• Saga d'une famille de l'Ouest. Refus d'autorité, désir d'émancipation, échecs et déceptions, le tout entrecroisé d'un désir acharné de bonheur.

  • Théo s'ennuie et veut se faire une petite amie. Une histoire surprenante soulignant le rôle essentiel joué par les arbres et le système écologique.

  • C'est une sortie de classe, tous se rendent a Narcisse pour voir des milliers de couleuvres! Qui osera les toucher ? Recommande par le ministere de l'Education de la Colombie-Britannique. Finaliste Prix des Caisses populaires du Manitoba (1997).

  • Pas d'école. Grâce à la tempête de neige Sophie a congé! En route pour l'épicerie, la tentation de jouer avec ses amis est grande, mais Sophie a promis à sa maman de ne pas s'amuser en chemin. (guide pédagogique disponible)

  • La vie d'Amélé Dupré est bouleversée le jour où elle découvre dans une pomme un pépin en forme de coeur. Grâce à ses soins attentifs, une tige sort de ce pépin et se transforme en arbuste qui devient, avec le temps, un arbre vigoureux, un peu capricieux, mais doté de pouvoirs extraordinaires.Au fil des jours se développe l'histoire d'une grande amitié entre Amélé et son arbre chéri. Ensemble, dans leur monde imaginaire, ils vivront de bien curieuses aventures toujours pleines d'amour, de tolérance et de fidélité.

  • Demain, c'est l'anniversaire de Samuel. Et si, au lieu de jouets et de vêtements, ses parents lui offraient ce qu'il souhaite depuis si longtemps... un animal de compagnie! Mais lequel choisir? Un singe? Un lion? Un cochon? Débordant d'imagination, Samuel a de bonnes raisons de vouloir chacun de ces compagnons.À l'intention des enfants de 4 à 7 ans, on trouvera dans les dernières pages plusieurs activités divertissantes et éducatives en lien avec l'histoire.

  • Encouragee des le bas age, par son frere aine, a decouvrir le monde fascinant des livres, Simone Hebert-Allard n'a jamais perdu le gout de la lecture. De plus, elle a developpe celui de l'ecriture enfantine. Dans Tit-Qui, le coucou gris, elle devoile a ses lecteurs quelques secrets de la vie intime du coucou et de la piegrieche. Par le truchement du gai savoir, elle compte transmettre l'amour de la lecture - et de la nature - a ses trois fils: Mathieu, Stephane et Dominic, ainsi que la passion des contes aux enfants.

  • Pour le temps des fêtes, quatre contes pour peupler l'imagination des enfants qui attendent la venue du Père Noël.

  • Des comptines qui font anticiper ou revivre les joies de la mascarade et du porte à porte.

  • On estime que plus de 60 millions d'Africains ont été arrachés à leur famille, leur culture, leur religion pour devenir des esclaves. Victimes de préjugés et de violence, l'histoire des Noirs se résume en un dur combat mené avec force, détermination et courage. Partez à la rencontre de sportifs de renom, de brillants inventeurs, de journalistes talentueux et bien d'autres personnalités fortes.
    Bien trop souvent oubliés, découvrez ces personnages fascinants et les évènements marquants de cette période et comment ils ont contribué à façonner l'histoire et la culture du Canada.

    EXEMPLES D'ACTIVITÉS :
    o Fabrique un tambour africain
    o Crée une médaille de bravoure
    o Réalise la maquette d'une cabane de pionnier

    L'héritage noir est le 10e titre de la collection À la découverte du Canada publié par les Éditions des Plaines. Entièrement illustré, il est accompagné d'activités et comprend un index.

    La structure de ce livre d'histoire facilite la compréhension et l'apprentissage et en fait un excellent outil d'appui. Elle relance l'intérêt du jeune lecteur grâce au mélange de grands faits historiques qui ont contribué à façonner le Canada et d'anecdotes comme l'origine de l'expression « the real McCoy », le récit d'évasions d'esclaves audacieuses, comme celle d'Henry « Box » Brown qui a voyagé plus de 25 heures dans une caisse, la tête en bas, ou encore l'histoire d'Herbert Carnegie, l'un des meilleurs joueurs de hockey canadien, qui n'a pourtant jamais joint la LNH à cause de ses origines.

    Autres titres de la collection « À la découverte du Canada » :
    Les défenseurs
    Les Premières nations
    Les Vikings
    La Nouvelle-France
    La traite des fourrures
    Les rebelles
    Les loyalistes
    La Grande Guerre
    Le chemin de fer
    La Gendarmerie royale du Canada

  • La finutilité m'habite...
    Pourquoi ceci me diras-tu?
    Pour la poésie du futile, la beauté de l'éphémère...
    Pour la beauté infinie de la tristesse.
    Pour moi pour toi qui sommes à la fois rien, à la fois tout.


    Avec Finutilité, de l'infini au futile et à l'éphémère, Daniel Lavoie signe sa première oeuvre littéraire. Dans ce recueil se succèdent des moments de perception, des réflexions sur les contradictions aussi bien que les révélations de la vie. Daniel Lavoie, en provoquant ou en apaisant, le dit avec passion, humour et sensibilité.


    Dans Finutilité, Daniel Lavoie vous propose des textes tout en textures, en images ambulantes, saisies au fil des itinérances. Le sérieux est juxtaposé à l'humour, le sucre se mêle au sel, les différentes sortes de rouge s'entremêlent, un sens profond de l'ironie encastre une belle légèreté d'être. C'est un clin d'oeil à l'aspect tragique de la vie moderne aussi bien qu'à son côté plus ludique. Le livre cherche parfois à provoquer, parfois à apaiser. On y retrouve des moments de perception, des réflexions sur les aspects plus dérangeants de la vie, sur ses contradictions aussi bien que ses révélations. C'est un livre écrit par quelqu'un qui observe beaucoup, qui ressent profondément les choses et le partage avec humour et justesse du mot.

    Auteur-compositeur-interprète, poète, comédien, animateur de radio, Daniel Lavoie est universellement connu et reconnu comme l'un des grands artistes de son temps. De ses débuts dans son Manitoba natal, de Nirvana bleu à Notre-Dame de Paris, en passant par Ils s'aiment, Jours de Plaine ou Le Petit Prince, ses succès et ses réalisations, tout particulièrement au Canada et en France, sont impressionnants. Vous allez maintenant découvrir un autre aspect de cet homme aux multiples talents.

    Les médias en parlent:
    « le lecteur pourra retrouver du musicien dans l'écrivain », La Liberté

    « Observateur aguerri de ses semblables, Daniel Lavoie nous a dévoilé une autre facette de sa personnalité, plus humoristique, parfois cynique, mais toujours attendrissante.
    « Chanteur à succès [...], Daniel Lavoie se révèle être un écrivain talentueux, maniant les mots avec délicatesse et intelligence. », L'Express.

    « Dans Finutilité, l'auteur propose des textes tout en textures, en images ambulantes, saisies au fil des itinérances d'un homme qui a passé sa vie en mouvement. », Le Métropolitain.

    « De courts textes, tendres, drôles », Le Soleil.

    « un recueil de textes amusants et poétiques », Le journal de Québec.

    « des poèmes, des réflexions, des clins d'oeil, des moments d'humour », Claude Bernatchez à l'émission Première heure (Radio-Canada).

    « Les gens qui ne vous connaissent pas auraient avantage à lire ça pour vous connaître mieux parce que ça vous ressemble. », René Homier-Roy à l'émission C'est bien meilleur le matin (Radio-Canada).

  • Accueil
    Freddy le gourmand
    Freddy la grenouille adore les mouches. Mais en engloutir 100, en quelques minutes, c'est trop. Beaucoup trop!

    Sa gourmandise met Freddy dans de douloureuses situations.
    Avec le temps et la réflexion, saura-t-il prendre de meilleures décisions?

    Lorsque la gourmandise de Freddy le rend presque malade, il ne se contente pas de rester sur son nénuphar à se lamenter, mais cherche activement une solution à son mal-être. C'est vers ses amis qu'il se tourne en quête d'une idée pour se débarrasser de l'armée de bulles de gaz qui lui torture l'estomac. Pleins de bonne volonté, ceux-ci lui suggèrent successivement des solutions adaptées à leur espèce, entrainant Freddy la grenouille dans toutes sortes de situations cocasses.
    />
    Mais au-delà de ses problèmes de gaz qui feront glousser les enfants, l'histoire de Freddy amène le lecteur à réfléchir aux choix qu'il fait, leurs conséquences et les leçons à en tirer, qui nous aident à grandir. Et la fin, laissée en suspens sur un Freddy affamé entouré d'appétissantes mouches, ouvre les portes de l'imagination, mais surtout de la réflexion et de la discussion.

  • Lorsque Samuel et Maxime passent à table, ces deux petits garçons pourtant si mignons deviennent de vrais sauvageons! Où sont passées les bonnes manières? Si la reine venait diner, elle serait tout simplement choquée! Est-ce une façon de se comporter?

    Monique Lacoste s'inspire de son expérience personnelle pour offrir aux parents un livre amusant et inspirant pour aborder les bonnes manières à table avec ses enfants. Influencée par les livres de l'incomparable Dr. Seuss, elle choisit un style rimé, dont la cadence en fait un texte qui gagne à être lu à haute voix.

    En 2005, dans le souci de rétablir l'équilibre famille-travail, Monique LaCoste quitte son emploi d'animatrice radio et télé à Radio-Canada. Sa plus grande joie c'est de pouvoir souper en famille, avec son mari Dave et leurs deux garçons de 3 et 6 ans - un luxe dont elle a été privée pendant près de trois ans alors qu'elle présentait le Téléjournal Manitoba de 18 h. Toutefois, sa joie se transforme vite en consternation lorsque Monique constate que, pendant son absence, sa « gang de gars » a mis de côté le savoir-vivre à table.

    Elle décide de faire de ses leçons d'étiquette un jeu intitulé « Si la reine venait diner ». Le concept est simple : lorsque Samuel ou Maxime fait faux bond, maman le rappelle à l'ordre en l'invitant à imaginer que la reine est assise à ses côtés, et en lui indiquant le bon comportement à adopter. La chute est venue tout naturellement de Maxime qui a fini par se demander quand la reine viendrait finalement diner.

  • À la fin des années 50, dans la petite ville canadienne de Spring Bay, Angèle étouffe. Un jour, son existence bascule lorsqu'un patient lui offre un poste d'infirmière dans une luxueuse résidence américaine. L'ambition et le désir d'échapper à son milieu modeste poussent la jeune femme à tout quitter pour l'extravagante et moderne Californie.Mais les principes de son éducation traditionnelle sont tenaces et sèment le doute dans sa quête du bonheur. A-t-elle fait les bons choix? S'est-elle réalisée à travers ses succès, ou aurait-elle été plus heureuse auprès de sa famille et de son fiancé, dans sa ville natale? Denise Ouellette, qui excelle à reconstituer la mentalité et la société de l'époque, nous présente un personnage en réflexion sur son parcours et son existence à différentes étapes de sa vie - sans pour autant négliger le rythme du récit.L'oeuvre d'Herman Melville, Moby Dick, son océan insondable et les multiples possibilités inhérentes en chacun de nous, transparait tout au long du livre. Les citations de cette oeuvre accompagnent le personnage principal dans sa réflexion sur la vie et son sens, ses choix et sa quête du bonheur. Des thèmes universels auxquels l'auteure répond humblement à travers le parcours d'une vie - humainement imparfaite?L'exil loin des siens et la reconstitution d'un foyer, le carriérisme, et le milieu infirmier sont également des thèmes présents dans ce roman.

  • Petite gabrielleLouise-Michelle Sauriol Mention d'honneur du Jury Littérature Jeunesse de Communications et Société Gabrielle Roy a consacré sa vie à l'écriture. Qui était-elle? Comment a-t-elle découvert sa vocation? Comment a-t-elle vécu? À travers des extraits de ses oeuvres, des dialogues et des textes quelque peu romancés, Petite Gabrielle deviendra grande retrace le parcours hors du commun de cette jeune fille qui, par ses choix et sa détermination a réalisé ses rêves et s'est attirée reconnaissance et succès.

    Louise-Michelle Sauriol nous offre une biographie sensible et intelligente de Gabrielle Roy, qui s'adresse tant aux adolescents qu'aux adultes. On découvre dans ces pages parsemées de photographies une femme inspirante à la détermination sans faille. Nul doute que ce texte donnera envie au lecteur de plonger tête première dans l'oeuvre de cette grande écrivaine franco-manitobaine ! »

empty