• Renton le malin, Sick Boy l'ambitieux, Begbie le fou, Spud l'égaré : quatre jeunes d'Édimbourg avec l'héroïne, la bière et l'ivresse comme ciment et poison de leur relation. Chronique d'une époque, d'une ville et d'une société écrite en 1993, ce premier roman, pendant écossais - l'humour en plus - de Retour à Brooklyn d'Hubert Selby Jr, fut adapté au cinéma par Danny Boyle et devint en dix ans une référence sociale et culturelle mondiale. C'est aujourd'hui un classique dans une nouvelle traduction qui rend justice à la voix d'Irvine Welsh.

  • L'instruction

    Antoine Brea

    Patrice Favre a suivi les traces de son père magistrat. Sorti d'école, il est nommé temporairement juge d'instruction en banlieue parisienne - une banlieue lointaine, mi-réelle mi-fantomatique. On observe les débuts de Favre, ses premières audiences au Palais de justice, ses investigations dans le cas criminel dont il a hérité : le meurtre d'un détenu emprisonné pour crime sexuel. Son prédécesseur - Herzog, un magistrat décati, énigmatique, en tout cas plus expérimenté - s'y est épuisé avant de se donner la mort.

    Au fil de son enquête, où il progresse pour l'essentiel en reprenant l'instruction qu'a menée Herzog, Favre est renvoyé à ses dilemmes, à ses choix de vie, à sa propre histoire familiale et au récit national trouble, à toute la comédie sociale qu'il faut jouer pour tenir le rang dans son milieu et son métier.

    Roman empruntant parfois au documentaire, L'instruction questionne avec inquiétude la société française contemporaine à travers le prisme techno-cratique, judiciaire, carcéral et policier. C'est une manière d'anti-polar où l'enquête consiste surtout dans la recherche existentielle, voire métaphysique, d'une solution au malaise croissant de l'enquêteur.

  • Lucy, coach de fitness narcissique, méprise les gros, les faibles, les ratés. Or elle va se trouver mise au défi de transformer Léna, le genre de fille qu'elle n'aurait même jamais pensé croiser. Dans une Floride décadente obsédée par le corps, s'engage entre les deux femmes une amitié ambivalente et extrême qui va les métamorphoser.

  • Skagboys

    Irvine Welsh

    Les mésaventures sombres et hilarantes des héros de Trainspotting, frappés en pleine jeunesse par la fracture sociale des années Thatcher.

  • DMT

    Irwine Welsh

    Renton, Begbie, Sick Boy et Spud se retrouvent à Édimbourg, réunis par leurs histoires personnelles et leurs addictions. Rencontre forcément explosive. Qui est assis à la place du mort ?
    Rapide et furieuse, scabreusement drôle, et étonnement touchante, la fresque sociale de Trainspotting se poursuit.

  • Dans Andes vénézuéliennes, pendant les années 1990, un SDF avec des antécédents psychiatriques, Dorancel Vargas, vit sous le pont Libertador. Un jour, on découvre dans son petit campement des casseroles remplies de chair en décomposition. Dès lors, les habitants du quartier comptent autour d'eux ceux qui manquent à l'appel. Au cours des deux années d'enquête nécessaires à ce livre, Sinar Alvarado a rencontré les familles des dernières victimes et épluché des liasses de dossiers psychiatriques et de rapports de police pour nous livrer cette histoire hors du commun dans une écriture qui égale celle des plus grands polars réalistes.

  • On dit que chaque matin, quand ils vont à la centrale, ils risquent leur vie.
    On dit que les normes de sécurité ne sont pas toujours respectées, que pour mieux les exploiter, on ne leur offre que des CDD.
    On dit aussi que ce sont des « hommes jetables », mais Jules se moque de tout ce qu'on peut bien dire. Il est trop content d'avoir quitté le foyer familial, maintenant qu'il fait le tour de France des centrales, il gagne sa vie, il est libre. Et puis, il a vingt ans, il n'a pas peur de mourir.

  • Il est des hommes est un roman noir, au sens où il ambitionne de dire quelque chose du monde social, de sa dureté, de sa folie, de sa barbarie. Un roman qui se confronte aux forces du mal, qui raconte l'enfance dévastée, l'injustice, le sida, la drogue, la violence dans une cité de Marseille entre les années 80 et 2000.
    Le narrateur, Karel, est un garçon des quartiers Nord. Il grandit dans la cité Antonin Artaud, cité fictive adossée au massif de l'Étoile et flanquée d'un bidonville, "le passage 50", habité par des gitans sédentarisés. Karel vit avec sa soeur Hendricka et son petit frère Mohand, infirme. Ils essaient de survivre à leur enfance, entre maltraitance, toxicomanie, pauvreté des parents, et indifférence des institutions.

  • Porno

    Irvine Welsh

    Renton, Begbie, Sick Boy et Spud, quatre vrais potes de galère, traînent leurs désillusions dans le huis-clos froid et pluvieux d'Édimbourg. Tout bascule lorsque Sick Boy rencontre une étudiante incroyablement belle et brillante avec qui il décide de produire le porno du siècle.

empty