FeniXX réédition numérique (Austral)

  • « Son talent ne réside pas dans ses oeuvres mais dans le détachement qu'elles lui inspirent. » Moins il a d'usage, plus on s'y attache. C'est le sort de M. Balladur. Sa popularité célèbre son impuissance. Qu'il échoue à l'Élysée importe peu. Tant qu'on n'aura pas compris pourquoi et comment notre Premier ministre a bluffé une majorité de Français, de la droite à la gauche. Découvrant la solitude du patient qui a résisté à l'anesthésie, Titus retourne le scalpel contre le Mage de Matignon. Faux libéral, faux homme d'État, Édouard met la France en retard. « Un sot sur lequel il n'y pas de prise, c'est une cruche sans anse », disait Chamfort. Jusqu'à quand cette cruche-là aura-t-elle prise sur les Français ? Titus la réduit en morceaux. Avec une effrayante allégresse.

empty