• L'ENQUÊTE VÉRITÉ SUR LES DÉSERTS MÉDICAUX
    Qu'est-ce qu'un désert médical ? Une commune sans médecin à dix ou vingt kilomètres à la ronde ? Non, un désert médical, c'est un département, voire une région entière en manque de médecins.
    C'est un endroit de France qui voit les commerces fermer, les écoles se vider, ses services publics disparaître.
    On compte pourtant 120 000 praticiens libéraux dans le pays. Mais 31 départements
    n'assurent pas des gardes de nuit. Et 70% des maires de petites villes peinent pour remplacer les praticiens qui s'en vont.
    Un désert économique et social engendre un désert médical. C'est indéniable
    et inéluctable.
    Voilà près de 40 ans qu'on occulte les maux de la ruralité, qui représente aujourd'hui plus de 10 millions de Français.
    En sillonnant la campagne pendant
    plusieurs mois pour comprendre ces déserts médicaux, en interviewant médecins retraités et patients, et en suivant des praticiens en exercice, Minou Azoulai a pu ainsi photographier la France " d'en bas " qui peine à se soigner.

  • Une enquête de l'intérieur sur un sujet d'actualité, préfacée par Michel Cymes
    Minou Azoulai a obtenu carte blanche de l'hôpital Saint-Joseph pour s'immerger plusieurs mois dans l'hôpital parisien. Elle a eu accès à tous les services, salle d'opération, conseil d'administration, urgences, médecine interne, oncologie...
    Elle a écouté, regardé, interrogé personnel soignant et patients qui se sont livrés sans fard et sans tabou. Minou Azoulai nous raconte avec beaucoup de pudeur les difficultés, les coups de gueule mais aussi les espoirs de chirurgiens, infirmières, internes... qui s'adaptent aux nouvelles technologies et qui jonglent entre restrictions budgétaires, objectifs de rentabilité et nécessité de procurer les meilleurs soins possibles aux malades. Ces malades se sont aussi confiés à elle.
    Alors que notre système de santé est régulièrement remis en cause et que de nouvelles réformes se profilent, ce document fort et sans censure nous interroge sur la relation soignant-patient et sur la médecine que nous souhaitons voir émerger pour les années à venir.

  • Des idées et des réflexions pour aborder avec les enfants des sujets difficiles comme la sexualité, l'adoption, le divorce, la maladie, la mort, le chômage et autres problèmes d'actualité.

  • Comment conciliez-vous votre vie professionnelle et votre vie privée ? Cette question-cliché est inlassablement posée aux femmes. Seulement aux femmes. La réponse est peut-être à trouver dans les vingt-quatre heures de la vie d'une femme. Une femme normale qui vous ressemble. Une femme dont l'expérience se déroule sur la démultiplication de quelques journées, parfois même d'une journée unique, particulière et si ordinaire. C'est le récit de cette journée qui nous est donné ici. Un récit tendre et rythmé qui apostrophe les hommes, raconte l'amitié sans jamais oublier la passion de vivre.

  • Ca commence par une réflexion de l'un de vos enfants à propos d'une jupe jugée trop courte, d'une ride marquée. Ou par la naissance du premier petit-enfant... Ou par le départ à la retraite de Monsieur.D'un seul coup, le doute n'est plus permis : on n'est plus toute jeune. Pas vraiment vieille non plus, n'exagérons rien, mais voilà... Ce moment de transition, il vaut mieux essayer de le négocier dans la bonne humeur, avec ses copines, autour d'un verre de blanc, plutôt que de déprimer devant la télé, se sentir seule au monde ou se ruiner en Botox pour tenter de retenir une jeunesse qui passe.Avec beaucoup d'humour et encore plus de tendresse, Minou Azoulai évoque, dans ces chroniques de la cinquantaine, les bons et les moins bons moments, les accidents de la vie et les bonheurs nouveaux. Sans oublier les petites injustices qui nous agacent. Par exemple : pourquoi les acteurs de 50-60 ans incarnent-ils allègrement les séducteurs, alors que leurs collègues féminines sont condamnées aux rôles de mamies ? A la recherche d'une zénitude dans le couple et dans la vie, c'est le temps de ces petits arrangements dans lesquels beaucoup de femmes -et d'hommes- se reconnaîtront.

  • La parole est donnée aux pères nés des ruptures du printemps 68. Des paroles d'hommes qui constituent en quelque sorte le portrait d'une génération.

  • Aujourd'hui, il nous faut des béquilles à tous les âges de la vie. Du comportement du bébé ou du jeune enfant qui doit se développer dans les meilleures conditions, de notre vie sentimentale que nous ne pouvons rater, du stress dans les entreprises aux lendemains d'événements traumatisants, la sphère psy s'invite partout, même pour nos animaux de compagnie.
    Nous sommes désormais, 24h sur 24 soumis à l'injonction d'être heureux, ou au moins de le paraître. Pour nous y aider, s'est développée toute une batterie de thérapies du bien-être.
    Mais comment s'y reconnaître dans cette forêt psy ? Quels sont les vrais impératifs ?
    Les auteurs ont mené une enquête fouillée pendant plusieurs mois, interviewant psys et patients pour clarifier ce maquis mêlant vrais professionnels et charlatans...

  • « Les quarante premières années de ma vie ont été des années barbares. Effroyables. Suffocantes. Je veux réussir les quarante à venir. Pour mes enfants, et pour moi. » Anne Lorient Un témoignage poignant, qui montre à quel point la vie et l'espoir peuvent rester chevillés au corps, même au pire de l'horreur. Un hommage à la résilience, nourri de révélations inédites sur les violences faites aux femmes SDF et la « mafia » des rues. Victime d'inceste, Anne Lorient a fui à 18 ans le domicile familial. Elle a vécu plus de 15 ans dans la rue. A 47 ans, Anne Lorient élève aujourd'hui ses enfants dans un appartement HLM. C'est la maternité qui l'a sauvée. Minou Azoulai est journaliste, réalisatrice, productrice de documentaires. C'est elle qui a convaincu Anne de raconter son histoire.

empty