Langue française

  • Molloy

    Samuel Beckett

    " je suis dans la chambre de ma mère ".
    Ainsi commençait la première page d'un roman publié à paris en janvier 1951. l'auteur était un irlandais inconnu qui écrivait en français. la presse saluait aussitôt l'apparition d'un grand écrivain : " si l'on peut parler d'événement en littérature, voilà sans conteste un livre événement " (jean blanzat, le figaro littéraire).
    L'avenir allait confirmer ce jugement. dès l'année suivante paraissait, du même auteur, en attendant godot, une pièce qui allait faire le tour du monde et même éclipser quelquefois ce premier roman.
    Et pourtant, molloy reste un livre majeur dans l'oeuvre de samuel beckett.
    Jean-jacques mayoux, trente et un ans plus tard, nous en offre une lecture encore enrichie par le temps.

  • " Cette nuit, il y aura des affrontements, il y aura des blessés et des morts. Il y aura la volonté farouche d'un peuple de mettre à bas ses dirigeants. "
    Janvier 2011 : après l'immolation de Mohamed Bouazizi, jeune marchand ambulant poussé au désespoir par la misère et l'arbitraire, le peuple tunisien se soulève et " dégage " Ben Ali. C'est le début des " printemps arabes ", et Vanessa Benlazar, grand reporter, est aux premières loges. Derrière la liesse populaire, la jeune Française pressent que cette révolution court le risque d'être noyautée par les islamistes, toujours prompts à profiter d'un vide du pouvoir. Bientôt, la chute de Khadafi, la guerre civile en Syrie et le chaos qui s'installe dans tout le Levant lui donnent raison : un nouveau groupe semble émerger peu à peu des décombres, venu d'Irak pour instaurer un califat dans la région ; un groupe dont la barbarie est sans limite, aux méthodes de recrutement insidieuses et modernes, et qui prône la haine de l'Occident.
    À Toulouse, justement, Laureline Fell, patronne de l'antenne locale de la DCRI tout juste créée par Sarkozy, s'intéresse à un certain Merah, soupçonné de liens avec des entreprises terroristes. Mais les récentes réformes du renseignement français ne lui facilitent pas la tâche. Quand le pire advient, Fell comprend que la France n'est pas armée pour affronter ce nouvel ennemi qui retourne ses propres enfants contre leur pays : d'autres jeunes sont prêts à rejoindre l'État islamique, autant de bombes à retardement que Laureline, avec l'aide de Vanessa, va tenter de désamorcer.
    Avec ce dernier tome, Frédéric Paulin clôt la trilogie Benlazar qui nous mènera de Tunis à Toulouse, de Lunel à Bengazi, dessinant la carte des nouveaux réseaux terroristes qui frapperont Paris en plein coeur au cours de l'année 2015.
    [Triologie Benlazar Grand prix de littérature policière 2020]
    La Guerre est une ruse, premier tome :
    --prix des lecteurs de Quai du polar
    --prix étoile d'or du parisien
    --prix du noir historique du festival de Blois
    --Grand Prix du roman noir du festival du film policier de Beaune 2019
    --Prix Marguerite-Puhl-Demange 2019
    Trilogie Benlazar :
    --Grand prix de littérature policière 2020

  • Malone meurt

    Samuel Beckett

    Écrit en français en 1948, Malone meurt est paru en 1951.

    De même que Dante chemine de cercle en cercle pour atteindre son Enfer ou son Paradis, de même Samuel Beckett situe-t-il, chacun dans un cercle bien distinct, les trois principaux protagonistes des romans de sa trilogie, Molloy, Malone meurt et L'Innommable, afin qu'ils atteignent, peut-être, le néant auquel ils aspirent. D'un roman à l'autre, ce cercle est de plus en plus réduit.
    Beaucoup plus à l'étroit que Molloy, voici donc Malone figé dans une chambre close, gisant quasi immobile dans son lit, attendant sa mort prochaine. Le seul cheminement apparemment possible est celui du regard qu'il pose sur les objets qui l'entourent. Cependant Malone possède un crayon et un cahier : il va écrire. Il va décrire son état par le menu, de façon tout à la fois savoureuse et bouleversante, mais aussi il va enfin s'exiler de soi vers la périphérie où réside l'imaginaire : il va pouvoir inventer. « Vivre et inventer. [...] vivre, faire vivre, être autrui, en moi, en autrui. » Dès lors, ce sont d'incessants allers et retours du centre jusqu'à la circonférence, cet ailleurs où prennent vie les personnages rocambolesques qu'il crée. « Et doucement mon petit espace vrombit, à nouveau. Vous me direz que c'est dans ma tête, et il me semble souvent en effet que je suis dans une tête, que ces huit, non, ces six parois sont en os massif, mais de là à dire que c'est ma tête à moi, non, ça jamais. » Malone gagne ce domaine périphérique où tantôt il semble s'inventer lui-même, tantôt il se métamorphose en l'un ou l'autre des personnages qu'il invente. Est-il encore Malone ou serait-il devenu Macmann ?
    Malone meurt est l'oeuvre dans laquelle, avec un humour extrême, une acuité et un sens poétique infinis, Samuel Beckett s'exprime le plus explicitement sur l'acte d'écrire et sur la complexité des rapports entre un écrivain, sa création et ses créatures.

  • L'innommable

    Samuel Beckett

    Écrit en français en 1949, L'Innommable est paru en 1953.

    De même que Dante chemine de cercle en cercle pour atteindre son Enfer ou son Paradis, de même Samuel Beckett situe-t-il, chacun dans un cercle bien distinct, les trois principaux protagonistes des romans de sa trilogie, Molloy, Malone meurt et L'Innommable, afin qu'ils atteignent, peut-être, le néant auquel ils aspirent. D'un roman à l'autre, ce cercle est de plus en plus réduit.
    Le cercle imparti à l'Innommable se réduit à un point, c'est le trou noir au centre d'une galaxie, là où l'espace-temps se déforme, où tout est happé et s'engouffre sans pour autant disparaître. L'être qui réside en ce point est nécessairement sans nom puisqu'il s'agit de « je », ce « moi » à jamais non identifiable. Figé, le corps de l'Innommable est incapable du moindre mouvement. Cependant il a « à parler ». Ses précédents personnages, Molloy, Malone et les autres passent et repassent, tournant autour de lui. Ils semblent avoir ourdi un complot pour le contraindre à continuer d'être, le forcer donc à continuer de dire. Alors l'Innommable va créer d'autres mondes, donner voix à d'autres lui-même. Les personnages qu'il devra « essayer d'être » ? avec lucidité, mais sans jamais se départir de son humour ?, seront tour à tour Mahood, homme-tronc fiché dans une jarre, puis Worm, visage indistinct qui n'est qu'oreille « tressaillante » et terrible inquiétude d'un unique « oeil aux aguets ».

  • Saufs riverains

    Emmanuelle Pagano

    Je m'appelle Emmanuelle Salasc. Je suis née à Rodez, Aveyron, le 15 septembre 1969, quelques minutes avant ma soeur, de Norbert Salasc, originaire d'Octon, tout près de la rivière Salagou, département de l'Hérault, et de Monique Virenque, originaire de Boussinesq, commune d'Alrance, tout près de la rivière Alrance, sur le Lévézou, département de l'Aveyron. Entre ces deux territoires familiaux, il y a le pas de l'Escalette et le plateau du Larzac. Depuis le mois de mars, dans la vallée, les vannes du barrage sur le Salagou étaient fermées. En septembre, le patient travail de la montée des eaux abordait les deux petites vignes de mon grand-père paternel, pendant que ma mère perdait les eaux, dans la ville d'en haut. Sur ces hauteurs maternelles, un autre lac artificiel, barrant déjà l'Alrance depuis plus de quinze ans, gardait contre sa rive le secret d'un autre lieu familial disparu.

  • Donato, pressé par le danger, ne voit pas dautre issue que de remettre la cassette à Marie en lui mentant. ('Un cadeau pour ton fils, un film policier.') Marie donne la cassette à David, six ans. Quand le danger la presse à son tour, elle comprend, et, avant dêtre torturée et assassinée, elle a le temps de téléphoner à son fils. ('Va à la police avec la cassette.') David et Michel Rey se rencontrent devant le commissariat de la rue Sully.
    Tel est pour Michel le début dune enquête extraordinaire qui lamène à rencontrer sa future compagne, à élucider (ou à obscurcir) ses rapports avec sa sur Nadia, à prendre la décision de quitter la police pour se consacrer à la lutherie, et à tuer.

  • Les équations mathématiques n'altèrent pas les univers qu'elles révèlent. Tel n'est pas le cas de l'humanité qui, bannie par les Particules Baryoniques, franchit le Mur de Planck en emportant avec elle l'intégralité de son patrimoine romanesque. C'est autour de ce dernier que va prendre forme l'épopée de Travis Bogen, dans une dimension où pourtant rien n'était censé être, ce rien si difficile à appréhender pour l'imaginaire humain.

  • Fort boyard - roman - tome 1 - le grimoire magique - vol01 Nouv.

    Vis l'aventure Fort Boyard dans une trilogie fantastique !
    " Félicitations ! Nous sommes heureux de t'annoncer que tu fais partie des cinq sélectionnés pour participer à l'aventure spéciale enfants de Fort Boyard... "
    Édouard, Inès, Liam, Lou et Max ont sauté de joie quand ils ont appris la nouvelle ! Ils vont pouvoir réaliser leur rêve ! Enfin... c'était sans compter sur la soif de l'interdit d'Édouard, son emprisonnement et la prise de pouvoir d'un puissant sorcier ! Voilà les cinq enfants plongés dans des épreuves plus réelles que jamais. Arriveront-ils à en sortir indemnes et à sauver leur coéquipier ?

  • Renaud Marraffino dirige de main de maître la FACTION, la plus haute institution policière d'Europe, basée à Saint-Maurice d'Agaune, en Suisse.
    Pour résoudre le jeu de piste fomenté par l'inquiétant Régis qui en veut à la vie du flic, le commissaire se rend seul sur le sentier de Saint-Jacques-de-Compostelle. Renaud Marraffino est secondé dans son enquête par Zénobie, la jeune criminologue aux talents certains et par Edern, le profileur expérimenté, victime d'atroces migraines.
    La collaboration rapprochée entre la criminologue et le profileur réveille les souvenirs d'un mariage célébré voici bientôt trente ans.
    Mâle de Tête, le premier volet de la trilogie Cerbère.

  • Renaud Marraffino met à l'épreuve quatre de ses plus grands ennemis dans le laboratoire de tests de la FACTION. Le criminel qui sortira vainqueur de la falaise de Saint-Maurice d'Agaune se verra lavé de tout soupçon.

    Après Mâle de Tête, Renaud Marraffino poursuit l'enquête dans Fortes Têtes, le deuxième volet de la trilogie Cerbère.

  • Renaud Marraffino, le directeur de la FACTION, répond à l'invitation rancu­nière d'une vieille connaissance.
    Pour parvenir à ses fins, Renaud Marraffino doit libérer un détenu de la prison où ce dernier purge une longue peine pour meurtre.
    Après Mâle de Tête et Fortes Têtes, la trilogie Cerbère connaît son dénouement dans Tête de Mort, l'ultime volet.

  • « Annie François était sans doute la plus grande lectrice - autant dire le plus grand lecteur - que j'aie jamais rencontrée. Presque autant de livres lus, chaque semaine, que de paquets de Gauloises - et ça n'était pas peu dire. Personnalité d'exception,

  • Histoire d'amour dans laquelle le narrateur trouve sa bien-aimée, l'ange de Jean Chicoine termine la trilogie du Village Osborne, quartier populaire et flyé près du centre-ville de Winnipeg. Ce roman bilingue et bilangue poursuit l'aventure linguistique de l'auteur entreprise dans les galaxies nos voisines et la forêt du langage.

    Le Village Osborne et ses résidents constituent le lieu d'une sexuation, boussole libre et libertine, qui, dans cette nouvelle érotofiction de Jean Chicoine, aimante l'apparition dystonique de l'amour.

    Par la mise en abîme de la photographie, l'écriture du roman laisse entendre que la fiction fait naître ce que la vie d'elle-même ne peut complètement soutenir.

  • Suzan Payne revient en force avec le second tome de sa trilogie Pour toi mon amour pour toujours : Valérie. Le suspense y est à son meilleur et nous tient en haleine jusqu'à la dernière page, le temps de reprendre notre souffle avant d'entreprendre la lecture de Joëlle, le troisième et dernier tome à paraitre au début d'octobre 2019 !

  • La série à succès Pour toi mon amour pour toujours se termine avec ce troisième tome : Joëlle. Valérie réussira-t-elle à échapper au joug de son geôlier? Les policiers mettront-ils la main au collet du meurtrier en série qui les a fait courir d'un bout à l'autre de la ville? Le dernier volet de la trilogie de Suzan Payne dévoile dans toute sa splendeur la maîtrise du suspense de l'autrice, qui réussit une fois de plus à dérouter le lecteur, et ce, jusqu'à la toute fin!

  • Premier livre d'une trilogie Entre 1910 et 1955, trois femmes issues de milieux différents habitent le village de Sainte-Élisabeth. Menant leur vie en parallèle, elles subissent l´influence de la toute puissante religion qui régissait tout jusqu´à la première moitié de ce siècle.

    Éva, née en 1910 à l´île de Miscou au Nouveau-Brunswick, est donnée à une riche famille de la côte. Exploitée comme domestique, elle entrera chez les Trappistines. En compagnie de sa soeur, Éva fuira le monastère et s´établira à Sainte-Élisabeth où elle mariera un veuf afin d´assurer sa sécurité.

    Eugénie, née en 1916 à Sorel, appartient à une famille à l´aise. Vivant avec une mère hautaine et froide, Eugénie trouve refuge dans la religion, la pratiquant à outrance. Mariée à un cultivateur de Sainte-Élisabeth, elle poursuivra sa quête religieuse, allant jusqu´à sacrifier l´avenir de son fils.

    Marguerite, née en 1930 à Montréal, tel un papillon, est attirée par les boîtes de nuit et le plaisir facile. Elle payera un lourd tribut pour ses folles aventures. Naîtra Lili, une boiteuse que la société refuse d´accepter. Marguerite déménagera à Sainte-Élisabeth où elle formera une famille décriée par la société puriste.

    Un homme, quêteux de son métier, bouleversera l´existence de ces femmes. Le curé du village, gardant les paroissiens sous sa coupe, s´octroie un rôle important dans le quotidien du magnifique village de Sainte-Élisabeth.

  • Paru dans la revue Liberté no 299.
    Sa trilogie biographique achevée, Echenoz passe au pluriel. Critique par Anne-Marie Régimbald de "14", de Jean Echenoz, paru aux éditions de Minuit.

  • En des temps anciens, les Démons menacèrent l'univers crée par les Dieux. L'un d'eux, Mahîshâsura avait reçu le privilège de ne jamais être vaincu ni par un Deva, ni par un homme. Mais Durga, la plus belle femme que la terre ait jamais portée, lui lança un défi.

  • Le prince Ylias Théouly, benjamin de la famille royale de la Terre du Minérya, possède une particularité qui lui vaut admiration des uns, jalousie des autres : la puissance inégalée de ses pouvoirs magiques. Ce don lui promet gloire et renommée à travers les âges. Mais, porté par le désir de liberté et son amour interdit pour Delfy, servante au château, il lui est difficile de se plier à ses devoirs de prince. Or à la veille de ses seize ans, un événement inquiétant le propulse dans la dureté de l'âge adulte et lui rappelle les responsabilités liées à son rang. Tyr Mortyma, ennemi juré du royaume, soulève une armée pour récupérer quelques gouttes de sang du jeune Ylias.
    Pourquoi son sang ? Cette question ne quitte plus l'esprit du prince. Pour y répondre, la légende « Fleur de Lune » reprend vie au risque de révéler les secrets les plus noirs de la famille Théouly. Tandis que le monde sombre dans les ténèbres de la guerre, Ylias fait face à sa destinée...

  • Qu´est devenu Léo, ce jeune garçon sensible et attachant ? Porte-t-il toujours en lui les séquelles d´une enfance troublée par le rejet de sa mère ?

    Après quelques années de stabilité, le passé le rattrape : sa famille est de nouveau confrontée à la maladie. Léo réalise que sa mère cherche à l´écarter de la solution, comme elle l´avait écarté de la vie de son frère disparu. Cette crise révélera à Léo sa propre histoire comme il aurait souhaité ne jamais la connaître. Le destin de cette famille en sera à jamais bouleversé.

    Après le succès instantané de LÉO, l´autre fils, Hélène Lucas replonge avec brio dans l´univers bouleversant de Léo, qui a captivé des milliers de lecteurs. Ce second volet, dans lequel les intrigues se succèdent, est encore plus émouvant. L´écriture magnifique et la justesse des sentiments rendent cette histoire si véridique qu´on a peine à croire que c´est un roman. Attendu impatiemment, LÉO, l´ultime solution comblera le lecteur et le touchera jusqu´aux larmes.

    LÉO, l'ultime solution est le deuxième volet de la trilogie dramatique d'Hélène Lucas.

  • «Le poème est une maison désormais inhabitée» constitue le dernier volet de la trilogie «Catalogue affectueux», après «Le poème est une maison de long séjour» (Noroît, 2014) et «Le poème est une maison de bord de mer» (Noroît, 2016).
    « Ma poésie a toujours été interpellée par les autres discours et les autres pratiques artistiques mais surtout, depuis quelques années, par le discours philosophique. Bien sûr, tout cela pourra sembler bien métaphysique et tenant davantage du discours philosophique que de la poétique et pourtant... pourtant tout cela me paraît bel et bien constituer l'assise même de la poésie dite moderne. »

empty