• Fille de la Lune

    Kleo


    Détruira t-elle Rome pour faire renaître Alexandrie ?

    Séléné, fille de Cléopâtre et de Marc-Antoine, a fait une promesse à sa mère avant la mort de cette dernière :
    Redonner l'Egypte à son frère jumeau : Alexandre.
    Exilés à Rome de force, les deux adolescents doivent face à leur destin.
    Prisonnière de l'empereur Octave, Séléné ressent l'appel des Dieux de sa patrie et le chant de la nuit. Sa transformation commence : Bientôt elle sera la fille de la Lune, et Rome tremblera.


  • La précocité est-elle une chance ?

    Je profite des congés d'été pour me présenter, moi, le petit " zèbre ". Vous ne savez pas qui je suis ou vous n'aimez pas ce terme, et pourtant... Il vous aiderait à comprendre tout ce que je suis et ressens au quotidien. Avant tout, sachez que nous sommes des enfants, juste des enfants avec une particularité : notre intelligence. Une chance ? Je n'emploierai pas ce terme.
    Pourquoi ? Ouvrez ce livre et plongez-vous dans le quotidien d'un " zèbre ".

  • GD

    Kleo

    L'avocat pour qui les vacances ont tout changé.
    Vacances : période de congé des personnes en activité.
    Terme inconnu pour moi : Gédéon Cristerce, grand avocat d'affaire au barreau de Paris. Mais cette année, je vais devoir m'y coller. Un de mes meilleurs amis : Thibault va se marier et nous souhaitons lui offrir les meilleures vacances de sa vie.
    Alors, allons profiter des " congés payés ".

  • Comment devient-on une canidia ?
    Il suffit d'un homme, d'un amour impossible. Moi, la gentille et douce Bérénice, je suis déterminée à le récupérer. Je refuse de le perdre, quitte à devenir une créature transcendée d'une folie meurtrière. Pour faire triompher notre union, j'accepterai tout.
    Mais si la vérité était finalement ailleurs ?
    Plus qu'une sorcière, je suis devenue l'oeil de la nuit.

  • Dans ce nouveau numéro, Circuit porte un regard sur le métier de compositeur dans le contexte québécois en ce début de XXIe siècle, et aborde en filigrane les questions de l'identité, de la singularité et celle de l'exercice de cette profession, notamment selon le milieu où elle est exercée. Dirigé par le compositeur Simon Bertrand et illustré par l'artiste peintre Rita Ezrati, ce numéro intitulé « Réflexions sur le métier de compositeur : identité et singularités » génère, par la même occasion, des réflexions et des questionnements d'ordre sociologique sur le milieu de la création musicale au Québec et ses racines; celles, encore fragiles, du passé, et celles qu'il reste à inventer. Paul Bazin, Simon Bertrand, Estelle Lemire et Danick Trottier, entre autres, contribuent à ce numéro par le biais de divers portraits, enquêtes, analyses d'oeuvres et textes d'opinion mettant en relief les démarches artistiques ou sociales de compositeurs et de compositrices représentant plusieurs générations.

empty