• Le sous-lieutenant parachutiste Émile Mus, est mort en Algérie, le 21 juillet 1960, de blessures reçues au combat. Les lettres qu'il écrivit à ses parents pendant qu'il servait dans l'armée, son père les édite et les commente. Ces lettres n'étaient pas destinées à être publiées ou à porter un témoignage ; elles constituent un document d'autant plus révélateur. Paul Mus en explique le langage, l'environnement, les incidences liant l'aventure d'un combattant exemplaire au drame de l'Algérie déchirée, au destin de la France et des pays sous-développés, à cette forme de guerre "révolutionnaire" où l'homme se révèle et se marque... Le sang versé a déjà trop servi aux propagandistes. Ici, un père, dont le fils est tombé, parle des "adversaires" mais pour nous les donner à comprendre. A cette "heure des vérités", la guerre débouchera-t-elle sur la communication des cultures, sur cette réciprocité généreuse dont ce livre donne l'exemple ?

empty