Langue française

  • « Hasard et nécessité », la vie n'a pas fini de nous surprendre. Réduite à des interactions moléculaires mais étendue à des lois d'organisation inattendues, elle est aujourd'hui observée dans des systèmes vivants dont la logique interpelle et renouvelle la pensée rationnelle. Qu'est-ce que l'organisé ? L'auto-organisé ? Pourquoi et comment percevons-nous des ordres dans la nature, d'où viennent les significations que nous leur attribuons ? En quoi le temps des systèmes vivants présente-t-il des propriétés étonnantes ?Notre psychisme, nos sociétés, objets des sciences humaines au statut toujours aussi mal assuré, nous font penser l'organisation comme une création ininterrompue de nouveau, de sens, de vivant, entre et à partir de deux formes de morts, entre le cristal et la fumée.Contextes d'une méditation sur un vivant qui déborde la biologie : les sciences de la nature, l'expérience de l'identité et de la pensée juives, la vie te la mort : biologie ou éthique ?

  • La biologie moléculaire depuis les années soixante a largement utilisé des métaphores empruntées à la cybernétique et à la théorie de l'information.Ces métaphores ont eu souvent pour effet de masquer la complexité des phénomènes biologiques. Elles sont dans ce livre analysées de façon critique et réinterprétées.La théorie de l'information est étendue aux conditions formelles de création d'information et sert ainsi à établir les bases d'une théorie de l'auto-organisation, non seulement en biologie mais aussi pour les sciences humaines.Le principe de complexité par le bruit permet de comprendre le rôle du hasard, ou «bruit développemental», comme facteur d'organisation dynamique des systèmes complexes.La biologie post-génomique actuelle redécouvre la pertinence de ces analyses et des applications de ce principe, notamment en physiologie cellulaire, en immunologie et dans les neurosciences.Publié en 1972, ce livre est aujourd'hui un classique.

empty