Sciences économiques

  • Concernant les seniors, le système français continue d´entretenir l´inactivité plutôt que l´emploi. Si les préretraites publiques ont peu à peu disparu depuis dix ans, la majorité des entreprises choisissent aujourd´hui encore d´ajuster leurs effectifs à la baisse par le départ des seniors. Et cette volonté ne rencontre guère de résistance chez les intéressés, dans la mesure où un système d´assurance chômage spécifique leur permet d´attendre la retraite dans des conditions acceptables. Nous proposons une réforme qui, en rendant plus difficile l´accès à la retraite via le chômage indemnisé, permettrait de limiter les sorties consensuelles de l´emploi par une combinaison optimale entre assurance et incitations en fin de carrière. Il faudrait compléter ce dispositif par une taxe spécifique pénalisant les entreprises qui continueront de licencier des seniors.

  • « On ne nous dit pas tout », se plaint chaque semaine Anne Roumanoff. C´est bien plus grave, on nous ment. Florilège : la crise est finie. La finance peut s´autoréguler. Le dollar est insubmersible. La croissance verte va nous sauver. Le protectionnisme est mort et enterré. Les banques font leur boulot. L´immigration est un fléau. L´inflation nous menace. L´Europe va imploser. Nos dirigeants nous mentent mais ils se mentent à eux-mêmes aussi. D´où des politiques mises en oeuvre qui n´ont ni queue ni tête. C'est pourquoi le mur de la grande dépression se rapproche à la vitesse grand V. Ce livre vise à rétablir certaines vérités sans lesquelles aucune sortie de crise ne sera possible. En renouant avec la méthode qui a assuré le succès du Roman vrai de la crise financière (21 000 ex. fort, 11 000 poche, Perrin, 2008), Olivier Pastré et Jean-Marc Sylvestre décortiquent les scénarios de notre avenir et les vrais dangers de demain.

empty