• Six degrés de liberté

    Nicolas Dickner

    • Seuil
    • 12 Janvier 2017

    Six degrés de liberté c'est l'histoire d'une jeune fille qui désire repousser les limites de l'expérience humaine, d'un hacker qui veut optimiser la circulation mondiale des bananes et des coussins, d'une employée de la gendarmerie qui rêve d'en finir une bonne fois pour toutes avec la géographie, d'un conteneur fantôme qui sillonne les mers et les écrans d'ordinateurs, d'un septuagénaire qui perd un boulon, d'une acheteuse compulsive bipolaire, de six perruches et d'un chat intermittent, tous unis dans un jeu de société à l'échelle planétaire dont personne ne connaît les règles. En somme l'histoire d'un voyage qui échappe aux lois de la gravité, au-delà, bien au-delà de ces six degrés de liberté. Nicolas Dickner est né à Rivière-du-Loup (Canada), a voyagé en Amérique latine et en Europe avant de jeter l'ancre à Québec puis à Montréal, où il vit aujourd'hui avec sa famille. Il signe en 2005 Nikolski, qui remporte le Prix des libraires du Québec, le Prix littéraire des collégiens ainsi que le prix Anne-Hébert et qui est, à ce jour, traduit dans une dizaine de langues. Tarmac, son deuxième roman paru en 2009, est également traduit dans plusieurs pays. Six degrés de liberté est son troisième roman, il a obtenu le Prix littéraire du Gouverneur général en 2016.

  • L'auteur de Six degrés de liberté et tout récent lauréat du Prix littéraire du Gouverneur général nous raconte son dernier semestre.

  • Six degrés de liberté

    Nicolas Dickner

    • Seuil
    • 12 Janvier 2017

    Six degrés de liberté c'est l'histoire d'une jeune fille qui désire repousser les limites de l'expérience humaine, d'un hacker qui veut optimiser la circulation mondiale des bananes et des coussins, d'une employée de la gendarmerie qui rêve d'en finir une bonne fois pour toutes avec la géographie, d'un conteneur fantôme qui sillonne les mers et les écrans d'ordinateurs, d'un septuagénaire qui perd un boulon, d'une acheteuse compulsive bipolaire, de six perruches et d'un chat intermittent, tous unis dans un jeu de société à l'échelle planétaire dont personne ne connaît les règles. En somme l'histoire d'un voyage qui échappe aux lois de la gravité, au-delà, bien au-delà de ces six degrés de liberté. Nicolas Dickner est né à Rivière-du-Loup (Canada), a voyagé en Amérique latine et en Europe avant de jeter l'ancre à Québec puis à Montréal, où il vit aujourd'hui avec sa famille. Il signe en 2005 Nikolski, qui remporte le Prix des libraires du Québec, le Prix littéraire des collégiens ainsi que le prix Anne-Hébert et qui est, à ce jour, traduit dans une dizaine de langues. Tarmac, son deuxième roman paru en 2009, est également traduit dans plusieurs pays. Six degrés de liberté est son troisième roman, il a obtenu le Prix littéraire du Gouverneur général en 2016.

  • Le romancier portatif

    Nicolas Dickner

    • Alto
    • 1 Novembre 2011

    « Le marteau sert à construire des maisons.
    Le télescope, à observer des objets très éloignés.
    La cuillère, à manger de la soupe.
    Le livre sert à créer des cyborgs. »
    Nicolas Dickner

    Depuis 2006, Nicolas Dickner signe dans les pages de l'hebdomadaire Voir la chronique «Hors champ». Il y traite avec humour et (im)pertinence de l'univers sauvage du livre et disserte sur les moeurs des lecteurs et des auteurs. En tout, un peu plus de 200 chroniques ont été publiées. 52 chroniques «à emporter» ont été sélectionnées pour ce recueil dont les bénéfices sont remis à la Fondation pour l'alphabétisation. Le romancier portatif est le cinquantième titre à paraître aux Éditions Alto qui, rappelons-le, ont vu le jour avec la parution de Nikolski... de Nicolas Dickner.

    Cette initiative a vu le jour grâce à la généreuse contribution des imprimeries Transcontinental, du journal Voir et des collaborateurs d'Alto. Pour chaque livre vendu, 7$ sont remis à la Fondation pour l'alphabétisation. À l'achat de la version électronique (PDF et ePub), réalisée avec le partenariat de De Marque, 5$ sont versés à la Fondation.

  • Où l'on apprend à nouer une cravate en 45 secondes, pourquoi les pieuvres ne voyagent pas par FedEx et une forme obscure de danse érotico-aquatique en compagnie de Ringo Starr.

    Une nouvelle inédite de l'auteur de Nikolski et de Tarmac offerte en librairie et au format numérique pour célébrer le cinquième anniversaire d'Alto, la petite maison qui voit grand.

  • Les conseils de lecture de l'écrivain québécois Nicolas Dickner.

  • Cest à la faveur dune razzia chez un bouquiniste que le narrateur fait lheureuse découverte des quatre tomes de lEncyclopédie du petit cercle. Lorigine de louvrage est inconnue, et le futur encyclopédiste entreprend de remettre les pendules à lheure. Il entraîne le lecteur dans un fascinant périple, sappuyant sur une architecture solidement élaborée.

empty