• « Le Secret des Rousses » dont le titre pourrait donner à penser, se passe en réalité en Franche-Comté, dans le département du Jura et presque exclusivement dans cette commune où le ski est roi, parfois cependant à Lons-le-Saunier et à Chalain, marginalement une fois dans le Doubs, à Malbuisson pour un court passage mouvementé. Ce livre « jamais dit » à la manière de J.-R. Tournoux, est le récit inédit de la négociation qui précéda les accords d'Évian et le cessez-le-feu en Algérie, période totalement inconnue qui comble une solution de continuité dans la trame de l'histoire franco-algérienne (30 novembre 1961-19 février 1962-14 juin 1962). Par quel miracle les journalistes à l'affût n'ont-ils jamais déniché le lieu des rencontres, deviné et retrouvé les protagonistes, percé le mystère qui a entouré « le secret d'État » le mieux gardé depuis trente ans ? Vous allez à votre tour en connaître les raisons et faire leur découverte en lisant les pages d'une sorte de roman policier où l'auteur, qui était, en fait, l'organisateur des rencontres, décrit une aventure politico-administrative où la réalité dépasse la fiction. Les révélations ont maintenant largement dépassé l'épreuve du temps mais on a fait plus aux Rousses que partout ailleurs et avant. Le risque était grand sous tous ses aspects, que ce soit l'échec ou l'attentat. Pour réussir, il fallut certes, de l'astuce et de l'imagination mais avant tout un esprit d'équipe et une extraordinaire conjuration du silence. Il est rare de pouvoir bénéficier de la réunion de tous ces atouts. C'est ainsi que le meneur de jeu put gagner sa partie. Pouvoir maintenant livrer le secret est une forme de délivrance.

  • Cet ouvrage tente de dévoiler à travers son histoire, ses règles, son geste, ses grands tournois, ses parcours et ses grands joueurs, le charme et les subtilités du golf, qui, plus qu'un sport, en font un véritable art de vivre, une ascèse. Car, derrière une activité sportive très technique, prenante et souvent ingrate même pour un joueur confirmé, se cachent des sources de joies inégalées faites de convivialité, du plaisir d'arpenter une nature domestiquée mais souvent sublimée, et oh ! bonheur suprême du swing parfait. Les auteurs auront atteint leur but si le lecteur de bonne foi, piqué dans sa curiosité et familiarisé à des termes obscurs pour le profane, sent l'envie de réaliser cette alchimie inexplicable que produit la rencontre d'un « club » et d'une petite balle blanche.

empty