• 32 defis robotiques - repoussez les limites de votre robot ! Nouv.

    Aller plus loin avec son robot
    La robotique se popularise ! Outre ses nombreux clubs présents dans toute la France, elle s'implante dans les établissements scolaires comme dans les fablabs. Les concours de robots se multiplient (Cybertech, RoboCup, etc.) et leurs challenges se diversifient, faisant vivre à leurs participants des moments exceptionnels. Les robots pédagogiques tel le mBot débarquent à la maison et les makers fabriquent les leurs avec du matériel simple comme une carte Arduino ou micro:bit. Mais il ne suffit pas d'avoir un robot, encore faut-il savoir s'en servir. Comment lui faire suivre une ligne, s'arrêter à un endroit précis, éviter un obstacle, saisir un objet ?
    Pour répondre à tous ces défis et à bien d'autres, ce livre d'approche résolument pratique fournit des solutions applicables au mBot et aux robots conçus à partir d'une carte Arduino ou micro:bit, et facilement adaptables à de nombreux autres modèles : Codey, LEGO Mindstorms EV3, Tello... Il proposera aux passionnés de robotique de nouveaux champs d'exploration et les aidera dans la maîtrise de leur joujou !
    À qui s'adresse ce livre ?
    o Aux amateurs de robotique, d'électronique, makers
    o Aux élèves et enseignants de primaire, collèges, lycées...

  • L'idée de l'ouvrage est, à rebours de la pléthore de livres déjà parus sur le sujet, déjà d'expliquer clairement, pour un large public, ce qu'est l'intelligence artificielle : comment elle a évolué depuis Alan Turing, quelles sont ses limitations actuelles, qu'est-ce qui la différencie de l'intelligence « naturelle ».
    Puis de poser LA question : avons-nous vraiment besoin de l'IA? La réponse est oui... pour de multiples raisons.
    Les auteurs abordent ensuite les sujets qui fâchent : les « IA qui dérangent », la « singularité » et les questions de l'emploi et des libertés. Avant de s'interroger : comment faire une IA bénéfique à l'homme? Sont alors abordées les questions éthiques, juridiques avec un état de lieux de ce qui existe déjà en la matière, les principales questions qui se posent et les modèles vers lesquels on pourrait se diriger.
    En conclusion : l'IA est un outil, et un levier pour notre intelligence « à nous ». Et c'est à l'homme de trouver sa place avec l'IA.

  • Découvrez à travers ce livre de la collection pour les Nuls les enjeux que représente l'intelligence artificielle
    L'intelligence artificielle est un sujet très excitant, dans l'air du temps mais pas toujours simple à comprendre. Elle intervient dans des domaines aussi variés que la protection contre les fraudes, la médecine, les services clients, le cinéma, la télévision ou encore dans le pilotage de votre maison connectée.
    Ce livre vous montrera ce qu'est et aussi ce que n'est pas l'intelligence artificielle, comment elle est utilisée dans différents domaines aujourd'hui et son avenir à court et moyen terme.
    Au programme :L'histoire de l'intelligence artificielleLe rôle joué par les donnéesL'utilisation de l'IA dans les applications informatiques, médicales et dans le machine learningBien comprendre les implications de l'utilisation de l'IAL'IA dans les domaines de la robotique et des drones

  • Apprentissage artificiel Nouv.

    Les programmes d'intelligence artificielle sont aujourd'hui capables de reconnaître des commandes vocales, d'analyser automatiquement des photos satellites, d'assister des experts pour prendre des décisions dans des environnements complexes et évolutifs (analyse de marchés financiers, diagnostics médicaux...), de fouiller d'immenses bases de données hétérogènes, telles les innombrables pages du Web...

    Pour réaliser ces tâches, ils sont dotés de modules d'apprentissage leur permettant d'adapter leur comportement à des situations jamais rencontrées, ou d'extraire des lois à partir de bases de données d'exemples. Ce livre présente les concepts qui sous-tendent l'apprentissage artificiel, les algorithmes qui en découlent et certaines de leurs applications. Son objectif est de décrire un ensemble d'algorithmes utiles en tentant d'établir un cadre théorique pour l'ensemble des techniques regroupées sous ce terme « d'apprentissage artificiel ». La quatrième édition de ce livre a été augmentée et complètement réorganisée pour s'adapter aux évolutions très significatives de l'apprentissage artificiel ces dernières années. Une large place y est accordée aux techniques d'apprentissage profond et à de nouvelles applications, incluant le traitement de flux de données.

    À qui s'adresse ce livre ?

    Ce livre s'adresse tant aux décideurs et aux ingénieurs qui souhaitent mettre au point des applications qu'aux étudiants de niveau Master 1 et 2 et en école d'ingénieurs, qui souhaitent un ouvrage de référence sur ce domaine clé de l'intelligence artificielle.


    "Le lecteur francophone a la chance d'avoir accès à un livre d'une telle ampleur, d'une telle profondeur et d'une telle qualité".
    Stuart Russell.

  • Bien se loger pour pouvoir vivre sa vieillesse au mieux nécessite une vraie préparation. C'est quand on est encore en forme qu'il faut y réfléchir et agir en conséquence.

    Ce livre, écrit dans un langage simple et accessible à tous, aborde les questions que beaucoup préfèreraient se poser plus tard : où vieillir ? Avec qui ? Dans quel type de logement ? Comment aménager son domicile pour pouvoir y vivre longtemps quand nous serons physiquement diminués ? Faut-il y faire des travaux pour gagner en autonomie, sécurité et confort ? Y installer de nouveaux équipements ? Comment, quand, avec quelle assistance ?

    Ce problème a priori individuel est éminemment collectif et politique. Si en 1960 la France comptait à peine 1 000 centenaires, ils seront 43 000 dès 2025, peut-être 300 000 en 2060 ! On verra dans ce livre que de nombreuses aides financières et conseils techniques existent déjà. En effet, l'État et les collectivités locales ont maintenant compris qu'il vaut mieux aider les personnes âgées à aménager leur logement que de construire des maisons de retraite, où de toute façon la plupart des gens ne veulent pas vivre...

  • Programmer en s'amusant avec mBot

    Né en 2015, le robot mBot connaît aujourd'hui un succès mondial en raison de sa simplicité d'utilisation, ses qualités éducatives, son coût modique et sa robustesse. Avec son environnement de programmation visuel dérivé de Scratch, il permet d'acquérir de manière simple et ludique des compétences en programmation graphique, en pilotage de robots, mais aussi en objets connectés. S'adressant à tous publics, le mBot est en outre plébiscité par le milieu scolaire.

    Dominique Nibart s'appuie sur sa grande expérience d'enseignant pour proposer dans ce livre 36 activités progressives qui vous aideront à prendre en main et exploiter tout le potentiel du robot mBot. Chaque activité va à l'essentiel en présentant une problématique simple, voire un algorigramme du problème posé, et un exemple de programme. Aucune connaissance préalable n'étant requise, vous apprendrez rapidement les principes de base du codage grâce à cet ouvrage concret et pratique. Vous maîtriserez ainsi les différentes fonctionnalités du mBot pour créer des programmes qui le rendront encore plus intelligent !

    À qui s'adresse ce livre ?


    Aux élèves de primaire, collèges, lycées

    Aux amateurs de robotique, makers, enseignants...

  • Les États généraux de la bioéthique se sont ouverts le 18 janvier 2018. Décider que la concertation ne devait pas se limiter à la révision de la loi relative à la bioéthique du 7 juillet 2011, c'était affirmer qu'une certaine bioéthique d'hier est révolue.

    D'autres enjeux bioéthiques ont fait irruption sur la scène publique et constituent les nouveaux territoires et les nouveaux terrains de la bioéthique. Si les neurosciences suscitaient déjà des réflexions portant sur de possibles interventions sur le cerveau, pour « réparer, transformer et augmenter », désormais l'intelligence artificielle, l'usage des données de masse, la robotisation nous imposent la responsabilité de renouveler notre pensée de la bioéthique.

    Est-il envisageable de poser un cadre législatif à des innovations disruptives qui bouleversent nos conceptions de l'environnement, du vivant, de l'humain, de notre rapport à l'autre et au monde ? Est-on capable de concevoir un humanisme pour temps d'artificialisation, de numérisation ou de vitrification de notre humanité ? Quelles valeurs et quels critères opposer à l'enchantement d'une promesse d'invulnérabilité et de dépassement d'une condition humaine, considérée par certains indigne, voire révocable ??

  • Dans les pathologies Alzheimer comme dans les différentes formes d'autisme, le Sujet, touché dans son intégrité psychique et corporelle nous emmène au coeur des processus archaïques. Ce Sujet n'habite plus entièrement son corps ou l'habite autrement ; un corps trop souvent réduit par ceux qui l'approchent au tout neuronal, à une dimension machinale, chosifié dans des visées normatives et rééducatives au détriment de sa dimension psycho-affective.

    Sans évacuer aucune des sources de ces symptomatologies multifactorielles, c'est à l'intériorité de ce Sujet coupé plus ou moins de lui-même et de son histoire, mais surtout coupé des autres, que s'intéressent les auteurs.

    Cet ouvrage propose des pistes pour un travail en réseaux efficace entre les différents acteurs du sanitaire et du médicosocial. En effet, il est important de mettre en oeuvre une prévention non prédictive mais prévenante et un management bien-traitant pour les équipes soignantes, qui pérennise dans la durée une culture du prendre soin. Seule une réflexion éthique, politique et clinique collective qui respecte des approches complémentaires adaptées à la singularité de chaque situation et tisse une alliance thérapeutique avec les familles, ces "aidants familiaux" ayant un proche souffrant d'Autisme ou d'Alzheimer, sera garante d'une prise en charge globale de ces patients atteints dans leur identité.

  • Les usages du numérique à l'école sont diversifiés. Si certains de ces usages n'apportent pas de plus-values pédagogiques, d'autres permettent aux élèves de s'engager dans des processus de cocréation. Le présent ouvrage apporte un éclairage sur les approches créatives du numérique en enseignement et sur leur potentiel et leur contribution à l'éducation personnelle, sociale et professionnelle des citoyens du XXIe siècle.

    Par une approche critique, cet ouvrage analyse les enjeux éducatifs du numérique, en tenant compte de sa complexité, de l'interdisciplinarité de ses apports et des compétences dites « du XXIe siècle ». Parmi ces com­pétences, la créativité et la résolution collaborative de problème sont présentées de manière plus approfondie à partir d'exemples de défis technocréatifs ludiques qui favorisent l'engagement des apprenants. Les auteurs abordent également différentes approches des usages créatifs du numérique, de l'apprentissage par les jeux à la robotique pédagogique en passant par les approches liées aux laboratoires de création numérique. Enfin, ils se penchent sur la mise en oeuvre des compétences numériques des enseignants et d'un leadership pouvant favoriser l'intégration des usages créatifs du numérique dans l'ensei­gnement. Tout au long du livre sont présentés des témoignages qui illustrent de manière concrète les différentes idées pédagogiques étudiées. Ces idées pratiques sont le résultat de recherches visant à fournir des outils aux différents acteurs de l'éducation du XXIe siècle : super-héros enseignants et parents, sans oublier les conseillers pédagogiques et les décideurs politiques.

  • Les robots sont des pièces métalliques et plastiques articulées, équipées de moteurs et de capteurs reliés à un ordinateur. Comment peut-on se poser la question de savoir si on peut être ami ou ennemi d'une telle quincaillerie ? C'est que notre imaginaire nourri, voire gavé, de livres, de films et de bandes dessinées de science fiction, nous les présente comme des êtres amicaux ou menaçants, mais toujours dotés d'une intelligence égale ou supérieure à la nôtre. Dans ce livre, l'auteur présente l'état actuel de cette technologie dont tout le monde semble savoir ce qu'elle sera dans plusieurs dizaines d'années sans vraiment avoir une idée de ce qu'elle est vraiment aujourd'hui...

  • Les prescrits

    Arnaud Elysiem

    2058. Dans une société où le vieillissement démographique pose des problèmes insolubles, le gouvernement met en place un programme appelé LIVOVI (pour Limitation Volontaire de la durée de Vie). Ceux qui acceptent d'y souscrire reçoivent une compensation financière en contrepartie de la limitation de leur durée de vie. Si à court terme cette aide permet aux prescrits de sortir de l'impasse, ils découvrent l'angoisse d'une existence dont la limite a été fixée.Paul, contraint d'adhérer au programme quelques années auparavant, va basculer dans la clandestinité pour essayer d'échapper à son retrait. Aidé par Eliah, une jeune femme mystérieuse et volontaire, il va tout faire pour tromper la vigilance du gouvernement central et disparaître. Au terme d'une course-poursuite haletante dans le réseau aérien de monorail, il découvre une petite communauté de clandestins cachés sous terre...

    Cette anticipation littéraire fait résonner une fiction à l'intrigue captivante avec des thèmes sociétaux actuels. Les prescrits, le premier roman d'Arnaud Elysiem vous tiendra en haleine jusqu'à la dernière page.

  • Ce numéro de ETC MEDIA se place sous le signe des corps hybrides. Réunis par la créatrice et chercheure Philomène Longpré, quatre créateurs d'importance discutent des sensations que les spectateurs ressentent au contact de leurs oeuvres, qui « mettent l'accent sur le rôle de l'expérience de l'individu, ainsi que sur son engagement physique connoté par la matérialité et la sensorialité ». Les travaux du Québécois Bill Vorn, du Coréen Byeong Sam Jeon, de la Française Félicie D'Estienne D'Orves et du Chinois Hung Keung provoquent des phénomènes viscéraux et complexes. Grâce à de superbes photos, vous pourrez découvrir les fascinants automates de Vorn, les sculptures kinétiques de Sam Jeon, les installations audiovisuelles de D'Estienne d'Orves et les idées chinoises traditionnelles de temps et d'espace appliquées à l'art de Keung. L'art public montréalais s'est également récemment ouvert à l'art numérique : une porte d'entrée vers des univers fascinants.

  • Au printemps 2020, la pandémie de COVID-19 a forcé la plupart des États du monde à fermer leurs établissements scolaires, ce qui a entraîné le recours massif à l'enseignement à distance. Les élèves du Québec ont eu droit à une éducation à géométrie variable : l'ensemble du réseau n'était pas prêt. Pourtant, certaines équipes-écoles ont fait preuve d'agilité et de créativité en offrant des services de qualité. Dans ces conditions inédites, le Collège Sainte-Anne a assuré la continuité pédagogique, grâce à la culture de l'innovation mise en oeuvre depuis plusieurs années dans son mode de gestion, ses pratiques pédagogiques et son usage des outils technologiques. En partageant l'expérience qu'ils ont vécue pendant les mois du confinement, les auteurs invitent la communauté éducative à profiter de l'actuelle ouverture au changement, afin de poser dès à présent les fondations de l'école d'après la pandémie. Une école innovante, plus inclusive, au bénéfice de tous les jeunes Québécois.

  • Cet ouvrage collectif est une tentative de réponse à une question venue de l'intérieur du système éducatif : Est-ce que les possibilités offertes par Internet, principale structure de la communication de ce début de XXIe siècle, concernent le système scolaire, de quelle façon, et pour quelles fins?

empty