Langue française

  • « Regardez bien la photo de classe. Le grand à gauche, c´est Frank Assana. Il aime bien calotter les sixièmes dans le couloir. Celui à droite qui regarde méchamment, c´est Boubakar. Il ne finira pas l´année scolaire. La jeune fille au centre s´appelle Lolita. Lolita Garibaldi, une boule à facettes à elle seule. Sourire fuchsia, chignon laqué L´Oréal, pendeloques à tous les étages dont le plic ploc incessant, en cours, signale que mademoiselle s´est enfin mise à écrire. À côté de Paul qui tient l´ardoise de la troisième E, il y a Cyril. Il sourit, comme toujours. Mohammed, lui, ne sourit pas ; il ne peut pas sourire parce qu´il n´a plus de dents. »Chronique douce-amère de son expérience de prof débutant, le livre de Noam Soulat dresse le portrait d´une vingtaine d´adolescents d´un collège de ZEP, des gamins tantôt insupportables tantôt malicieux et attachants. Extraits de copies, billets écrits à la barbe de l´enseignant ponctuent un récit où alternent avec beaucoup de finesse humour décapant et émotion. En filigrane se dessine un autre portrait : celui d´un jeune enseignant, un peu gauche, un peu gaffeur et finalement pas si différent de ses élèves. Un Petit Nicolas côté salle des profs.

empty