ de la responsabilisation individuelle, de privilégier les droits du malade et d'accroître le respect de la liberté (encadrée) de chacun. En pratique, cela implique notamment moins de restriction dans la procréation médicalement assistée et dans la possibilité pour les malades en fin de vie de choisir la modalité de leur mort.

  • Dans la pratique du soin et de l'accompagnement, les acteurs sont régulièrement confrontés à la question de l'intimité qui interpelle autant les professionnels que les personnes soignées ou accompagnées. En effet, le respect de l'intimité ne saurait se limiter à la seule observation de règles de bonnes pratiques, de recommandations institutionnelles ou encore de principes déontologiques. Il relève d'un questionnement permanent soulevé par les tensions éthiques du quotidien : comment concilier le respect de la pudeur de ce patient et la réalisation de sa toilette intime ? Quel impératif de sécurité pourrait justifier la surveillance vidéo de la chambre de cette résidente ? Quelles sont les informations sur la vie de cette personne strictement nécessaires à son accompagnement ? Comment prendre en compte la vie sexuelle et affective de cet adolescent en situation de handicap ? Comment respecter les secrets et la vie privée de cette personne vulnérable à l'aube du développement du dossier médical partagé, de l'e-santé, de la télémédecine ?

    À l'initiative de l'Espace de réflexion éthique des Pays de la Loire (EREPL), cet ouvrage interdisciplinaire éclaire sans tabou les enjeux éthiques de l'intimité, toujours susceptible d'être menacée à l'hôpital ou en institution.

  • James Miranda Barry fut médecin militaire, chirurgien avant-gardiste, inspecteur général des hôpitaux de Sa Majesté et... l'un des plus grands imposteurs de tous les temps.

    Au moment de sa mort en 1865, au terme d'une carrière de plus de quarante ans au sein de l'armée britannique, James Miranda Barry n'a pas eu droit aux honneurs dus à son rang. Les autorités militaires ont plutôt jugé bon de l'enterrer à la sauvette, dans un coin reculé d'un cimetière quelconque. Car le scandale qui éclata à sa mort était d'une telle ampleur, qu'il devint la principale raison pour laquelle Barry passerait à l'histoire, reléguant dans l'ombre presque tout ce que le médecin avait mis tant d'efforts et d'années à accomplir.
    />
    Dans chacune des colonies où on l'avait posté, James Barry avait fait tout en son pouvoir pour améliorer les conditions de vie et les soins de ses patients. Il avait forgé sa réputation sur une pratique nouvelle et moderne de la médecine, par sa spécialisation dans les domaines de la chirurgie, des maladies tropicales, de l'obstétrique, du traitement de la lèpre et des maladies vénériennes. Sur trois continents, Barry a imposé des nouvelles conditions sanitaires, des méthodes révolutionnaires de quarantaine, des diètes alimentaires, ainsi que des traitements efficaces contre les plus terribles maladies connues à l'époque. Sans contredit, les réformes de James Barry ont sauvé des milliers de vies à travers le monde.

    Mais pourquoi a-t-on profané ainsi la mémoire d'un brillant médecin, dont les accomplissements n'avaient d'égal que la controverse dont Barry aura été l'auteur presque tout au long de sa vie? Sylvie Ouellette retrace ici la vie et la carrière d'un être humain hors de l'ordinaire, qui n'était absolument pas ce que ses contemporains auraient pu croire.

  • Ce livre fourmille de pistes concrètes pour sanctionner sans punir, trouver des alternatives à l'exclusion, aux gifles, aux punitions collectives, colles, mises au coin, privation de dessert ou de sortie... Il s'agit de chercher des réponses qui véhiculent le plus fidèlement possible le sens porté par la règle commune et qui, en même temps, manifestent à l'enfant, au jeune le respect scrupuleux de sa personne et du citoyen qu'il est en train de devenir.
    La transgression de l'enfant, du jeune est un langage nécessaire et peut être un outil de progrès. À condition qu'il trouve sur son chemin des adultes capables de lui dire « non » et de poser cette triple contrainte : réparer les dommages causés, rendre des comptes quant aux règles bafouées, et réfléchir aux conséquences pour lui-même de ses actes. Ainsi se construira son rapport à la loi, son rapport aux autres et à lui-même.
    L'adulte, lui, doit apprivoiser ses propres émotions, pour faire preuve d'une autorité tranquille, qu'il s'agisse de poser la loi, de trouver des issues honorables aux épisodes de crise, d'écouter les victimes et les contrevenants, ou de choisir des sanctions réalistes, justes, cohérentes, compréhensibles et tournées vers un progrès à venir.

  • Matéo vient de déménager en ville. Il fréquente une nouvelle école où il tente de se faire de nouveaux amis, mais il a du mal à s'adapter à son environnement.
    D'ailleurs, là où il vivait, personne ne portait de burqa...
    Il ne sait trop comment réagir.
    Heureusement, une nouvelle amitié lui permettra bientôt de mieux comprendre les choses.

  • Un délicieux matin d'automne de l'année 1967, la mort suspecte du curé Charles-Eugène Aubert à l'hôpital où travaille Rosalie Lambert soulève des questions épineuses. Pour l'infirmière d'expérience au passé professionnel sans tache, passionnée et avide de liberté, c'est l'occasion de replonger plus d'un quart de siècle en arrière.

    Elle retourne alors à l'époque où, infirmière dans un dispensaire fraichement implanté dans un coin en défrichement de l'Abitibi, elle avait fait la connaissance du religieux, alors que le clergé catholique régnait en maître absolu sur la Belle Province. Or, tout bascule pour Rosalie, alors qu'elle soupçonne que bien caché sous le manteau du silence, le curé Aubert aurait commis des actes allant à l'encontre de son devoir. Et malgré le fait que Rosalie ait rencontré celui qui allait devenir le plus grand amour de sa vie, le jeune Marc-Olivier, elle s'enfuit jusqu'en Europe, où la Seconde Guerre mondiale fait rage.

    De retour au Québec bien des années plus tard, toutes les pièces de sa vie se déchirent et reviennent la hanter, dans le tourbillon des événements survenus à l'hôpital, où se mêlent le présent et le passé qu'elle a désespérément tenté de fuir. Saura-t-elle convaincre les jurés que seul un jeu cruel du destin a réuni à nouveau l'infirmière et le curé Aubert et qu'elle n'est aucunement coupable du monstrueux crime dont on l'accuse?

  • Au coeur des débats actuels concernant les personnes en situation de handicap, la parole leur est donnée concernant l'amour et la sexualité. En écho, des chercheurs venus d'horizons divers prolongent la réflexion. La reconnaissance des personnes en situation de handicap se heurte encore à de nombreux écueils. Ainsi en est-il de leur droit à l'intimité et de leur accès à une vie amoureuse et sexuelle en toute liberté. Dans cet ouvrage, elles disent leurs aspirations et leurs espoirs et témoignent des entraves qui, constamment, y font obstacle. En écho, des sociologues, anthropologues, philosophes, sexologues, théologiens et des professionnels engagés dans leur accompagnement éclairent les déterminants culturels, sociaux et situationnels qui, sous couvert de leur dépendance à autrui pour les gestes de la vie quotidienne, invalident leur autonomie. Ces réflexions ouvrent des pistes de compréhension et d'action pour que leurs constants efforts pour exister en dignité ne restent pas lettre morte.

  • De tout temps, l'homme a été avide d'énergie pour satisfaire ses besoins... sans trop utiliser la sienne ! De la maîtrise du feu au Paléolithique à la non-maîtrise du nucléaire à Fukushima, le rapport de l'homme à l'énergie fut toujours placé sous le signe de la domination, économique, sociale ou politique. Or, il est clair aujourd'hui que la course à la puissance énergétique est indissociable du chronomètre de la Terre et de la manière dont les hommes sauront prendre en compte ses limites. Quelles options reste-t-il ? Après le feu et la machine à vapeur, une troisième révolution énergétique semble aujourd'hui inéluctable. Sera-t-elle dans la lignée des précédentes ou à contrecourant ?

  • « Puis-je vous parler ?... » « Vous avez un peu de temps ? » ... Parler, se dire, est vital pour chacun. On ne se trouve vraiment qu'en parlant à un autre. Parler suppose donc d'être accueilli par quelqu'un qui se rend compte de ce qu'écouter veut dire. Écouter, c'est se taire, ne pas juger, c'est accepter l'autre tel qu'il est, comme il est, différent de soi, sans pourtant se renier soi-même. C'est permettre à l'autre d'aller aussi loin qu'il veut, qu'il peut, dans l'expression de ce qu'il vit. Intervenir ? Oui, mais comment ? L'écoute ne s'improvise pas. Elle exige d'être réfléchie, travaillée, sans quoi l'autre très vite de parler retombe dans le silence. L'écoute est sans prix pour celui qui la pratique comme pour celui qui en bénéficie. Elle ouvre sur une richesse autre, sur le plaisir de l'échange, de la rencontre.

  • Hiscoutine, 1370 Le bourreau Louis Ruest et sa jeune épouse Jehanne d'Augignac se sont installés dans leur existence de couple marié et s'efforcent, autant que possible, de s'y habituer. Si le partage de leur lit se fait aussi aisément que celui de leur

  • Violette Combray, professeure de Lettres Classiques, est piégée par son mari Thibaud de Saint-Loup, qui utilise les services de « Swan et Cie », une entreprise discrète, organisatrice de « jeu de la vie », dont l'objectif est de plonger les protagonistes piégés par leur famille, dans une expérience insolite et déroutante. Violette se retrouve seule dans un village de vacances, désemparée lorsqu'elle découvre que ses voisins, puis en fait tous les résidents, vivent dans le plus simple appareil... car il s'agit d'un domaine naturiste. Elle refuse d'abord la situation, mais Thibaud lui propose de vivre l'expérience et de consigner ses émotions dans des carnets. Totalement séduite, Violette va beaucoup plus loin : elle lance le concept d'une « Université Naturelle ». C'est ainsi qu'un groupe d'étudiants accompagne Violette et Thibaud, comme des Adam et Ève sur la plage privilégiée du domaine. Au cours de cette parenthèse originale, ils développent une cohésion de groupe et réfléchissent sur l'expérience naturiste vécue en commun. Pour agrémenter les débats, chacun propose un petit écrit de nature poétique ou philosophique. Le lecteur se trouve alors plongé dans une envolée littéraire, dialogue du corps et de l'esprit qui témoigne des bienfaits de l'expérience naturiste sur le groupe d'adolescents. Avec poésie et humour, le livre raconte ce voyage culturel du côté du plus simple appareil, là où le bonheur ne connaît pas de point final et renaît toujours derrière la virgule.

  • Si j'étais... Maneck

    Annick Loupias

    • Éditiö
    • 8 Décembre 2014

    Maneck vit dans un quartier pauvre de Mumbaï. Enfant, il doit travailler pour aider sa mère à nourrir sa famille. Il rêve de s'instruire et devenir un jour son propre patron.

  • Anglais What if I was...Maneck

    Annick Loupias

    • Éditiö
    • 16 Décembre 2014

    Maneck lives in a poor district of Mumbai. Although still a child, he has to work to help his mother feed the family. He dreams of getting an education and one day becoming his own boss.

  • Louise et Adrien

    Michel Juste

    Le village d'Adrien n'a plus d'institutrice. Mais une nouvelle titulaire arrive.Avec la complicité d'Adrien, qui la loge, elle va bousculer le petit monde rural où elle pensait se réfugier. Entre préjugés, traditions et modernité, une fable philosophique sur la diversité et le respect des autres.

    Une histoire simple pour mieux combattre la complexité et les frontières artificielles que certains veulent maintenir ou construire.

  • La quête

    Michel Juste

    Un épisode difficile pour Ellen. Contrainte à un chantage pour libérer et sauver son amie Kyi, elle se soumettra pendant cinq jours aux volontés d'Hisako, la yakusa japonaise. Un jeu à la fois beau et cruel où trois femmes vont vivre une expérience hors du commun. Entre peur, douleur, plaisir et amitié, ce huis clos troublant revivifie notre imaginaire social. Et si ce n'était qu'une histoire d'amour ?

  • Langue. Identité. Souveraineté. Indépendance. Pays. 

    Voilà des mots gommés du vocabulaire alors que les partis s'affrontent pour le pouvoir et l'avenir du Québec.

    Pourquoi l'idée de l'indépendance du Québec a-t-elle été
    progressivement rejetée de notre vie politique ?

    Les Québécois se sont-ils réellement affranchis de la question nationale afin de s'attacher à d'autres thèmes de la vie en société pour devenir davantage des usagers que des citoyens, transformant au passage l'État en succursale rendant des services ? Le Québec ne rêve plus et ne prend plus de risques.

    Le détachement face à la question nationale ne serait-il pas plutôt le symptôme de l'engourdissement/l'affaissement/l'endormissement global de la société québécoise ou de son anesthésie générale ? Désormais incapable d'imaginer son destin, l'État québécois est condamné à la gestion efficace de l'existence quotidienne. Est-ce le prélude à une triste dissolution tranquille ?

    Voilà l'hypothèse que formule l'auteur David Leroux dans ANESTHÉSIE GÉNÉRALE, un premier essai aussi courageux que percutant, qui vient briser mille tabous, en nous proposant de réfléchir plus librement que jamais sur le Québec.

    L'essayiste inscrit sa pensée sur la question nationale dans une exploration plus large des grands courants qui traversent la vie occidentale et qui partout suscitent un malaise démocratique croissant et un désir de révolte.

    La mondialisation libérale-libertaire, qui agit comme un agent paralysant lorsqu'il est question de réfléchir autrement, est en crise. C'est en misant sur le pouvoir de désobéissance des peuples et des nations qu'il sera possible de donner un nouveau souffle à la démocratie.

    À l'ère de l'ultramondialisme, l'expérience du Québec au sein des nations est inédite. Se pourrait-il que le combat des Québécois devienne le symbole de la capacité des peuples à résister à l'esprit du temps et à se dresser contre les forces qui les écrasent ?

  • La théorie critique de la société, telle qu'elle s'est développée dans le cadre de ce qu'on appelle parfois l'école de Francfort, se caractérise notamment par le fait qu'elle donne toute son importance aux dominations et aux conflits dans son analyse du monde contemporain. La théorie critique de la société, telle qu'elle s'est développée dans le cadre de ce qu'on appelle parfois l'école de Francfort, se caractérise notamment par le fait qu'elle donne toute son importance aux dominations et aux conflits dans son analyse du monde contemporain. L'une de ses figures aujourd'hui centrales, Axel Honneth, est aussi l'auteur de la théorie de la reconnaissance sans doute la plus systématique et riche en perspectives théoriques et critiques. C'est de cette théorie qu'Emmanuel Renault part dans ce livre, tout en lui apportant des inflexions justifiées d'une part par l'histoire de la théorie critique, d'autre part par l'analyse du temps présent. L'analyse de l'imbrication de la reconnaissance, de la domination et du conflit demande une approche spécifique : l'apport du pragmatisme américain et les débats sociologiques contemporains, en particulier Dewey et Bourdieu, complètent ici le modèle hégélien et les intuitions de Marx. Quelques exemples choisis parmi des objets souvent délaissés par les sciences sociales - la conduite oppositionnelle d'un groupe de punks squatters, le langage protestataire de jeunes de banlieues populaires - mettent à l'épreuve la capacité d'analyse de l'approche proposée par l'auteur, celle d'une philosophie sociale conçue comme une hybridation de la philosophie et des sciences sociales. Une contribution d'importance au coeur des débats les plus actuels.

  • La théorie critique de la société, telle qu'elle s'est développée dans le cadre de ce qu'on appelle parfois l'école de Francfort, se caractérise notamment par le fait qu'elle donne toute son importance aux dominations et aux conflits dans son analyse du monde contemporain. La théorie critique de la société, telle qu'elle s'est développée dans le cadre de ce qu'on appelle parfois l'école de Francfort, se caractérise notamment par le fait qu'elle donne toute son importance aux dominations et aux conflits dans son analyse du monde contemporain. L'une de ses figures aujourd'hui centrales, Axel Honneth, est aussi l'auteur de la théorie de la reconnaissance sans doute la plus systématique et riche en perspectives théoriques et critiques. C'est de cette théorie qu'Emmanuel Renault part dans ce livre, tout en lui apportant des inflexions justifiées d'une part par l'histoire de la théorie critique, d'autre part par l'analyse du temps présent. L'analyse de l'imbrication de la reconnaissance, de la domination et du conflit demande une approche spécifique : l'apport du pragmatisme américain et les débats sociologiques contemporains, en particulier Dewey et Bourdieu, complètent ici le modèle hégélien et les intuitions de Marx. Quelques exemples choisis parmi des objets souvent délaissés par les sciences sociales - la conduite oppositionnelle d'un groupe de punks squatters, le langage protestataire de jeunes de banlieues populaires - mettent à l'épreuve la capacité d'analyse de l'approche proposée par l'auteur, celle d'une philosophie sociale conçue comme une hybridation de la philosophie et des sciences sociales. Une contribution d'importance au coeur des débats les plus actuels.

  • « Commencer un beau jour à écrire pour vider mon sac (le 5/06/19) puis ne plus m'arrêter, c'est la plus grande surprise de ma vie ! Si l'écriture a été ma bouée de sauvetage, j'espère que ce recueil sera le canot me permettant d'atteindre le rivage.» 
    Ce témoignage, sous forme de poèmes et chansons, est avant tout un cri du coeur. C'est cela qui le rend si émouvant. Des traumatismes de son enfance au covid19, de la nature à l'écriture, du sport à la musique, de la souffrance à l'espérance, la plume d'Anne balaie large et chante son amour de la Vie. Si elle traite de sujets graves, cette plume sait aussi se montrer légère jusqu'à nous envoler.
    De nombreuses chansons de la variété française réécrites de façon inattendue, c'est là l'originalité de cette oeuvre, unique en son genre.
    Si vous êtes compositeur ou interprète et que vous désirez défendre une noble cause, alors vous serez peut-être inspirés par les chansons consacrées à la protection de l'enfance, chansons qui ne demandent qu'à être chantées pour faire passer leurs messages.
    À noter, ce recueil est agrémenté de superbes photos réalisées par un jeune photographe, qui vous permettront de méditer si cela vous tente.    Un témoignage fort, en poésie et en musique, qui touchera tous les blessés de la vie et ne laissera aucun lecteur indifférent.

  • Le zéro déchet, l'essayer c'est l'adopter !Réduire ses déchets pour la planète, pour sa santé, pour le porte-monnaie, c'est le moment ! Mais comment s'y prendre ? En marchant dans les pas de Jérémie et Bénédicte. Ce livre audio, à la fois carnet de bord pas triste, et guide pratique, vous mènera au but en vous épargnant bien des pièges !
    Avec humour et autodérision, les auteurs vous proposent un plan d'action détaillé et 10 défis Zéro Déchet pour vous lancer. En s'appuyant sur leur connaissance de l'écologie, ils livrent des centaines de conseils pratiques et d'alternatives simples pour le quotidien : courses, cuisine, nettoyage, mobilier, hygiène, maquillage, vêtements, jardin, bricolage, festivités... Car les déchets sont partout !
    Ce que vous allez gagner : l'amélioration de votre écobilan familial (1 poubelle de 15 L pour 1 mois), moins de toxiques et de sacrées économies. Plus le sentiment exaltant d'être acteur de sa vie, de sa santé, de créer du lien, de toucher à l'essentiel.

  • Grâce à sa capacité de communiquer avec Déesse Terre-Mère, l'auteure reçoit des messages hors du commun. Découvrez les enseignements fascinants de Déesse Terre-Mère, Déesse Universelle, qui nous révèle la vie sur d'autres mondes.

    Vouée à de grandes tâches, Déesse Terre-Mère les accomplit avec douceur, Amour, fermeté et détermination. Tout au long de votre lecture, vous ferez la connaissance de ses filles, entre autres, Gaïa la Terre qu'elle accompagne dans son évolution. À des années-lumière de notre planète, elle communique avec les soeurs de Gaïa, d'autres planètes bleues. Elle les visite en se déplaçant avec son vaisseau corporel ou par le pouvoir de l'esprit qui lui est conféré.

    De beaux messages d'Amour et de Sagesse provenant des peuples, des animaux, des végétaux et des minéraux vivant sur ces belles planètes bleues vous guideront et vous éclaireront dans votre quête du bonheur.
    Déesse Terre-Mère nous révèle la vie sur d'autres mondes auteure: Marie Bellehumeur Accueillez cette belle énergie et l'enseignement de Déesse Terre-Mère, Déesse Universelle.

    Un véritable ressourcement à ne pas manquer! Un livre à lire absolument!

  • Flo, part à la recherche de ses amis borlicocos. Ils devraient se trouver dans la lagune qui est située au creux de la dune. Mais la lagune est remplie d'algues nauséabondes poussées par la tempête. Flo arrivera-t-elle à temps pour empêcher les borlicocos d'être étouffés sous les algues ?

    L'histoire de retrouvailles mouvementées qui faillirent ne pas avoir lieu.

  • Si j'étais... Maneck

    Collectif

    • Éditiö
    • 18 Décembre 2013

    Maneck, est un jeune garçon des quartiers pauvres de Mumbaï.Il a 11 ans ettravaille pour aider ma mère à nourrir la famille. Comme beaucoup d'autres enfants du quartier de Banganga,il ne va pas à l'école, car sa famille est trop pauvre. Il est petit, mais assez musclé pour pousser sa carriole toute la journée.

empty