• Des sentiments furtifs, des instantanés, des coups de coeur et des coups de gueule du musicien chanteur.

  • New YorcoeurJe n'ai jamais ressenti une émotion aussi forte ailleurs. Manhattan est une dope.Depuis la première minute, quand j'ai atterri à JFK en 1981. Coup de foudre sur la skyline.New York n'est pas une ville tendre, c'est une ville de béton et de brique, de glace et d'acier, une ville dure, une ville d'efficacité et d'utilité pour survivre, une ville qui ne tient pas compte des petites misères et qui reste inflexible. Et pourtant, New York trouve un équilibre grâce à sa beauté moderne.Vivre à New York : un rêve devenu réalité pour CharlElie. Si loin de la France, Big Apple et ses habitants l'inspirent, le surprennent, et parfois lui jouent de mauvais tours... La ville s'amuse de lui tout autant qu'il s'amuse d'elle. CharlElie la peint et la dépeint, la met en musique, y prend ses marques.
    Jusqu'à ce que l'émerveillement et la frénésie des premières années s'estompent. Et s'il était temps de revenir ?

  • "Je vais rester enfermée tout l'été, et même plus. Je ne veux pas aller en colonie, je ne veux pas partir d'ici. Cela ne m'intéresse pas. Demain matin, quand papa voudra m'emmener à la gare, je lui dirai non, non et non, je ne veux pas y aller. Parce que

  • As-tu dit non?

    T'es-tu débattue?

    Peux-tu décrire chacun de vos déplacements avant d'atterrir dans le lit?

    Comment étais-tu habillée?

    Est-ce que c'est lui qui a enlevé ta culotte?

    Dirais-tu que c'était violent?

    Qu'a-t-il dit avant de partir?

    Qu'as-tu fait après?

    Autrice, chroniqueuse et militante, Marie-Christine Lemieux-Couture livre une fiction fabriquée avec la matière qui reste après les coups, les abandons, les agressions. Collage de scènes en surimpression, mêlant poèmes, enquête policière et scénario de film, Tourner sur soi en technicolor est l'histoire bouleversante d'une femme qui se demande comment aimer quand on a été construite par le dégoût de soi et la peur de l'autre.

  • Édité et annoté par Mourad Djebabla-Brun
    De Québec aux rives du Rhin, en ­Allemagne, Joseph Alphonse ­Couture, jeune enrôlé volontaire du 22e ­Bataillon, dresse un portrait complet, calepin et crayon à la main, de ce qu'a été l'expérience d'un soldat canadien de la Première Guerre mondiale. Dans ses journaux, il raconte avec beaucoup de détails son recrutement et sa formation au Canada, sa traversée de l'Atlantique, les années de souffrance au front et dans les tranchées, puis la joie de la fin de la guerre et la hâte du retour au Canada et à la vie civile.
    «Nous sommes tous à bord depuis quelques instants et nous devons partir à 5 heures pm. Beaucoup de monde sur le quai pour nous dire un bon voyage []. Que de pleurs, de scènes déchirantes à voir»
    L'exceptionnelle richesse de ce témoignage en fait un ouvrage de référence pour les lecteurs voulant découvrir la guerre de 1914-1918 par le vécu et les émotions d'un jeune combattant du Québec.

    Mourad Djebabla-Brun est historien et professeur au Collège militaire royal de Saint-Jean. Il se spécialise dans l'étude de la mobilisation de la population civile canadienne pour l'effort de guerre du Canada durant la Première Guerre mondiale. En plus d'articles parus dans des revues canadiennes et européennes de recherche en histoire, il a publié les livres Se souvenir de la Grande Guerre. La mémoire plurielle de 14-18 au Québec (VLB, 2004) et Combattre avec les vivres. L'effort de guerre alimentaire canadien en 1914-1918 (Septentrion, 2015).

  • Quel sera le monde économique de demain ? Quelles activités sont porteuses d'avenir ? Quelle physionomie prendront les marchés à l'échelle internationale ? Quels obstacles majeurs devrons-nous franchir pour assurer la transformation de notre monde actuel vers un économie propre et soutenable à long terme ? Cet ouvrage s'efforce de répondre à ces questions en apportant une vision entrepreneuriale de la mondialisation qui en fait son originalité.

  • Aujourd'hui, nombreux sont les acteurs de la scène internationale affirmant qu'il ne peut y avoir de développement sans sécurité, et de sécurité sans développement. L'objectif de cet ouvrage consiste à déconstruire l'« évidence » de ces liens en usant du concept d'ambiguïté. Ce cadre d'analyse est illustré par l'étude des rapports et publications gouvernementales du Department for International Development (DFID) du Royaume-Uni.

  • Il y a Eloïse qui a connu Michel emporté par l'histoire, et qui partira à sa recherche. Marion, la femme de Jean, le mari qui s'échappe. Aline l'aimante au regard étonné est veuve. Surtout, il y a toutes ces vies qui se tissent avec le fil de l'amitié, ces découvertes de paysages odorants, les bruits de la mer et jusqu'au bout, cette quête par Eloïse qui donne sens à toute vie : "Et là, sur ce banc, et si c'était lui ?"

  • Après avoir séduit plus d'un homme dans 21 amants, Charlie voit naître en elle la forte envie de bâtir son clan familial. Elle part donc à la recherche de celui qui fera chavirer son coeur... et ses ovaires ! Encore une fois, c'est tout en humour que le coloré personnage raconte ses rendez-vous à la fois cocasses, absurdes et tendres.

  • Par-delà les effets de mode et les motifs politiques qui ont pu aider ou nuire à sa réception, l'oeuvre de Gilles Deleuze semble plus que jamais mobilisée et retravaillée dans des domaines étonnamment divers de la pensée contemporaine. Notre ouvrage s'inscrit dans ce contexte vivant par une série d'études et de dialogues critiques centrés sur trois aspects fondamentaux : les propositions deleuziennes pour une philosophie de la nature, ses propositions sur le statut et le propre de la pensée et, enfin, les horizons politiques d'une oeuvre protéiforme. Trois aspects par lesquels cet esprit classique qu'était aussi Deleuze retrouvait peu ou prou la tripartition stoïcienne de la philosophie. Mais trois aspects désormais traversés par une même intuition et une même visée : l'élaboration systématique de cette pensée de la différence qui hante notre époque.

  • Le Québec a une importante tradition d'intellectuels publics. Au cours des trois dernières décennies, le plus important sans doute de ces intellectuels a été Gérard Bouchard. Que ce soit par ses travaux en histoire sociale ou sur les imaginaires collectifs, ou par ses travaux en histoire sociale ou sur les imaginaires collectifs, ou par son engagement public, très peu d'intellectuels ont eu un tel profil. Srilata Ravi et Claude Couture ont réuni dans ce livre une dizaine de collaborations de spécialistes de différentes disciplines afin d'explorer plusieurs des thèmes abordés dans l'oeuvre de Gérard Bouchard dont les imaginaires collectifs, l'interculturalité et le colonialisne/postcolonialisme.

  • Un assaut de verve jubilatoire !
    La série épique et burlesque concoctée par Sébastien G. Couture et Michaël Perruchoud, qui a fait le bonheur de centaines d'internautes amoureux du langage chatoyant et des aventures bien ficelées, prend aujourd'hui ses lettres de noblesse sur papier et sous la forme d'une quadrilogie mettant en scène le chevalier Braquemart d'Airain et son compère Gobert Luret.
    Dans ce troisième tome, Le Siège de Montfureur, les deux amis sont envoyés en mission par le duc de Minnetoy-Corbières. Ils doivent sauver un château huguenot assiégé par les troupes de l'infâme Proctère Hégemble. Rien de moins.
    Armés de leur soif et de leur inconscience légendaires, les deux compères, entre traîtrises et morceaux de bravoure, parviendront à trouver le chemin des caves et à changer le cours de la guerre. Tout cela sur un rythme effréné et dans une langue à nulle autre pareille.
    Qui écrit quoi ? Couture et Perruchoud ne le savent plus tant leurs plumes se fondent pour ne faire qu'une. Cette complicité amicale et rieuse est pour beaucoup dans le charme original de cette épopée à la verve foisonnante mais aux rebondissements subtilement construits.
    Un récit d'aventures rocambolesques et pleines de panache !
    EXTRAIT
    Dans la toge qu'il portait pour la nuit, Eustèbe Martingale marchait autour de son lit, s'aspergeant de parfum pour se redonner des forces. Mais même les fortes fragrances ne le soulageaient plus. Il avait peur. L'entretien avait réveillé ses pires angoisses. Le duc allait l'envoyer en guerre, lui qui savait à peine tenir une épée. Depuis des années, il traînait sa silhouette d'avorton à la tête rentrée dans les épaules autour du trône. Il était de tous les conseils, de toutes les manigances. Sa langue était l'arme qu'il maniait le mieux ; la médisance et la calomnie, la flatterie et l'allusion étaient de toutes ses phrases.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Un régal d'une précision et d'une justesse rares. - Le Nouvelliste
    À PROPOS DES AUTEURS
    Le chansonnier québécois Sébastien G. Couture, connu sous le nom de Sébastien Gabriel, et le romancier genevois Michaël Perruchoud partagent un goût de l'outrance, du rabelaisien, et de l'épopée grivoise. Ensemble, ils ont créé les personnages de Braquemart d'airain et de Gobert Luret. Après Ceux de Corneauduc et L'Héritier de Minnetoy-Corbières, Le Siège de Montfureur est le troisième opus d'une quadrilogie dont la publication s'étalera jusqu'en 2018.

  • Un grand roman familial où se dresse une galerie de portraits émouvants Rosa, sur son lit d'hôpital, demande à ses petits-enfants de bien vouloir écrire l'histoire de leur vie. Cette autobiographie familiale embrassera les générations et mettra en lumière les secrets les mieux cachés. Becca l'artiste culte et toxicomane, Isaac le religieux qui a refermé son piano, Mario l'impresario new-yorkais ou encore Lilah la benjamine insouciante, confient leur vie où se mêlent la Suisse et les États-Unis, la névrose et les outrances, la création et l'identité juive. Une fresque qui remonte le temps et se frotte à notre histoire EXTRAIT Le téléphone sonne de longues minutes. Mon corps se lève, je décroche. J'entends vaguement la voix de mon père à l'autre bout du fil. Bizarrement, il parle anglais, sa langue maternelle, en lieu et place de son habituel français patiné d'expressions italiennes. Je me réveille enfin lorsqu'il me dit : Ta grand-mère a fait une attaque. CE QU'EN PENSE LA PRESSE - « Tout le monde a entendu parler de l'effet papillon, partie essentielle de la théorie du chaos, le dernier roman de Lolvé Tillmanns, Rosa pourrait en être une désespérante illustration : la famille de Rosa n'est pas heureuse, et c'est un euphémisme. (...) Construit avec une rare finesse, passant d'un personnage à l'autre -un peu à la manière, plus serrée, de Lawrence Durrel dans son « Quatuor d'Alexandrie », Lolvé Tillmanns distille petit à petit le poison familial. Si le ton du livre apparaît un peu trop froid, voire clinique, il soutient avec force le secret qui se raconte par petite touches. Un très grand roman de cette rentrée. » Bernadette Richard, Notre Temps - Viva la Vida - « Roman polyphonique pour huit voix et deux narrateurs. Ambitieux et complexe. Un récit cohérent. Parfaitement maîtrisé qui plus est. Lolvé Tillmanns s'est documentée. Beaucoup. Assez pour nous entraîner d'un pas sûr dans les quartiers de New-York, dans les méandres de la culture hébraïque, jusque dans l'enfer des camps nazis. Huit récits, huit destins mêlés, huit mémoires imbriquées pour dire le poids de l'hérédité, la quête difficile de l'identité et par-dessus tout la toute-puissance des mots. » Marlène Métrailler, Radio Télévision suisse - « Lolvé Tillmanns nous offre un bouquet de personnages déroutants, fascinants et attachants, malgré leurs outrances et leurs fêlures. Affres de la création, drogues, dépressions, amitiés trahies et suicide passent ainsi sous une plume experte qui va gratter au plus près de l'âme de ses personnages. Un grand roman familial. » Le livre sur les quais A PROPOS DE L'AUTEUR Lolvé Tillmanns avait frappé fort avec 33, rue des Grottes, un ouvrage où la chronique de voisinage virait sans prévenir au récit apocalyptique. Voici maintenant Rosa, une ample chronique familiale, qui remonte à la source des troubles et des identités. Lolvé Tillmanns parle d'histoire, de dépendance, de création sans rien occulter des tourments de ses personnages. Un roman qui embrasse large, sans concession, mais sans jugement. Pas de doute, Lolvé Tillmanns est en train de bâtir un oeuvre forte et originale. Et Rosa en sera une date marquante

  • Une nouvelle mission attend le chevalier Braquemart et son ami Gobert Luret
    Depuis un funeste coup de fourche à l'entrejambe, le duc de Minnetoy-Corbières est, de notoriété publique, mortecouilles. Sans descendance, il sera forcé d'abdiquer en faveur de l'un de ses malfaisants cousins.
    La duchesse se refuse à connaître pareille disgrâce. Un péché de jeunesse ayant porté ses fruits, il suffira de retrouver le petit bâtard et de lui offrir la succession. Elle compte pour cela sur la crédulité du duc et sur la vaillance du chevalier Braquemart d'airain.
    Braquemart, accompagné de son fidèle ami Gobert Luret, part donc en mission. Les périls seront nombreux, ainsi que les auberges.
    Cette nouvelle aventure de Ceux de Corneauduc nous offre tous les ingrédients de l'épopée. Amitié virile et faits d'armes improbables sont au menu, portés par les plumes enthousiastes de Sébastien G. Couture et Michaël Perruchoud.
    Découvrez sans attendre le deuxième épisode de ce feuilleton médiéval épique et déluré !
    EXTRAIT
    Dans la taverne du Sanglier Noir, lieu de fête s'il en était, là où la chaleur estivale incitait à de belles soifs diurnes que moult comptines et fredaines ne permettaient jamais d'étancher, les rires ne résonnaient plus. On vidait son verre mollement, sans se faire briller les yeux. On devisait avec tristesse dans la voix. Même le chevalier Alphagor Bourbier de Montcon, que certaine légende avait dépeint comme l'amant de la duchesse, ne se perdait plus en éternelles vantardises.
    - Je les ai vus, les cousins, disait-il. Des veules mauvais aux doigts crochus. Ils nous lorgnent en salivant depuis leur fief de Cassone et ne rêvent que de nous étouffer d'édits et d'impôts.
    Tous étaient pendus à ses lèvres, aussi se permit-il une longue gorgée en les toisant longuement par-dessus sa chope de bière moussue.
    - On dit même qu'ils taxent doublement chopine.
    CE QU'EN PENSE LA CRITIQUE
    Si vous aimez Kaamelott, le Moyen-Âge et la saine lecture, L'Héritier de Minnetoy-Corbières est tout simplement un indispensable ! - Igor Rodrigues Ramos, Nouvelles.ch
    Deuxième opus d'épique et éthylique geste, L'Héritier de Minnetoy-Corbières est ouvrage qui ne laisse pas son lecteur sobre ! Gageons, mes sires et damoiselles, que la suite lui fera honneur : le troisième volume de cette quadrilogie devrait naître à l'automne... Buvons ! - Magali Bossi, Revue R.E.E.L.
    À PROPOS DES AUTEURS
    Le chansonnier québécois Sébastien G. Couture, connu sous le nom de Sébastien Gabriel, et le romancier genevois Michaël Perruchoud partagent un goût de l'outrance, du rabelaisien, et de l'épopée grivoise. Ensemble, ils ont créé les personnages de Braquemart d'airain et de Gobert Luret. Après Ceux de Corneauduc, L'Héritier de Minnetoy-Corbières est le deuxième opus d'une quadrilogie dont la publication s'étalera jusqu'en 2018.

  • L'évolution de l'archivistique et sa place dans la gestion de l'information. Le principe du respect des fonds et le fonds d'archives. Le cycle de vie des documents. Les unités de travail. La législation. La réglementation. La typologie des archives nord-américaines et des supports d'archives. La formation et la recherche en archivistique.

  • De Machiavel à Nietzsche, la référence à l'Antiquité n'a cessé d'accompagner la pensée politique occidentale. Mais qu'en est-il aujourd'hui ? À ne considérer que certains courants dominants, on pourrait conclure à un désintérêt croissant pour le monde classique. Un regard élargi dément pourtant cette impression initiale. Comment ne pas voir en effet que parmi les principaux penseurs ­politiques contemporains, un nombre remarquable continue d'entretenir un dialogue décisif avec les mondes grec ou romain ? On pense d'emblée à Strauss, Foucault, Castoriadis, Taylor, Sloterdijk, Nussbaum ou Rancière. Cette interrogation des Anciens est liée aux enjeux centraux de la philosophie, des sciences sociales ou même de l'action politique actuelles : l'analyse critique de la modernité, les rapports complexes entre la théorie et la pratique, l'articulation de l'idéal d'autonomie avec l'inscription politique et communautaire de l'individu, ou encore l'interaction des principes démocratiques avec les modèles d'excellence légués par l'héritage philosophique et moral de l'Occident.

    Cet ouvrage vise d'abord à faire voir la diversité des enjeux que l'examen du rapport aux Anciens permet d'éclairer d'une manière toute particulière. Mais nous voulons aussi faire ressortir la pluralité des perspectives aussi bien théoriques que normatives qui orientent les usages actuels des Anciens. Sur chaque auteur ou chaque thème traité, on trouvera ici l'éclairage de spécialistes reconnus témoignant d'un aspect central de leur propre démarche. L'ensemble se veut donc plus qu'une contribution à l'histoire des idées. À travers le dialogue avec les Anciens, c'est à une réflexion renouvelée sur la modernité que nous convions le lecteur.

  • Le guide Ulysse Guadeloupe dévoile les beautés de ces îles escarpées baignant dans la mer des Caraïbes. Des centaines d'adresses dans toutes les catégories de prix. Magnifiques planches en couleurs pour l'identification des oiseaux qui peuplent cette île des Antilles françaises.

  • The practical Ulysses Travel Guide Ontario provides the most in-depth coverage of Canada's richest and most populous province, with sections dedicated to each of Ontario's regions and major cities. Travel through the charming 19th-century villages that dot the banks of the St. Lawrence River and the shores of the Great Lakes. Fall under the spell of the modern cities of Ottawa, the nation's capital, and Toronto, its proudly multicultural metropolis. Discover all of Ontario's stunning natural splendours, from its many splendid provincial parks to the majestic Niagara Falls and the sprawling beaches on Lake Huron. This guide includes the best hotels, restaurants, shops and nightlife options for all budgets, as well as a whole chapter dedicated to outdoor activities. Whether for a quick weekend visit or a longer vacation, this Ulysses guide is the perfect companion for business people, outdoor enthusiasts, culture buffs, families, foodies, wine lovers and all other travellers who wish to discover the best Ontario has to offer.

  • Voici le récit d'une fabuleuse histoire, empreinte de courage et de détermination et dont le parcours dépasse les frontières de l'imagination. Une Buick pour Mackenzie tente de suivre, on the road, le parcours effectué en canot par Alexander Mackenzie et son équipage de Voyageurs, durant l'été de 1793.

    Mackenzie est le premier Européen à explorer le passage du Nord-Ouest canadien, en vue d'ouvrir cet immense territoire au commerce et à l'exploration. À l'aide d'une mythique Buick, Jacques Couture nous entraîne sur les 8 000 kilomètres qui séparent le poste de traite de Lachine en banlieue de Montréal au Québec, à Bella Coola en Colombie-Britannique.

    Autant d'espace pour revivre l'histoire des pionniers de l'Ouest canadien et de se replonger dans le voyage de sa propre vie. Par une architecture textuelle à plusieurs niveaux, à la fois historique et très personnelle, l'auteur nous entraîne dans une odyssée hors du commun, dans l'univers fascinant des Voyageurs.

empty