Les éditions de la Pleine Lune

  • Couvrant les années 1950 à 1980, les récits nous transportent, entre prose et poésie, entre réel et imaginaire, du Québec à Haïti, et de la France au Vietnam. De la cime d'un grand pin au trou d'un cimetière; d'un camping en bord de mer au béton d'un HLM, ou encore d'un balcon-prison jusqu'à la scène, côté jardin, de l'Académie Saint-Paul, ce sont autant d'images fortes, choc, qui se révèlent ici et trouvent leur juste place dans ce recueil d'histoires d'enfances plurielles, chacune étant unique, comme toute enfance.

  • Les quatorze nouvelles de ce recueil évoquent toutes lhéritage de lenfance. Dans la brièveté du récit, Morgan Le Thiec fait surgir chez ses personnages le lien aigu qui existe entre ce quils sont et lenfance quils ont vécue. Saisis au moment dun malaise ou dun choc qui fait ressortir la complexité de leurs destins, ces êtres se révèlent soudain, bousculés par une décision, un geste, un sentiment.

    Blotti au creux des silences, chacun deux trouve ses propres solutions de survie : saccrocher à lautre ou le fuir. Assumer linfidélité ou lexil. Sculpter pour témoigner ou samputer dune part de soi-même. Abandonner un nouveau-né ou aider une petite fille à venir au monde. Mentir ou échouer à dire lessentiel, dans une chambre de motel, un café, lors dune entrevue scabreuse, ou assis sur les marches dun bungalow, au bout du monde

  • Menacé de mort, un reporter doit quitter son pays livré à la terreur et se retrouve seul avec sa fille à Montréal. Notes dune musique ancienne est le journal de laventure, peu ordinaire mais si fréquente, de ce déplacé qui redécouvre lAmérique, ses grandeurs et ses misères.

    Ici, dautres déracinés comme lui, immigrants, réfugiés, croisent sa route de journaliste devenu anonyme, une route solitaire, la dure épreuve de lintégration quand on est devenu personne. Là-bas, où ses proches et amis disparaissent, rien ne ressemble plus à ce quil y avait laissé. Son regard critique sur les deux sociétés que chevauche désormais son destin le fait osciller, tel un balancier, entre son pays dadoption et son pays dorigine, léloignant lentement du second.

    Impitoyable, sa mémoire sacharne pourtant à reconstruire sa jeunesse brisée, ses amours perdus, ses rêves envolés. La folie des hommes a tout balayé, ne lui laissant que le triste espoir de loubli.

empty